août 172014
 

Potée de Nandina domestica 'Twilight' et Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Souvenir de ma visite vendredi chez Antoine Breuvart à Ramecourt dans le Pas-de-Calais à l’occasion des portes ouvertes de sa pépinière jardin (vous pouvez d’ailleurs encore en profiter aujourd’hui), ce petit arbuste au feuillage panaché de blanc est devenu le compagnon idéal pour mes petits pieds de liriope (Liriope muscari ‘Okina’) au feuillage blanc devenant vert foncé en vieillissant. Deux espèces à pousse lente et port compact installées bien en vue sur mon balcon.

Potée de Nandina domestica 'Twilight' et Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Nandina domestica ‘Twilight’ reste petit, comme Nandina ‘Fire Power’ plus courant dans les points de vente de jardinage. Ce bambou sacré nain a un jeune feuillage bronze clair qui devient vert vif éclaboussé de blanc en vieillissant. La panachure s’intensifie avec les basses températures. Le feuillage est persistant, sauf si les hivers sont trop rigoureux. En région parisienne, cela ne devrait pas être trop le cas et de toutes les façons, je pourrai protéger facilement la potée des courants d’air froid. La potée est d’ailleurs installée dans la partie la plus chaude et ensoleillée du balcon, même si les potées voisines font un peu d’ombre à l’arbuste qui n’a pas besoin d’un fort ensoleillement.

J’ai acheté ce bambou sacré nain sur le stand de la Pépinière Jean-Pierre Hennebelle qui exposait de nombreuses espèces et variétés d’arbres et d’arbustes plus rares et originales les unes que les autres.

jan 182014
 

Baies rouges d'un cotoneaster en hiver, rue d'Aubervilliers, Cap 18, Paris 18e (75)
Cet hiver, les oiseaux semblent complètement délaisser les baies qui sont arrivées à maturité au cours de l’automne et qui restent longtemps décoratives. Les pyracanthas, les cotonéasters, les symphorines, les pommiers d’ornement, les houx et les bambous sacrés parisiens arborent toujours leurs grappes de fruits colorés pour le plus grand plaisir des jardiniers et des citadins.

Baies rose d'une symphorine en hiver, rue d'Aubervilliers, Cap 18, Paris 18e (75) Continue reading »

juil 302013
 

Nandina domestica 'Gulf Stream' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Avec l’hiver long et le printemps froid, j’ai bien cru que mon petit pied de bambou sacré (Nandina domestica ‘Gulf Stream’) allait définitivement trépasser. Mais il a refait quelques feuilles péniblement à la fin du printemps et depuis que les températures ont beaucoup monté, il repousse avec vigueur, me donnant des nouvelles pousses pourpres très élégantes.

J’aime beaucoup la finesse des tiges et des feuilles de cette belle variété, ainsi que le coloris pourpre des nouvelles pousses. Mais sa vigueur n’a rien d’exceptionnel, bien au contraire. Après l’épreuve des 4 mois de travaux de ravalement l’année dernière, mon pied a beaucoup de mal à se refaire une santé, la météo ne l’ayant pas beaucoup aidé depuis le début de l’année. Visiblement, la chaleur lui convient mieux, avec des arrosages copieux et réguliers bien sûr. Le bout de bois commence à se remplumer !

mai 162013
 

Bambou sacré (Nandina domestica) avec son nouveau feuillage coloré, Cap 18, Paris 18e (75)

L’hiver long a malmené les bambous sacrés qui ont parfois perdu pas mal de feuillage. Mais avec le printemps revenu, de nouvelles pousses apparaissent sur ces beaux arbustes d’ornement qui se parent de couleurs particulièrement vives. Démonstration en photos…

Bambou sacré (Nandina domestica) avec son nouveau feuillage coloré, Cap 18, Paris 18e (75)

Ce sujet a presque complètement perdu ses feuilles au cours de l’hiver. Et il vient de les renouveler, les nouvelles pousses étant d’un pourpre soutenu assez spectaculaire.

Continue reading »

avr 062013
 

Bambou sacré (Nandina domestica), Olivier Schwartz, Jardin Conseil, Jardins en Seine, terrasse du Fesseray, Mont-Valérien, Suresnes (92)

Sous un ciel gris et brumeux à peine transpercé par un timide et pâle rayon de soleil, je suis allé visiter hier après-midi le salon Jardins en Seine sur la terrasse du Fécheray à Suresnes (92). L’occasion de découvrir des jardins éphémères originaux et créatifs. Sur celui d’Olivier Schwartz (Jardin Conseil), il y avait ce superbe bambou sacré, au feuillage joliment coloré en ce début de printemps glacial.

Bambou sacré (Nandina domestica), Olivier Schwartz, Jardin Conseil, Jardins en Seine, terrasse du Fesseray, Mont-Valérien, Suresnes (92)

Avec son feuillage élégant toute l’année, cet arbuste à petit développement est une plante de choix pour les jardins urbains, les cours, les terrasses et les balcons. Les feuilles ont une couleur vert moyen, mais le froid leur donne des couleurs. Les nouvelles pousses sont aussi colorées, avec des teintes qui varient d’une variété à l’autre. Je vous ai déjà présenté plusieurs fois ce bambou sacré, mais je ne m’en lasse pas…

jan 092013
 

Bambou sacré (Nandina domestica) couvert de grappes de baies rouge vif, square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75)

Si vous voulez admirer de superbes bambous sacrés (Nandina domestica) couverts de grosses grappes de baies rouge vif, c’est le moment d’aller vous promener dans le square de la Tour Saint-Jacques, dans le 4e arrondissement de Paris. J’ai rarement vu ces petits arbustes avec autant de fruits, magnifiques !

Bambous sacrés (Nandina domestica) couverts de grappes de baies rouge vif, square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75)

Avec les grilles et les bancs bleu vif, le contraste est saisissant…

Bambous sacrés (Nandina domestica) couverts de grappes de baies rouge vif, square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75)