oct 182011
 

Suspension de Bidens ferulifolia 'Pirate's Pearl' sur mon balcon en automne

Si le bégonia Dragon Wing est la star des balcons ombragés, cette nouvelle variété de bidens (Bidens ferulifolia ‘Pirate’s Pearl’) est décidément une super révélation pour les coins ensoleillés ! Voici ce qu’ont donné deux petites minimottes plantées au printemps dernier. Une boule de fleurs, malgré l’automne !

Suspension de Bidens ferulifolia 'Pirate's Pearl' sur mon balcon en automne

Le régal pour les abeilles et les bourdons, que du plaisir pour le jardinier !
J’espère que cette variété de bidens sera toujours proposée dans le commerce au printemps l’année prochaine tellement elle est fantastique.

Pour les balcons, dorénavant c’est BB !
B comme bégonia Dragon Wing pour les coins ombragés, B comme bidens ‘Pirate’s Pearl’ pour les endroits ensoleillés.

oct 162011
 

Labyrinthe fleuri de Novaflore, parc du Domaine de Courson, automne 2011, Essonne

Grande attraction des trois Journées des plantes de Courson, le labyrinthe fleuri réalisé par la société Novaflore (stand 249) offre un spectacle inhabituel à cette période de l’année, l’automne étant déjà bien avancé. La profusion des fleurs annuelles estivales plonge le visiteur quelques mois en arrière, comme s’il était au coeur de l’été, l’impression étant encore accentuée du fait du soleil radieux et du grand ciel bleu.

Labyrinthe fleuri de Novaflore, parc du Domaine de Courson, automne 2011, Essonne

Labyrinthe fleuri de Novaflore, parc du Domaine de Courson, automne 2011, Essonne

Coquelicots dans le labyrinthe fleuri de Novaflore, Journées des plantes de Courson automne 2011, Essonne

Grâce à un concept ludique, naturel et éducatif, le labyrinthe permet de sensibiliser les visiteurs, en particulier les enfants, aux enjeux de la biodiversité. Le labyrinthe se compose, à la fois de mélanges esthétiques, de fleurs sauvages et horticoles ainsi que de mélanges en faveur de la biodiversité.

Continue reading »

oct 132011
 

Tapis de bidens en automne dans le parc de Passy, Paris 16e (75)

Un peu long à s’établir au printemps, les bidens compensent leur démarrage lent par une floraison généreuse sans cesse renouvelée tout au long de l’été et bien au-delà en automne, tant qu’il ne gèle pas. Cascades ou tapis de petits soleils assurés !

Tapis de bidens en automne dans le parc de Passy, Paris 16e (75)

Même quand le temps est gris, ces plantes annuelles apportent une touche de lumière vive dans les parterres ou les jardinières tout au long de la belle saison. Plus l’été s’avance, plus les touffes étalées ou retombantes sont couvertes de petites fleurs simples jaune d’or. Et tout ça avec un entretien modéré souvent limité à des arrosages réguliers.

Il en est de même pour la nouvelle variété à fleurs blanches, Bidens ferulifolia ‘Pirate’s Pearl’ qui se montre d’une vigueur exceptionnelle, sa floraison étant vraiment très généreuse et abondante aussi.

oct 032011
 

Ipomoea tricolor 'Heavenly Blue', Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

L’été qui se prolonge fait le bonheur de certaines fleurs d’été, notamment les ipomées qui sont couverts de fleurs, largement épanouies quand le soleil brille. Une visite dans le Jardin des Plantes de Paris vous fera découvrir plusieurs variétés toutes plus belles les unes que les autres. Mais pour commencer cette semaine et ce lundi qui s’annonce encore ensoleillé, le bleu d’azur du volubilis ‘Heavenly Blue’ est tout à fait de circonstances.

Ipomoea tricolor 'Heavenly Blue', Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Les immenses corolles en trompette largement évasée (jusqu’à 6 cm de diamètre) se déploient le long des grandes tiges grimpantes (hauteur jusqu’à 2 à 3 m), entre les feuilles en forme de coeur. En fin d’été, le spectacle est impressionnant, surtout par une chaude et belle journée ensoleillée.

Continue reading »

sept 112011
 
Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75), 3 septembre 2011, photo Alain Delavie

La fin de l’été est la période idéale pour admirer les amarantes, devenues énormes et couvertes de fleurs plus insolites les unes que les autres. Vous pouvez contempler de superbes sujets dans le parc floral de Paris en ce moment, notamment une très belle variété à fleur orange cuivré.

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75), 3 septembre 2011, photo Alain Delavie

Avec les rudbeckias annuels à grandes fleurs jaune vif, la plate-bande est plutôt spectaculaire et très lumineuse. On ne voit qu’elle !

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75), 3 septembre 2011, photo Alain Delavie

Les touffes d’amarantes (Amaranthus hypochondriacus) déploient des épis denses dressés ou courbés. Un côté animal, sortes de grosses chenilles ou tentacules… Des fleurs d’été à grand spectacle pour des effets surprenants au jardin.

août 192011
 
Massif d'Impatiens balfouri dans le square René Le Gall, Paris 13e (75)

Massif d'Impatiens balfouri dans le square René Le Gall, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Si le mois de juillet pluvieux et le début du mois d’août plus que mitigé plombent le moral des vacanciers et des franciliens en mal de soleil, ce temps humide et frais réussit à l’impatiens de Balfour (Impatiens balfouri) qui prend cette année de belles proportions et fleurit généreusement.

Massif d'Impatiens balfouri dans le square René Le Gall, Paris 13e (75)

Massif d'Impatiens balfouri dans le square René Le Gall, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Les pluies à répétition entrecoupées d’un peu de soleil et de chaleur ont dopé la croissance de cette plante annuelle au tempérament de mauvaise herbe. La floraison abondante devrait donner une belle quantité de graines qui ne demanderont qu’à germer au printemps prochain, partout où elles auront pu se ressemer.

Impatiens balfouri dans le square René Le Gall, Paris 13e (75)

Impatiens balfouri dans le square René Le Gall, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Hormis son côté vite envahissant et boit-sans-soif (en pot, bonjour les arrosages !), je trouve cette impatiens annuelle vraiment charmante. Je n’en ai plus cette année sur mon balcon, mais en fait elle me manquerait presque car il est difficile de trouver une plante plus facile et florifère qu’elle pour les coins pas trop ensoleillés.