jan 102011
 

À Paris, la Seine est gonflée par les eaux des pluies de ces derniers jours et par la fonte des abondantes chutes de neige de la fin de l’automne et du début de l’hiver. Quand on se balade vers l’Île Saint-Louis, son débit et sa couleur boueuse impressionnent, même s’ils n’ont rien d’exceptionnels. Un saule y prend un bain de rameaux…

Saule pleureur au bord de la Seine en crue dans Paris

Saule en bord de Seine, près du pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), 9 janvier 2011, photo Alain Delavie

Saule au bord de la Seine en crue dans Paris

Saule en bord de Seine, près du pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), 9 janvier 2011, photo Alain Delavie

Il n’en faut plus beaucoup pour que ce soient les racines qui trempent…

Hier dimanche 9 janvier, une partie des voies bordant les berges de la Seine à Paris a été fermée en raison de la montée des eaux du fleuve faisant suite aux précipitations de ces derniers jours. Rive gauche, la voie sur berge entre le pont Royal et le quai Branly a été fermée, ainsi que la connexion entre le quai d’Austerlitz et celui de Saint-Bernard. La cote de 3,19 mètre a été atteinte à 17h.

Ile Saint-Louis et Seine en crue, Paris 4e (75)

Arbres le long du quai d'Orléans, Île Saint-Louis, Paris 4e (75), 9 janvier 2011, photo Alain Delavie

Si le saule apprécie une certaine humidité, les autres arbres sont davantage menacés par la montée des eaux qui ne sont plus très loin…

Ile Saint-Louis et Seine en crue

Arbres le long du quai d'Orléans, Île Saint-Louis, Paris 4e (75), 9 janvier 2011, photo Alain Delavie

Les oiseaux eux s’en donnent à coeur joie…

jan 102011
 

Les fêtes sont terminées, la nouvelle année est déjà bien commencée, mais les décorations et les illuminations de Noël jouent les prolongations pendant quelques jours encore dans la capitale. Par ci, par la, on rencontre encore quelques sapins. Chez Julien, dans la rue de l’Hôtel de Ville, ils sont d’un rouge flamboyant. Sous un rayon de soleil bienvenu, le rouge devient feu.

Décorations de Noël dans Paris

Sapin floqué rouge vif, devant le restaurant Chez Julien, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Avec le bleu et l’or de la devanture, l’effet est saisissant…

Décorations de Noël dans Paris

Sapins floqués rouge vif, devant le restaurant Chez Julien, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Décorations de Noël dans Paris

Sapins floqués rouge vif, devant le restaurant Chez Julien, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Les derniers feux pour ces beaux sapins dont les jours sont comptés… Bientôt, changement de décor !

jan 012011
 
Arbuste persistant à fruits décoratifs

Le square de la Tour Saint-Jacques est planté de très nombreux bambous sacrés (Nandina domestica). Au coeur de l’hiver, ces petits arbustes persistants offrent des grappes énormes de baies rutilantes qui colorent élégamment le jardin endormi.

Arbuste persistant à fruits décoratifs

Bambou sacré (Nandina domestica) couverts de baies rouges, Square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75), fin décembre 2010, photo Alain Delavie

Ces petits arbustes sont réputés porter bonheur à tous ceux qui les plantent. Cette espèce était plantée près des maisons au Japon comme porte-bonheur lors de sa découverte par les occidentaux ( Carl Thunberg dans Voyage en Afrique et en Asie, 1794).
Ils sont donc parfaits pour débuter avec vous cette nouvelle année de blogging et de jardinage.

Une flopée de photos de ces bambous sacrés, prises il y a quelques jours à peine.
Le bambou sacré est le symbole de la purification chez les taoïstes qui le considèrent comme une plante sacrée et le plantent autour de leur temple.
Ces jolis petits arbustes sont aussi dénommés bambous célestes, bambous merveilleux ou bien encore bambous de la Félicité. Tout ce qu’il nous faut pour ce premier jour de l’année !

sept 222010
 

Pour la troisième année consécutive, le groupe Jardiland soutient la Fondation Greffe de vie, fondation oeuvrant en faveur de la greffe et du don d’organes. Pendant l’opération Coeur de vies qui se déroule du 22 au 25 septembre 2010, Jardiland réalise un jardin éphémère composé de 5000 pensées sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris (4e).

Lumineuse et empreinte de légèreté, la pensée a été choisie par la Fondation Greffe de vie comme symbole en remerciement aux donneurs. Une pensée pour penser aux donneurs et également à tous les dons que l’on peut faire.

Entre les différents ateliers proposés entre 9 h et 19 h sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, ces fleurs aux pétales légers s’offriront à l’admiration de tous. Petits et grands pourront « cueillir » symboliquement une pensée pour remercier les donneurs et témoigner de leur soutien à cette cause de solidarité.

Vous pouvez aussi soutenir la Fondation Greffe de vie en achetant une pensée dans tous les magasins Jardiland entre le 13 et le 31 octobre 2010. Dans la lignée des années précédentes, une partie des bénéfices résultant de la vente des pensées (Viola cornuta Deltini Pink/rose) sera reversée à la Fondation Greffe de vie.

sept 222010
 

Du 22 au 25 septembre 2010 sur le Parvis de l’hôtel de Ville, l’événement « Cœur de Vies » convie les parisiens et franciliens à faire la fête autour d’un gigantesque cœur lumineux érigé sur la Place de l’Hôtel de Ville de Paris pour l’occasion.


Cet évènement est organisé par l’Association Laurette Fugain, l’Association Grégory Lemarchal et la Fondation Greffe de vie.

4 jours de spectacles et d’animations, ponctués de surprises… en présence de Saltimbanques, d’artistes et de sportifs qui ont pour mission de réveiller le cœur de la ville et ses habitants.

Au cœur de cette place des artistes et des personnalités viendront créer « l’Arbre Fabuleux » qui se couvrira peu à peu de fleurs, chacune naissant d’une graine que les Invités viendront planter, un geste simple qui donne la vie, une allégorie du Don.

Infos pratiques :
Place de l’Hôtel de Ville,
75004 Paris.
Métro ligne 1, station Hôtel de Ville.
Bus 70, 72, 74.

août 012010
 

Si vous possédez une fenêtre, un balcon ou une terrasse baignées de soleil et que vous cherchez des fleurs sans soucis, qui n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien, choisissez le dipladénia. Profusion de fleurs garantie tout l’été !

Jardinière de mandévillas rouges dans Paris

Jardinière fleurie de dipladénias sur le rebord d'une fenêtre, rue de Birague (Paris 4e), juillet 2010, photo Alain Delavie

La jardinière n’est pas très grande, mais elle croule sous les fleurs qui se repèrent de loin en passant dans la rue.

Jardinière de mandévillas rouges dans Paris

Jardinière fleurie de dipladénias accrochée sur le rebord d'une fenêtre, rue de Birague (Paris 4e), juillet 2010, photo Alain Delavie

Amateur de soleil et chaleur, le dipladénia (Mandevilla) offre une belle floraison à l’extérieur pendant la belle saison, puis dans l’appartement en hiver car il n’est pas rustique. En été, des arrosages quand la terre est sèche en surface suffisent à lui garder son bel aspect et à l’inciter à fleurir davantage. Vous pouvez toutefois le faire fleurir encore plus en lui donnant un engrais pour plantes fleuries tous les quinze jours, type engrais pour géraniums.

Été chaud et fleuri sans soucis ? Oui avec le dipladénia !