juin 142013
 

Paon faisant la roue dans le parc de Bagatelle, Paris 16e (75)

La pluie s’est invitée hier au 106ème concours international de roses nouvelles de Bagatelle qu’elle a plutôt bien arrosé. Dans le parc de Bagatelle, cela ne semblait pas gêner les nombreux paons qui gratifiaient de temps à autre les visiteurs d’une belle roue toutes plumes déployées.

Paon faisant la roue dans le parc de Bagatelle, Paris 16e (75)

juin 142013
 

Rose bigarrée, n° 219, roseraie du parc de Bagatelle, Paris 16e (75)

Les roses bigarrées sont devenues plus fréquentes parmi les créations de ces dix dernières années. Mais celle-ci photographiée hier dans la roseraie du Parc de Bagatelle (Paris 16e) présente un mélange de coloris chauds plutôt original.

Rose bigarrée, n° 219, roseraie du parc de Bagatelle, Paris 16e (75)

Cette rose originale porte le numéro 219. Ne la cherchez pas pour l’instant chez votre rosiériste préféré.

juin 132013
 

Roseraie au printemps, parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Ce grand rendez-vous des professionnels et des amateurs de la rose se déroule aujourd’hui jeudi 13 juin 2013. Le jury va se réunir toute la journée dans la roseraie du parc de Bagatelle (Paris 16ème) pour juger les variétés présentées et il donnera son palmarès dans l’après-midi.

Il n’y a pas un, mais deux concours en fait :

  • Concours de roses nouvelles
    Ce concours est ouvert aux professionnels. Il récompense chaque année les variétés nouvelles de rosiers de plein air. Celles-ci sont jugées sur leur beauté, leur rusticité, leur vigueur, leur résistance aux maladies et leur parfum.
  • Concours international de roses de paysage
    Il récompense les rosiers « paysagers » appréciés pour leur rusticité, leur très bonne résistance aux maladies et leur floraison abondante.

J’ai l’honneur et l’immense plaisir d’avoir été invité à participer au jury. Une belle journée en perspective !

 

juin 112013
 

Tuteurage en bambou d'une touffe d'achillée, Parc de Bagatelle, Paris 6e (75)

Après un hiver bien humide et un printemps tout aussi arrosé, certaines plantes vivaces ont filé et pris des proportions inattendues, mais elles sont aussi devenues plus sensibles aux bourrasques de vent et aux intempéries qui ont vite fait de coucher les tiges plus fragiles. Des pincements pour certaines, un soutien pour d’autres et vous serez tranquille pour l’été.

Vous pouvez en effet tailler les tiges des plantes vivaces fleurissant au cours de l’été ou en automne : Asters, grands phlox, verges d’or, etc. Rabattez l’extrémité des tiges pour forcer les plantes à se ramifier davantage et à garder un port plus compact qui les rendra beaucoup moins sensibles aux caprices de la météo et aux coups de vent en été. Ne tardez pas trop, sinon vous retarderez la floraison d’autant. On est jamais sûr de l’arrière saison…

Pour les espèces à grand développement, prévoyez un tuteurage ou un soutien pour éviter que les tiges en grandissant ne se ploient sous les pluies et le vent et ne se couchent sur les plantes aux alentours. Quand la touffe de la plante vivace est assez volumineuse, comme sur la photo ci-dessus, abandonnez le tuteurage tige par tige pour préférer un support qui stabilisera l’ensemble des tiges. Comme cet assemblage de quatre tuteurs en bambou qui forme une palissade discrète, mais efficace, dans les parterres du jardin des présentateurs dans le parc de Bagatelle (Paris 16e). Une idée très pratique pour stabiliser un rang de glaïeuls au potager.

juin 052013
 

Roseraie au printemps, parc de Bagatelle, Bois de Boulogne, Paris 16e (75)

Une semaine avant la 106e édition du concours international des roses, le parc de Bagatelle devient un véritable écrin pour la reine des fleurs et propose aux visiteurs de nombreuses animations le temps d’un week-end.

Au programme de ces deux journées :

  • Visite guidée de la roseraie
    Des visites guidées seront organisées toutes les heures pour tout savoir des plus de 1200 variétés de roses en fleur de la roseraie de Bagatelle. Les visiteurs seront invités à noter les rosiers du concours 2013 accompagnés par un expert (bulletin disponible sur place de juin à septembre). En prime, une petite exposition en plein air retracera l’histoire du concours.
  • Conseils horticoles
    Les jardiniers de Bagatelle livreront leurs secrets : pour tout savoir sur les plantations, la taille, les soins, les sélections pour obtenir des roses plus résistantes aux maladies.
  • Démonstration d’art floral
    Les fleuristes de la Ville de Paris réaliseront des compositions de roses pour des centres de tables, des bouquets…
  • Atelier des senteurs
    La Société Française des Parfumeurs animera des ateliers pour apprendre à discerner les composantes florales d’un parfum. Un atelier sera entièrement consacré aux enfants.
  • Séances de contes
    Le samedi et le dimanche à 15h, un conteur proposera aux enfants et aux parents des histoires autour des fleurs et des roses. Des parcours ludiques et des ateliers de coloriage « dessine-moi une rose » auront lieu toute l’après-midi.
  • Rencontre avec Jérôme Rateau, créateur de la rose lauréate du concours 2012
    Jérôme Rateau parlera de son travail de sélection pour obtenir la rose « parfaite » le samedi.
  • Vente de produits autour de la rose
    Les gourmands pourront faire une halte pour acheter et déguster confiseries, thés, macarons, confitures à la rose ou repartir avec un rosier, en vente à Bagatelle le temps du week-end.

Continue reading »

avr 102013
 

Pelouse fleurie dans le Parc de Bagatelle au début du printemps, Paris 16e (75)

Les petites fleurs bleues étoilées des bulbes à floraison printanière égayent cette pelouse au début du printemps à un moment où les fleurs sont encore rares dans les jardins. Un joli tapis vert constellé d’azur.

Pelouse fleurie dans le Parc de Bagatelle au début du printemps, Paris 16e (75)

Continue reading »