avr 302010
 

J’ai passé moins de 48 heures aux Pays-Bas pour une visite incroyable dans ce parc aux milliers de fleurs, aux innombrables bulbes à floraison printanière : Keukenhof. Fleuri à souhait, sous un chaud soleil… Et voici les quelques photos promises !

Bulbes à floraison printanière aux Pays-Bas

En allant vers Keukenhof, le long de la route, les champs de tulipes fleuries de la Hollande, avril 2010, photo Alain Delavie

Paysage typique en cette saison du pays des bulbes, car les plantes bulbeuses prospèrent de façon exceptionnelle sur le sol de sablière fertile que l’on trouve dans une bonne partie de la Hollande. Le secteur des bulbes à fleurs est d’une importance capitale pour les Pays-Bas. La culture et le commerce de gros des bulbes à fleurs emploient environ 15 000 personnes. Celles-ci produisent chaque année près de 10 milliards de bulbes à fleurs. Ce qui représente 70 % de la production mondiale totale. La culture se fait sur environ 20 000 hectares de terre. Plus de 75 % des dix milliards de bulbes sont exportés vers plus de cent pays. Les États-Unis sont le principal client, suivis par le Japon.

Visite au parc de Keukenhof au printemps

Les sabots de Keukenhof vous attendent pour la photo traditionnelle dans le parc, sur fond de bulbes à floraison printanière

Arrivé dans le parc de Keukenhof, j’ai enfilé mes sabots de 7 lieues pour pouvoir parcourir les quelques 24 hectares qui composent ce site à nul autre pareil. C’est parti pour la visite…
Continue reading »

nov 132009
 

Dans les parcs et jardins parisiens, quelques panneaux indiquent aux promeneurs qu’il ne faut plus monter sur la pelouse, dite en repos. Après un été de piétinements, elle le mérite bien ! Mais pendant ce temps là, les rosiers, indifférents à l’automne, continuent à fleurir…

Massif de rosiers dans le jardin du port de l'arsenal (Paris, 75), automne, photo Alain Delavie

Massif de rosiers dans le jardin du port de l'arsenal (Paris, 75), automne, photo Alain Delavie

Des roses en novembre. Et peut être en décembre, si la météo parisienne le veut bien.