août 212014
 

Bouture de Crassula plantée à l'envers, Rustica, Paris 18e (75)
Quant on fait des boutures de tiges feuillées, il faut faire très attention de ne pas planter les tiges à l’envers, mais quand cela arrive, la nature nous réserve parfois des surprises. C’est le cas avec cette bouture de Crassula, plantée dans le mauvais sens et qui se met à bourgeonner comme si de rien n’était.

Cela ne veut pas dire que la bouture reprend. Il y a assez de réserves nutritives dans les tiges succulentes de cette plante grasse pour lui permettre de faire des nouvelles pousses. Mais il est temps de la déterrer pour la remettre dans le bon sens. Et les racines devraient vite apparaître.

La période est propice au bouturages de toutes sortes. Si vous vous lancez dans cette opération de multiplication, pensez à bien repérer les bases des boutures quand vous les prélevez sur une tige coupée en plusieurs morceaux.

août 172014
 

Potée de Nandina domestica 'Twilight' et Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Souvenir de ma visite vendredi chez Antoine Breuvart à Ramecourt dans le Pas-de-Calais à l’occasion des portes ouvertes de sa pépinière jardin (vous pouvez d’ailleurs encore en profiter aujourd’hui), ce petit arbuste au feuillage panaché de blanc est devenu le compagnon idéal pour mes petits pieds de liriope (Liriope muscari ‘Okina’) au feuillage blanc devenant vert foncé en vieillissant. Deux espèces à pousse lente et port compact installées bien en vue sur mon balcon.

Potée de Nandina domestica 'Twilight' et Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Nandina domestica ‘Twilight’ reste petit, comme Nandina ‘Fire Power’ plus courant dans les points de vente de jardinage. Ce bambou sacré nain a un jeune feuillage bronze clair qui devient vert vif éclaboussé de blanc en vieillissant. La panachure s’intensifie avec les basses températures. Le feuillage est persistant, sauf si les hivers sont trop rigoureux. En région parisienne, cela ne devrait pas être trop le cas et de toutes les façons, je pourrai protéger facilement la potée des courants d’air froid. La potée est d’ailleurs installée dans la partie la plus chaude et ensoleillée du balcon, même si les potées voisines font un peu d’ombre à l’arbuste qui n’a pas besoin d’un fort ensoleillement.

J’ai acheté ce bambou sacré nain sur le stand de la Pépinière Jean-Pierre Hennebelle qui exposait de nombreuses espèces et variétés d’arbres et d’arbustes plus rares et originales les unes que les autres.

août 162014
 

Coniogramme emeiensis, fougère d'intérieur, Paris 19e (75)
J’ai acheté cette superbe fougère aux frondes zébrées chez Thierry Delabroye que j’ai été voir hier dans le Pas-de-Calais à l’occasion des portes ouvertes de sa pépinière. Suffisamment rustique pour la région parisienne, cette fougère bambou pourrait vivre toute l’année à l’extérieur, mais je préfère la garder à l’intérieur pour profiter davantage de son feuillage exceptionnel.

Coniogramme emeiensis, fougère, Pépinière Sandrine et Thierry Delabroye, Hantay (62) Continue reading »

août 132014
 

Begonia masionana 'Iron Cross', Bégoniacées, Paris 19e (75)
J’ai installé mon petit pied de bégonia ‘Croix de Fer’ (Begonia masoniana) dans un pot étroit et surélevé pour mieux mettre en valeur son feuillage gaufré et bicolore, avec les marques pourpres qui lui ont valu son nom commun. Depuis le rempotage au printemps dernier, lentement mais sûrement mon bégonia s’est étoffé, dressant ses larges feuilles face à la lumière extérieure. Un rayon de soleil ou de lumière plus forte et je profite de superbes transparences.

La couleur du pot est exactement celle des tiges et des marques en croix de fer. So chic !

août 102014
 

Episcia 'Silver Skies' (Gesnériacées) dans un terrarium, Paris 19e (75)
Les boutures que j’ai prélevées sur mon pied mère ont permis à ce dernier de repousser de plus belle formant de nouvelles rosettes de feuilles argentées avec des marques pourpres. Et les fleurs ne se sont pas faites attendre. Cette variété d’épiscia est décidément une nature généreuse !

Episcia 'Silver Skies' (Gesnériacées) dans un terrarium, Paris 19e (75) Continue reading »

août 082014
 

Phalaenopsis miniature, deuxième floraison, Paris 19e (75)
Achetée en fleur l’automne dernier, cette variété miniature de phalaenopsis a repris force et vigueur après un rempotage. Des nouvelles racines sont apparues ainsi que d’autres feuilles et très vite une hampe florale s’est formée. Depuis quelques jours, je profite d’une nouvelle floraison. Mini plante mais maxi charme !

En rempotant toutes mes miniatures, je craignais de les voir se mettre à beaucoup pousser au point de perdre leur aspect miniature. Il semblerait que ces phalaenopsis soient vraiment des plantes naines, gardant des proportions réduites. Même si ma photo donne l’impression de fleurs assez grandes, dans la réalité, elles sont plus petites qu’une pièce de deux euros. Ce qui n’empêche pas des floraisons toutes aussi élégantes que celles des grandes orchidées.