mar 142011
 

Que les forsythias, certains cerisiers à fleurs et les corètes soient fleuris avant la fin de l’hiver, cela ne m’étonne pas vraiment, car ces arbustes fleurissent au moindre redoux. Mais découvrir un superbe rhododendron couvert de fleurs dans un jardin parisien, c’est un peu plus surprenant à une semaine de l’arrivée officielle du printemps.

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière précoce

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière précoce

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

D’habitude, ce sont les jardineries qui nous montrent des potées de rhododendrons couverts de fleurs bien avant la période de floraison habituelle. Mais Paris a un microclimat particulier, le froid y est moins intense que dans la lointaine banlieue… Et puis si la plupart des rhododendrons hybrides fleurissent vers la mi ou fin avril ou en mai, parmi les espèces botaniques, Rhododendron sutchuenense, qui ressemble beaucoup à celui photographié, est donné fleurissant fin mars.

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

C’est encore un signe, le printemps n’est plus très loin !!!

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière précoce

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Bon à savoir :
Le Jardin James Joyce est accessible par la rue Georges Balanchine, dans le 13e arrondissement de Paris. Ses allées pavées mènent à une grande pelouse centrale de 826m², dont 664m² sont accessibles au public, et à une aire de jeux pour tout-petits.

Ce jardin a une composition originale constituée d’une trame minérale très rigide, accompagnée de tables d’arbustes persistants, et d’une trame végétale très libre, qui s’étend au-delà du jardin, dans l’espace public.

Une aire de jeux de ballons clôturée se trouve à proximité du square.

Le Jardin James Joyce rend hommage depuis 2007 aux 14 enfants victimes de l’incendie de l’immeuble du boulevard Vincent-Auriol, en 2005. Vous pouvez y découvrir des dessins réalisés par les enfants du quartier juste après l’événement.

fév 062011
 

Pour fêter la nouvelle année du lapin de métal, deux défilés sont organisés, l’un à Belleville, l’autre dans le 13e, aujourd’hui dimanche 6 février 2011. Choisissez votre rive pour contempler les dragons, statues et autres déguisements aux milles couleurs. À partir de 13h30, départ avenue d’Ivry (13e) ou départ boulevard de la Villette (entre les 10e et 19e).

Nouvel an chinois dans le 13e arrondissement de Paris

Dragon et lanternes en devanture d'un magasin de l'avenue d'Ivry, Paris 13e (75), février 2011, photo Alain Delavie

Le défilé du Dragon pour le Nouvel an Chinois dans le quartier chinois du 13e arrondissement est l’évènement le plus populaire et le plus attendu attirant chaque année des milliers de curieux.
Parcours du défilé du dimanche 6 février : départ à 13h30 à l’angle de la rue du Disque et de l’avenue d’Ivry, puis le défilé suivra l’avenue de Choisy, la place d’Italie, l’avenue d’Italie, la rue de Tolbiac, l’avenue de Choisy, le boulevard Massena, arrivée dans l’avenue d’Ivry.

Nouvel an chinois dans le 13e arrondissement de Paris

Dragon et lanternes en devanture d'un magasin de l'avenue d'Ivry, Paris 13e (75), février 2011, photo Alain Delavie

Cette année, tout Belleville fête le Nouvel An Chinois. La fête et le défilé se dérouleront dans le quartier de Belleville grâce à l’association des commerçants bellevillois et des associations locales et avec le soutien des mairies des 10e, 11e, 19e et 20e.
Parcours du défilé du dimanche 6 février : de 13h30 à 17h. Ne manquez pas l’ouverture des yeux du dragon à 13h30 en présence des organisateurs et partenaires ainsi que des Maires des quatre arrondissements qui composent Belleville : Frédérique Calandra (20e), Roger Madec (19e), Patrick Bloche (11e) et Rémi Féraud (10e). Départ du défilé sur le terre plein central des boulevards de la Villette et de Belleville, du croisement du boulevard de Belleville et de la rue des Couronnes jusqu’à la place du Colonel Fabien.

Dans les rues du 13e, mais aussi dans le 3e arrondissement et à Belleville (19e, 10e, 20e et 11e arrondissements), les devantures des magasins sont décorées de lanternes. Le rouge, signe de joie et de bonheur, a envahi les rues et les maisons.

Attention, aucune animation n’est organisée aujourd’hui 6 février sur le parvis de l’Hôtel de ville (Paris 4e).

oct 072010
 

L’automne est là, mais oui, mais oui ! J’en veux pour preuves ces quelques photos prises dans la capitale ces derniers jours.

