avr 092014
 

Jeunes plants de ciboulette, Serres Verdonnet, Haute-Savoie
Aussi belle que bonne, la ciboulette est photogénique dès son plus jeune âge. Lors d’une visite des Serres Verdonnet (Haute-Savoie), fournisseur notamment des jardineries Botanic, je me suis amusé à photographier des jeunes semis de cette plante condimentaire effectués dans des plaques alvéolées.

Jeunes plants de ciboulettes, Serres Verdonnet, Haute-Savoie Continue reading »

mai 062012
 

Jeune feuille d'un pied de fenouil bronze au début du printemps

Cette nouvelle feuille d’un jeune pied de fenouil bronze (Foeniculum vulgare ‘Purpureum’) est aussi finement découpée qu’une plume d’oiseau. Toute en finesse et en douceur !

Cette plante vivace qui affectionne les sols bien drainés se ressème souvent abondamment d’une année à l’autre. Quand les jeunes pieds se développent, ils n’ont pas encore la couleur bronze pourprée des fenouils adultes. Ils sont plutôt roux. Roux et doux !

mai 042012
 

Sauge officinale (Salvia officinalis 'Tricolor') dans le square Galliera, Paris 16e (75)

Détonnant n’est-ce pas, ce mariage entre un fusain rampant doré et une sauge officinale tricolore (Salvia officinalis ‘Tricolor’), particulièrement rose en ce début de printemps ? L’une et l’autre plante se suffirait largement chacune à elle-même tant les feuillages sont colorés et vifs. Parfaits pour les printemps trop gris et pluvieux !

Sauge officinale (Salvia officinalis 'Tricolor') dans le square Galliera, Paris 16e (75)

Les teintes des jeunes pousses de cette sauge officinale sont vraiment très marquées, très belles. Même si je ne raffole pas du rose, la panachure est assez réussi dans son genre. Très girly !

Continue reading »

juin 042011
 

Ma potée de wasabi s’est beaucoup développée après une année de culture en pot. Mais cette plante aromatique au feuillage de rose trémière est une boit-sans-soif ! Son feuillage opulent exige des arrosages très fréquents, presque quotidiens en ce moment. Un oubli et les feuilles s’effondrent…

Potée assoifée de wasabi (Wasabia japonica) sur mon balcon

Potée assoifée de wasabi (Wasabia japonica) sur mon balcon, juin 2011, photo Alain Delavie

Voici le résultat après un oubli d’arrosage…
Rassurez-vous, après un bon apport d’eau, le pied a vite retrouvé un bel aspect, les feuilles se sont toutes redressées.
J’avais lu que cette plante exigeait beaucoup d’humidité, mais cela se confirme. Et le vent de Nord / Nord-Est qui souffle depuis quelques jours et accompagne un grand soleil radieux assèche tout.

mar 232011
 

Le petit plant de wasabi (Wasabia japonica) que j’avais acheté l’an dernier au printemps et installé sur mon balcon a parfaitement supporté les rigueurs hivernales dans son pot, sans aucune protection. J’avais juste pris la précaution de le rapprocher du mur de l’appartement pour moins l’exposer aux courants d’air froids.

Plante aromatique exotique : Wasabia japonica

Potée de wasabi (Wasabia japonica) sur mon balcon, mars 2011, photo Alain Delavie

Dès que les températures sont redevenues plus clémentes et avec la reprise des arrosages plus fréquents, mon wasabi a repris sa croissance et a donné de nouvelles feuilles. Feuilles qui ont vraiment un faux air des feuilles de rose trémière. Ce n’est pas pour rien que le nom « wasabi » signifie « rose trémière des montagnes », même s’il appartient à la famille des choux, celles des Brassicacées.

J’ai bien envie de le laisser dans son pot actuel qui me paraît assez volumineux. Je vais juste nourrir la plante avec une bonne dose d’engrais organique (corne torréfiée). À suivre…

jan 312011
 

Il faut vraiment passer tout à côté du romarin pour admirer ses petites fleurs bleues qui se confondent de loin avec le gris argenté du feuillage. Ce petit arbuste méditerranéen aux petites feuilles si aromatiques fait son show discret au coeur de l’hiver. Une aubaine pour les jardins, les balcons et les terrasses ensoleillés.

Floraison hivernale dans un jardin partagé parisien

Touffe fleurie de romarin dans le jardin partagé Le poireau agile, Jardin Villemin, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Une floraison toute en délicatesse, en douceur. Pas d’exubérance, mais beaucoup de charme.
Cette année, la floraison est précoce à Paris, malgré le grand coup de froid de la fin de l’année 2010.

Ne vous laissez pas tenter en ce moment par les potées de romarin qui arrivent dans les points de vente de jardinage. Ce n’est pas la bonne époque pour les installer dans le jardin ou sur le balcon. Il faut patienter jusqu’aux retour des beaux jours.