jan 232013
 

Chou décoratif recouvert d'une épaisse couche de neige, Paris 18e (75)

Mais non, je ne vais pas vous parler du dernier chou à la crème concocté par un des génies parisiens de la pâtisserie. Mais tout simplement vous montrer cette image cocasse d’un petit chou d’ornement au feuillage frisotté vert et blanc crème surmonté d’une épaisse couche de neige.

Chou décoratif recouvert d'une épaisse couche de neige, Paris 18e (75)

La neige a un petit côté crème Chantilly…

jan 232013
 

Palmier après une chute de neige en hiver, avenue de Flandre, Paris 19e (75)

Le résultat est assez élégant, les larges palmes étant drapées d’un beau manteau blanc. Heureusement, la chute de neige a été importante, mais en deux jours, tout ou presque est en train de fondre dans Paris. Sinon il aurait fallu dégager ce pauvre palmier de son épais voile immaculé pour éviter une cassure des pétioles des feuilles.

jan 222013
 

Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) sous la neige dans les jardins du Trocadéro, Paris 16e (75)

Les bouquets de fleurs pourtant si parfumées de ce beau néflier du Japon ne donneront pas de nèfles ou bibasses cette année, surtout si le froid se prolonge et s’accentue. En région parisienne, le néflier du Japon (Eriobotrya japonica) est davantage un arbre d’ornement qu’un arbre fruitier. Dommage, ses fruits sont pourtant délicieux.

Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) sous la neige dans les jardins du Trocadéro, Paris 16e (75)

Le néflier du Japon a un feuillage persistant. Les grandes feuilles vert foncé sont gaufrées et coriaces. Tant que les températures ne descendent pas en-dessous de -10 °C, l’arbre n’est pas en danger. Les fleurs et les fruits gèlent bien avant, dès que le thermomètre tombe à -3°C.

Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) sous la neige dans les jardins du Trocadéro, Paris 16e (75)

jan 212013
 

Laurier rose couvert de neige dans la rue du Ranelagh, Paris 16e (75)

Si je n’avais vu cette touffe de laurier rose résister aux deux hivers précédents, je ne donnerai pas cher de cet arbuste méditerranéen peu habitué aux coups de froids et aux averses de neige. Mais de nombreuses variétés de lauriers roses (Nerium oleander) supportent des petites gelées et j’en connais plusieurs dans Paris qui résistent plantés en pleine terre dans des endroits suffisamment abrités pour leur éviter les gelées les plus fortes.

Lauriers roses couverts de neige dans la rue du Ranelagh, Paris 16e (75)

Souhaitons seulement que l’hiver ne soit pas trop rigoureux quand même…