nov 112014
 

Bidens tripartita sur le quai de la Gironde, Paris 19e (75)
Il y a un peu plus d’un an, je vous parlais de cette plante sauvage que j’avais repérée et découverte le long du quai de la Gironde et du canal Saint-Denis (Paris 19e). La plante a survécu, prospéré et donné naissance à une petite colonie agrippée au muret qui longe le trottoir en contrebas du canal.

Bidens tripartita sur le quai de la Gironde, Paris 19e (75) Continue reading »

nov 112014
 

Haie de saules tressés le long du canal Saint-Denis et du quai de la Gironde, Paris 19e (75)
Cette haie tressée a été installée au début de l’année et a déjà pris une belle ampleur, formant un rideau bas plutôt original dans la capitale en bordure du début du canal Saint-Denis dans le 19e arrondissement de Paris.

Haie de saules tressés le long du canal Saint-Denis et du quai de la Gironde, Paris 19e (75)
Cela change des haies plus traditionnelles souvent persistantes.
Aspect foisonnant et mouvant pendant la belle saison, l’hiver permettant d’apprécier la structure et le tressage.

nov 102014
 

Bulbilles sur tige d'Elatostema umbellatum 'Snow Patch' en automne sur mon balcon, Paris 19e (75)
Après mes pieds de Begonia grandis ssp. evansiana ‘Alba’, c’est au tour de la touffe d’Elatostema umbellatum ‘Snow Patch’, une plante japonaise de la famille des orties, de se couvrir de bulbilles le long des tiges, à l’aisselle des feuilles panachées.

Ces formations entre bourgeon et tubercule sont des organes de reproduction végétative pour cette espèce dont les rameaux ne supportent pas des grands froids et qui peuvent complètement disparaître en hiver. En tombant sur le sol pendant la mauvaise saison, les bulbilles permettent la multiplication du végétal en repartant au printemps suivant. Le cas se produit chaque année pour mon bégonia qui s’étale de plus en plus.

Bulbilles sur tige d'Elatostema umbellatum 'Snow Patch' en automne sur mon balcon, Paris 19e (75) Continue reading »

nov 092014
 

Floraison d'un oranger du Mexique (Choisya ternata) en automne dans Paris
L’oranger du Mexique (Choisya ternata) qui fleurit plusieurs fois dans l’année, beaucoup au printemps et plus sporadiquement au cours de l’été, n’arrive plus à s’arrêter avec cet automne doux et humide.

Cela fait le bonheur des insectes qui butinent encore à cette saison…