jan 092013
 

Bambou sacré (Nandina domestica) couvert de grappes de baies rouge vif, square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75)

Si vous voulez admirer de superbes bambous sacrés (Nandina domestica) couverts de grosses grappes de baies rouge vif, c’est le moment d’aller vous promener dans le square de la Tour Saint-Jacques, dans le 4e arrondissement de Paris. J’ai rarement vu ces petits arbustes avec autant de fruits, magnifiques !

Bambous sacrés (Nandina domestica) couverts de grappes de baies rouge vif, square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75)

Avec les grilles et les bancs bleu vif, le contraste est saisissant…

Bambous sacrés (Nandina domestica) couverts de grappes de baies rouge vif, square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75)

nov 092012
 

Grappe de baies rouge vif d'un bambou sacré (Nandina domestica), cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)

Nombreux dans les parcs et jardins de la capitale, les bambous sacrés (Nandina domestica) se font remarquer en automne par les couleurs plus ou moins vives de leur feuillage, mais aussi par leurs grosses grappes de baies rouge vif, éclatantes comme du corail.

Mon pied de bambou sacré est encore trop petit pour fleurir, mais je rêve d’avoir plein de grappes rutilantes pendant toute la mauvaise saison… Pour le moment, je profite de celles que je découvre au hasard de mes balades dans Paris.

sept 072012
 

Nandina domestica 'Gulf Stream' sur mon balcon, Paris 19e (75)

Encore une médaille de robustesse et de résistance, cette fois-ci pour mon pied de bambou sacré (Nandina domestica ‘Gulf Stream’) qui après avoir beaucoup souffert du coup de froid de février dernier a supporté tant bien que mal le séjour forcé à l’intérieur dans mon appartement. Retour sur le balcon avec un nouvel emplacement et aussi vite les premières pousses sont apparues.

Je pensais qu’après l’épisode de froid intense de l’hiver dernier il ne repousserait plus. Mais si, assez tardivement des pousses pourprées sont apparues attestant de la survie de la souche. Puis sont arrivés les travaux de ravalement et là, j’ai bien cru que mon arbuste allait définitivement rendre racines et feuilles ! Que nenni !!!

Pour le récompenser, je l’ai changé de pot pour lui donner plus d’espace, sans plantes aux alentours qui viendront empiéter sur sa lumière. Juste quelques liriopes sages au pied et un petit pied de fusain (Euonymus fortunei ‘Wolong Ghost’) qui va pousser en s’étalant uniquement. Une potée très japonisante !

Avant l’arrivée des premières gelées, je disposerai quand même un voile de protection car ces végétaux n’ont pas eu le temps de faire suffisamment de réserves cette année pour bien résister au coup de froid.

mai 192012
 

Nandina domestica 'Orhime', Pépinières du Val de Jargeau, Journées des Plantes de Courson, Printemps 2012, Domaine de Courson, Courson-Monteloup (Essonne)

Attention, curiosité végétale, bizarrerie, végétal étrange ! Voici une variété de bambou sacré (Nandina domestica) qui se distingue vraiment des autres nandinas par son feuillage d’une finesse exceptionnelle.

Nandina domestica 'Orhime', Pépinières du Val de Jargeau, Journées des Plantes de Courson, Printemps 2012, Domaine de Courson, Courson-Monteloup (Essonne)

Un véritable cauchemar pour les photographes, surtout quand le vent se met de la partie…

J’avoue avoir beaucoup hésité hier lors de ma visite des Journées des Plantes de Courson (Essonne). Je le prends, je ne le prends pas… J’avais hésité lors de la dernière Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean de Beauregard où ce curieux cultivar a reçu le Trophée de Saint-Jean-de-Beauregard pour la catégorie « arbres et arbustes ». Et finalement je suis resté raisonnable compte tenu des travaux qui se font toujours sur mon balcon et la façade de mon immeuble, mais si je le recroise l’automne prochain, je l’embarque !

Surtout que les jeunes feuilles sont rosées et le feuillage prend de belles couleurs en automne… Les fines feuilles vert bleuté deviennent rouge pourpre. Et cet arbuste à croissance lente reste compact, avec un petit développement (hauteur maximale de 80 cm). Parfait pour un balcon ou un petit jardin en ville.

Cet arbuste, qui est aussi appelé Nandina ‘San Gabriel’, est proposé par la Pépinière du Val de Jargeau (45150 Ferolles) qui expose pendant tout le week-end lors des Journées des Plantes de Courson (Essonne).

avr 302012
 

Jeunes feuilles et pousses pourpre sur Nandina domestica dans le square Galliera, Paris 16e (75)

Il n’y a pas que les mahonias qui prennent des couleurs en ce début de printemps. Les bambous sacrés (Nandina domestica), tout du moins ceux qui n’ont pas trop souffert du froid de l’hiver dernier, se font remarquer à la fois par leurs grosses grappes de fruits rouges semblables à du corail et leurs nouvelles pousses, d’un pourpre intense.

Jeunes feuilles et pousses pourpre sur Nandina domestica dans le square Galliera, Paris 16e (75)

La pluie fréquente ces derniers jours a encore accentué la vivacité et la brillance des couleurs de ces arbustes si élégants. Pour les amateurs de couleurs, la variété ‘Richmond’ a davantage de fruits que l’espèce type et se colore encore plus tout en conservant le beau feuillage fin qui fait le charme de l’arbuste.

mar 162012
 

Jeunes pousses d'un bambou sacré (Nandina domestica) dans le square de la Tour Saint-Jacques en fin d'hiver, Paris 4e (75)

La vague de froid de février dernier a beaucoup malmené ces arbustes à feuillage persistant. Certains ont eu leurs feuilles grillées, mais leur rusticité a été suffisante pour résister aux gelées les plus fortes. Avec la douceur qui s’est installée, les bambous sacrés (Nandina domestica) repartent, offrant des nouvelles pousses teintées de corail, de rose, de cuivre et de pourpre.

Jeunes pousses d'un bambou sacré (Nandina domestica) dans le square de la Tour Saint-Jacques en fin d'hiver, Paris 4e (75)

Le pied que j’ai installé sur mon balcon a presque entièrement perdu son feuillage, à quelques feuilles près. Il n’est pas mort, mais il n’est pas encore reparti comme les arbustes photographiés dans le square de la Tour Saint-Jacques (Paris 4e).