nov 092013
 

Soleil perçant les nuages noirs dans le ciel de Paris 19e (75)
Le beau soleil matinal a vite laissé la place aux nuages qui se sont accumulés dans le ciel parisien en ce samedi de novembre et qui ont déversé leurs eaux dans l’après-midi, plongeant Paris dans une grisaille peu agréable. Novembre dans toute sa splendeur !

Soleil perçant les nuages noirs dans le ciel de Paris 19e (75)
Journées courtes et grisaille. Novembre est déprimant !

nov 012013
 

Crématorium et parterres de chrysanthèmes dans le cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)
Comme chaque année, la Ville de Paris met en place un dispositif spécifique pour accueillir les Parisiennes et les Parisiens qui se rendent dans les cimetières pour les fêtes de la Toussaint. Moment de recueillement et de souvenir pour les uns, simple occasion de découvrir les nécropoles souvent prestigieuses pour d’autres. La fréquentation des cimetières durant ces quelques jours est exceptionnelle : plus de 210 000 visiteurs en 2012 en 5 jours, et plus de 400 000 visiteurs entre le 27 octobre et le 11 novembre.

Des cimetières spécialement fleuris…
L’ornementation florale fait l’objet d’un soin particulier. Les agents de maîtrise horticoles de la Ville de Paris rivalisent de professionnalisme et d’idées pour composer des décorations florales, fleurir les divisions militaires (12 000 chrysanthèmes), les monuments aux morts. De superbes jardinières, d’où les chrysanthèmes s’échappent en cascade, sont déposées aux entrées des nécropoles. Les caveaux individuels du cimetière parisien de Thiais, qui accueillent les défunts sans ressources ou non identifiés, bénéficient également d’une attention particulière puisque chaque caveau est fleuri par la municipalité (3 000 chrysanthèmes). Les plantes et les fleurs ont pour la plupart été produites dans le centre horticole municipal de Rungis.

Durant tout le mois d’octobre, au moment de la chute des feuilles, les moyens déployés pour l’entretien sont renforcés : moyens supplémentaires en hommes et en matériels, agents techniques venus des espaces verts et des bois de la capitale, nombreux passages d’engins de balayage, nettoyages répétés, évacuation de plus de cent tonnes de feuilles en quelques jours. Les fossoyeurs s’occupent, pour leur part, d’améliorer les cheminements des divisions en pleine terre.

L'automne dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)
Un accueil renforcé
Afin d’accueillir le plus grand nombre d’usagers et de visiteurs qui se rendent sur la sépulture d’un proche, l’ensemble des personnels municipaux des cimetières est mobilisé. Les bureaux des conservations sont exceptionnellement ouverts au public durant les trois week-ends (les samedi 26 et dimanche 27 octobre, du vendredi 1er au dimanche 3 novembre inclus, du samedi 9 au dimanche 10 novembre). Les agents de surveillance, présents aux entrées et dans les sites, renseignent, guident, accompagnent, réconfortent, aident et rassurent. Pour chacun des agents, la période de la Toussaint revêt une importance capitale.

Des déplacements facilités
Durant le week-end prolongé du 1er au 3 novembre, les personnes à mobilité réduite ne sont pas oubliées. Dans les 9 plus grands cimetières parisiens (Père-Lachaise, Pantin, Thiais, Saint Ouen, Montmartre, Batignolles, Montparnasse, Ivry et Bagneux parisiens), des minibus ou des véhicules légers sont mis gracieusement à disposition. Les cimetières du Père-Lachaise, du Montparnasse, de Thiais parisien et de Pantin parisien mettront à disposition des personnes à mobilité réduite, des véhicules spécifiquement équipés pour accueillir les fauteuils roulants.

Pour permettre le recueillement et assurer la sécurité des visiteurs en ces jours de très grande affluence, la circulation motorisée est totalement interdite dans les cimetières intra-muros le vendredi 1er novembre. Elle demeure libre mais réglementée à 20 km/heure, dans les cimetières extra-muros, sauf bien sûr pour les poids lourds qui sont interdits.

Continue reading »

nov 192012
 

L’objectif de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou même en bricolant.

Le concept de cette opération est basé sur la prévention des déchets c’est-à-dire avant que ce dernier ne soit produit, car le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

Pour l’édition 2012, 2888 actions ont été labellisées en France.

nov 142012
 

Cosmos dans un coin de prairie fleurie dans le Parc de Passy en automne, Paris 16e (75)

Un peu moins fringants qu’en été, mais toujours aussi élégants, les cosmos profitent de l’automne sans gelée dans la capitale. Inlassablement, ils continuent à fleurir, tant que le froid ne viendra pas les griller.

nov 062012
 

Feuillage doré d'un cornouiller dans le cimetière de Montmartre en automne par une belle journée ensoleillée, Paris 18e (75)

Début novembre est encore le bon moment pour apprécier les couleurs d’automne, découvrir des fruits surprenants et profiter des derniers passages d’oiseaux migrateurs dans la capitale.

  • Le mardi 6 novembre à 14h30, la promenade plantée de Bastille à la Porte Dorée,
  • Le jeudi 8 novembre à 14h30, l’ascension de Montmartre,
  • Le samedi 10 novembre à 15h, sur les traces de l’histoire de la présence des algériens de la Goutte d’Or (visite proposée par l’Institut des Cultures d’Islam),
  • Le jeudi 15 novembre à 14h30, les derniers feuillages colorés au Parc Floral,
  • Le jeudi 29 novembre à 14h30, les panoramas superbes sur Paris durant la balade « les belles vues parisiennes ».

Vous pouvez découvrir le détail de chaque date à la rubrique calendrier du site Internet de Jacky Libaud, Balades aux jardins.

Il n’y a pas de réservation, veuillez vous présenter au lieu de rendez-vous dix minutes avant le départ de chacune des visites.
Visites individuelles présentées dans le calendrier :

  • Visite de jardin (2h) : 10 euros.
  • Balade naturaliste (3h) : 12 euros.
nov 042012
 

Hampe florale d'un yucca dans le cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)

Ce yucca parisien a un léger dérèglement dans son horloge florale, heureusement que l’automne dans la capitale n’a pas encore été trop rude sinon sa belle floraison en épi dressé serait dans un triste état. Du muguet géant à la Toussaint, y’a vraiment plus de saisons !

Les boutons floraux ont les pointes toutes rosies, comme des nez transis par le froid…