août 052013
 

Abeille butinant une fleur d'Alcathea suffrutescens 'Park Allée' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

La présence d’un grand nombre de fleurs, le plus souvent simples, a fini par attirer les insectes qui butinent : abeilles, bourdons, syrphes et papillons se croisent au gré des fleurs visitées, avec une frénésie qui fait plaisir à voir. Et même la nuit, car cette année, j’ai plusieurs papillons de nuit qui viennent visiter mon jardin urbain.

Abeille butinant une fleur d'Alcathea suffrutescens 'Park Allée' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Le spectacle est assez drôle avec les fleurs d’Alcathea ‘Park Allée’. Les insectes plongent littéralement au coeur de la fleur et du bouquet d’étamines pour aller se goberger et faire des provisions. On ne voit plus que les pattes arrières et la pointe de l’abdomen.

Les fleurs du trèfle, des bidens, des asters ‘Mönch’ et du Sphaeralcea ‘Newleaze Coral’ sont très visitées. Mais aussi les plus petites du Cuphea hyssopifolia ou des impatiences. Le bar à pollen et à nectar semble convenir, il y a foule !

août 042013
 

Alcathea suffrutescens 'Park Allée' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

La chaleur et les arrosages copieux et réguliers réussissent à mon pied d’Alcathea suffrutescens ‘Park Allée’ qui donne une profusion de grandes fleurs doubles à la couleur si caractéristiques.

Alcathea suffrutescens 'Park Allée' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Continue reading »

août 012013
 

Dahlia coccinea et Calystegia hederacea 'Flore Pleno' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Le bal des floraisons continue sur mon balcon parisien, chaque jour apportant sa nouvelle fleur ici ou là. Pour terminer cette semaine et débuter le mois d’août, je vous propose une petite visite fleurie de mon jardin suspendu.

Ci-dessus, la première fleur du Dahlia coccinea et guirlande de pompons du liseron du Japon (Calystegia hederacea ‘Flore Pleno’). Au premier plan à droite, on aperçoit un peu du feuillage de l’Hibiscus coccineus qui profite des chaudes journées pour pousser à vue d’oeil. Les boutons floraux commencent à peine à apparaître.

Bégonia sutherlandii sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Mon petit pied de Begonia sutherlandii a pris de belles proportions et il me prodiguent en permanence une multitude de petites fleurs orange vif.

Sphaeralcea 'Newleaze Coral' et Begonia sutherlandii sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Juste à côté du bégonia, Sphaeralcea ‘Newleaze Coral’ forme maintenant un petit buisson. Chaque fleur ne dure qu’une journée, ouverte le matin elle se fane le soir. Mais le renouvellement se fait de jour en jour, assurant une belle floraison. J’adore cet orange doux !

Potée de Sphaeralcea 'Newleaze Coral' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

J’ai été obligé de tourner la potée pour appuyer la touffe de Sphaeralcea contre le mur et permettre au pied d’Hibiscus coccineus ‘Alba’ de profiter de davantage de soleil.

Impatiens auricoma x tuberosa sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Je ne vous ai pas encore parlé de cette belle impatience (Impatiens auricoma x Impatiens tuberosa) qui vient de chez Alain Tan, Pépinière Fleurs du Sud. Elle pousse à vue d’oeil prenant une belle ampleur et donnant de belles fleurs rose vif.

Continue reading »

juil 302013
 

Nandina domestica 'Gulf Stream' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Avec l’hiver long et le printemps froid, j’ai bien cru que mon petit pied de bambou sacré (Nandina domestica ‘Gulf Stream’) allait définitivement trépasser. Mais il a refait quelques feuilles péniblement à la fin du printemps et depuis que les températures ont beaucoup monté, il repousse avec vigueur, me donnant des nouvelles pousses pourpres très élégantes.

J’aime beaucoup la finesse des tiges et des feuilles de cette belle variété, ainsi que le coloris pourpre des nouvelles pousses. Mais sa vigueur n’a rien d’exceptionnel, bien au contraire. Après l’épreuve des 4 mois de travaux de ravalement l’année dernière, mon pied a beaucoup de mal à se refaire une santé, la météo ne l’ayant pas beaucoup aidé depuis le début de l’année. Visiblement, la chaleur lui convient mieux, avec des arrosages copieux et réguliers bien sûr. Le bout de bois commence à se remplumer !

juil 292013
 

Saruma henryi en fleurs sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Avec ses grandes feuilles veloutées en forme de coeur et ses petites fleurs à trois pétales jaune primevère qui se renouvellent du début du printemps jusqu’aux gelées, Saruma henryi mériterait une plus large place sur nos balcons et nos terrasses ombragés, ainsi que dans les parties les plus fraiches de nos jardins. Robuste, rustique et longtemps fleurie, cette plante vivace jamais malade gagne à être plus connue et diffusée.

Saruma henryi en fleurs sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Mon pied s’est bien remis des longs mois de travaux de ravalement qui l’avaient sérieusement éprouvé l’an dernier. Mais cette année, la touffe est bien repartie et elle s’étoffe au fil des semaines, donnant toujours des petites fleurs jaunes très pâles. Hormis les arrosages qui doivent être réguliers pour maintenir le substrat toujours frais, il n’y a aucun autre soin à donner à cette plante vivace peu exigeante.

juil 292013
 

Corète du Japon (Kerria japonica 'Pleniflora') sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Cet arbuste mérite un grand coup de chapeau tant il met de bonne volonté à pousser, fleurir et refleurir même dans un pot sur un balcon. Quelle que soit la météo et ses excès, il résiste, pousse quand même et nous prodigue sa floraison lumineuse et joyeuse.

Quand on prend soin de couper les vieilles tiges qui finissent par jaunir et se dessécher, la touffe reste élégante et les nouvelles pousses peuvent se développer sans être gênées. En pot, cette plante n’est pas envahissante comme elle peut le devenir dans un jardin.

Au printemps et en été, cet arbuste concurrence avec brio les bambous. Il n’y a qu’en hiver où il perd tout attrait, son feuillage étant caduc. Mais cela facilite les opérations de taille et de nettoyage.