juin 202013
 

Plantes grimpantes sur façade d'immeuble, jardin Biopark, Paris 13e (75)

Dotés de grilles le long de leurs façades et de grandes jardinières, ces immeubles contemporains ont été pensés pour accueillir des plantes grimpantes à tous les étages. Glycines, vignes de Coignet, clématites et autres s’y épanouissent et peuvent y grimper à loisir.

Plantes grimpantes sur façade d'immeuble, jardin Biopark, Paris 13e (75)

Continue reading »

sept 042010
 

Brève escapade dans l’Orléanais aujourd’hui pour une visite aux Pépinières Travers à l’occasion de leur journée portes ouvertes. Un voyage dans le royaume des clématites et autres plantes grimpantes !

Plantes grimpantes

Clématites à grandes fleurs, photo Alain Delavie

Je n’y suis jamais allé et j’avoue que je suis très impatient de découvrir les lieux et les milliers de plantes grimpantes annoncées. Le plus dur, ça va être de rester raisonnable, sans craquer pour toutes les beautés plus tentantes les unes que les autres, car mon balcon est archi rempli… Et peut être nous y retrouverons nous, n’est-ce-pas Vérone ?
Je vous raconterai !

Pépinières Travers
Samedi 4 septembre 2010, de 10 h à 18 h,
entrée gratuite,

Domaine de Bellevue,
Route d’Orléans,
45590 Saint-Cyr-en-Val.

Tél. : 02 38 66 14 89.

août 112010
 

Dans la série des jardins de façades et autres murs végétaux, l’immeuble situé au numéro 71 de la rue de la Colonie dans le 13e arrondissement de Paris est un bel exemple d’utilisation et d’implantation des plantes grimpantes.

Façade végétale dans Paris

Immeuble couvert de plantes grimpantes, 71 rue des Colonies, Paris 13e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Glycines et vignes vierges ont recouvert cette immense façade et gagné les branches les plus hautes du beau conifère bleu sur le côté. Un véritable mur végétal qui se remarque de loin dans cette longue rue parisienne.

Façade végétale dans Paris

Immeuble couvert de plantes grimpantes, 71 rue des Colonies, Paris 13e (75), août 2010, photo Alain Delavie

La rue de la Colonie doit son nom à une colonie de chiffonniers qui s’était installée dans le bas de la Butte aux Cailles.
Une rue où il faut que je repasse quand l’automne aura enflammé les vignes vierges…

juil 312010
 

Quand on laisse traîner son vélo le long d’une clôture dans Paris, voici ce qui peut arriver si on ne vous le pique pas avant…

La nature gagne sur la ville

Vélos ensevelis par les plantes grimpantes, passage Dubail, Paris 10e (75), juillet 2010, photo Alain Delavie

Terribles la glycine et le lierre !
À moins que ce ne soit une méthode de camouflage pour éviter de se faire voler sa bicyclette…
Un nouveau procédé de vélo tuteurage ?
Ou des vélos buissonniers peut-être…

Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.
Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.

Place des Fêtes on roule au pas,
Place Clichy on roule au pas,
La Bastille est assiégée,
Et la République est en danger.

Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.
Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.

L’agent voudrait se mettre au vert,
L’Opéra rêve de grand-père,
À Cambronne on a des mots,
Et à Austerlitz c’est Waterloo!

Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.
Dans Paris à vélo on dépasse les autos,
À vélo dans Paris on dépasse les taxis.
(chanson de Joe Dassin; paroles de Richelle Dassin et Claude Lemesle; musique de Juwens et Deane)

Dans Paris les vélos s’font pousser par les autos,
Les vélos dans Paris s’font bouffer par les glycines…