Feuillage d'automne dans Paris

Arbre en parure d'automne, avenue d'Italie, Paris 13e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Feuillage d'automne dans Paris

Arbre en parure d'automne, avenue d'Italie, Paris 13e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Je n’ai pas reconnu l’espèce, si quelqu’un a une idée…
Mais quittons le 13e arrondissement pour nous retrouver dans Montmartre.

Feuillage d'automne dans Paris

Vigne vierge aux couleurs automnale, avenue Junot, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Continue reading »

août 262010
 

Au hasard de mes balades dans Paris, j’aime photographier les semis spontanés d’arbres ou d’arbustes qui poussent dans les endroits les plus imprévus ou surprenants. Nombreux sont les semis d’arbres aux papillons et de paulownias. Quelques photos de ces jeunes pousses rencontrées ces derniers temps…

Semis d'arbre en ville

Semis spontané de paulownia à l'entrée du jardin de la place Louis Armstrong, Paris 13e (75), juillet 2010, photo Alain Delavie

Semis d'arbre en ville

Semis spontané de paulownia à l'entrée du jardin de la place Louis Armstrong, Paris 13e (75), juillet 2010, photo Alain Delavie

Déjà grand, le « bébé » ! Impossible dorénavant de fermer le portillon…

Semis d'arbre et d'arbuste en ville

Semis spontanés de buddléia et de paulownia, rue de l'Ourcq, Paris 19e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Quelque part dans la rue de l’Ourcq (Paris 19e), encore tous petits, si petits que l’on ne penserait pas qu’ils pourraient devenir gigantesques dans quelques mois seulement, s’ils reçoivent suffisamment d’eau du ciel.

Semis d'arbuste en ville

Semis spontané de buddléia, rue de l'Ourcq, Paris 19e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Et oui, ça commence comme cela un buddléia, et puis avec le temps c’est une grosse touffe fleurie qui squatte le passage.

Semis d'arbre en ville

Semis spontané de paulownia, rue de l'Ourcq, Paris 19e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Bébé paulownia n’est guère plus menaçant…

Semis d'arbre en ville

Semis spontané de paulownia, rue de l'Ourcq, Paris 19e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Niché au pied du mur d’une école et dans le goudron qui recouvre le trottoir… On a connu conditions de culture plus idéales !

Semis d'arbre en ville

Semis spontané de paulownia, rue de l'Ourcq, Paris 19e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Béton ou goudron, qu’importe, la nature n’a qu’une envie, pousser et pousser encore.

août 112010
 

J’aime traquer les semis spontanés et les endroits où la nature gagne sur la grande ville… Voici un nouvel exemple de semis de paulownia, perdu entre deux grands immeubles de la rue Esquirol (Paris 13e, 75).

Nature en ville

Semis spontané de paulownia entre deux immeubles, rue Esquirol, Paris 13e, août 2010, photo Alain Delavie

Tout petit malgré ses immenses feuilles…

Nature en ville

Semis spontané de paulownia entre deux immeubles, rue Esquirol, Paris 13e, août 2010, photo Alain Delavie

Vu de la rue, on se demande comment et où il pousse. Et comment le taggeur a été déposé son inscription aussi !
C’est drôle cette coïncidence répétée entre la proximité d’un semis de paulownia et un tag…

Nature en ville

Semis spontané de paulownia entre deux immeubles, rue Esquirol, Paris 13e, août 2010, photo Alain Delavie

Bon, le déjà grand bébé arbre, il a encore de la hauteur à prendre pour inquiéter ses voisins les immeubles !

août 112010
 

Dans la série des jardins de façades et autres murs végétaux, l’immeuble situé au numéro 71 de la rue de la Colonie dans le 13e arrondissement de Paris est un bel exemple d’utilisation et d’implantation des plantes grimpantes.

Façade végétale dans Paris

Immeuble couvert de plantes grimpantes, 71 rue des Colonies, Paris 13e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Glycines et vignes vierges ont recouvert cette immense façade et gagné les branches les plus hautes du beau conifère bleu sur le côté. Un véritable mur végétal qui se remarque de loin dans cette longue rue parisienne.

Façade végétale dans Paris

Immeuble couvert de plantes grimpantes, 71 rue des Colonies, Paris 13e (75), août 2010, photo Alain Delavie

La rue de la Colonie doit son nom à une colonie de chiffonniers qui s’était installée dans le bas de la Butte aux Cailles.
Une rue où il faut que je repasse quand l’automne aura enflammé les vignes vierges…