nov 062012
 

Pinus strobus 'Louie', Pépinière Jean-Pierre Hennebelle, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne

Particulièrement lumineux avec la pointe de ses longues aiguilles teintées de jaune vif, cette espèce de pin blanc (Pinus strobus ‘Louie’) reste décoratif toute l’année, mais ses couleurs s’accentuent en automne et en hiver, le mettant davantage en valeur.

Pinus strobus 'Louie', Pépinière Jean-Pierre Hennebelle, Journées des Plantes de Courson (Essonne), automne Continue reading »

jan 162012
 

Écorce d'un pin en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

L’hiver met en valeur les écorces des arbres dans les parcs et les jardins. Et certains arbres sont de véritables oeuvres d’art, comme ce superbe pin du Jardin des Plantes de Paris (Paris 5e).

Écorce d'un pin en hiver dans le Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Continue reading »

sept 182011
 

Pin maritime (Pinus pinaster), Arboretum de Chèvreloup (MNHN) à Rocquencourt (Yvelines), 9 septembre 2011, photo Alain Delavie

Le pin maritime (Pinus pinaster) est le pin typique des Landes depuis le reboisement effectué au XIXe siècle. Il se rencontre dans le Sud de la France et très occasionnellement plus au Nord.

Le pin maritime est un résineux au fût flexueux qui peut dépasser 20 m de hauteur avec une cime étalée et peu compacte.
Son écorce, très épaisse et profondément crevassée est brun rouge violacé.
Les aiguilles, groupées par deux, sont vert foncé et très longues (environ 10 à 20 cm).
La floraison a lieu en avril mai. Les fruits sont des cônes très gros (environ 10 à 18 cm de longueur).

Le pin maritime est une essence de pleine lumière qui demande une légère humidité de l’air et une pluviométrie d’au moins 600 mm/an. Il supporte la sécheresse estivale, mais il est sensible au froid au dessous de -15 °C.

Cette espèce pousse sur des sols profonds, même acides et pauvres, voire hydromorphes. Par contre, il ne tolère pas le calcaire. Son enracinement est d’abord plongeant, puis devient traçant avec l’âge.