avr 042015
 

Bégonia Rex sous éclairage artificiel, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Les bégonias Rex aux couleurs de feuillage incroyables ne sont pas des plantes d’intérieur faciles à cultiver et surtout conserver. Mais en plaçant une potée d’une variété rouge framboise près d’une source lumineuse d’appoint dans mon salon, j’ai eu le plaisir de voir la plante se développer avec vigueur, sans d’autres soins que des arrosages réguliers.

Je ne compte plus le nombre de bégonias Rex que j’ai du faire périr à plus ou moins petit feu… Je me suis souvent laissé séduire par un feuillage en sachant pourtant que ces variétés de bégonias sont particulièrement capricieuces en intérieur, surtout quand on n’a pas de véranda ou de serre chauffées. Mais je pensais que mes échecs étaient surtout dus à un manque d’humidité atmosphérique, l’hygrométrie étant plus souvent aux alentours de 50% chez moi que des 80 à 90 % que l’on peut obtenir dans une serre chaude.

J’avais acheté ce bégonia d’un rouge intense pour le placer dans mon grand terrarium que je souhaitais complètement refaire. Faute de temps, j’ai laissé la potée près d’une baie vitrée, mais très vite des feuilles se sont flétries et desséchées. En désespoir de cause, j’ai placé la potée à côté d’un nano terrarium très éclairé où prospère un superbe bégonia africain très délicat : Begonia microsperma (ex Begonia ficicola). Le halo de lumière débordant largement du bac, je me doutais qu’il y aurait assez de lumière pour la potée à l’extérieur. Et visiblement, cette situation a plus à la plante qui s’est vite mise à faire des nouvelles feuilles sans en perdre d’autres.

L’éclairage indirect est assuré par deux lampes Nano Light Dennerle de 11 W.

mar 132015
 

Potée de Paphiopedilum dans un Pure Cone, pot design d'Elho
La marque ELHO revisite le pot de jardin avec PURE CONE, une série de 3 pots de forme conique qui apporte une touche cosy et élégante à la maison.

De trois tailles différentes, ces éléments de décoration aux angles arrondis vont aussi bien s’adapter à l’intérieur qu’à l’extérieur.
Grâce à leurs deux roues, les pots sont faciles à déplacer et les gros yucca, ficus et autres kentia ne sont plus un souci pour le jardinier d’intérieur.

Pot Pure Cone anthracite, ElhoDu côté des couleurs :

  • 3 teintes épurées : blanc, noir et gris ciment
  • 2 teintes inédites : menthe et moutarde

L’idée déco : la version pure cone bowl peut très bien devenir à lui seul un élément de décoration. Continue reading »

nov 122014
 

Chrysanthème dans le Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75) avec la Tour Eiffel en arrière-plan
Cet automne est favorable aux chrysanthèmes qui bénéficient de journées douces, voire ensoleillées. Les exemplaires spectaculaires du jardin du Luxembourg (Paris 6e) ne sont que fleurs, en boules ou en cascades. J’ai profité de ce 11 novembre doux et ensoleillé pour aller les admirer.

Je n’étais pas tout seul, le beau temps et le jour férié ont fait sortir les parisiens…

Chrysanthème cascade dans le Jardin du Luxembourg en automne, Paris 6e (75) Continue reading »

nov 082014
 

Suspension de bégonia tubéreux Waterfall Encanto Orange encore fleuri en automne sur mon balcon, Paris 19e (75)
Insensible à la grisaille de plus en plus fréquente, aux journées de plus en plus courtes et aux épisodes pluvieux, mon pied de bégonia tubéreux Waterfall Encanto ‘Orange’ continue à pousser et surtout à fleurir avec une générosité étonnante en novembre.

Suspension de bégonia tubéreux Waterfall Encanto Orange encore fleuri en automne sur mon balcon, Paris 19e (75) Continue reading »

oct 222014
 

Suspension avec liriope, géranium vivace et gaura sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)
Les fleurs annuelles défleuries ou plus très belles ont cédé leur place. Je me suis empressé de remplir les vides sur mon balcon avec des plantes vivaces et un arbuste. Voici un petit tour d’horizon de mes dernières acquisitions et plantations.

Dans une suspension, j’ai laissé le gaura nain en pleine forme et j’ai complété la potée avec un Geranium ‘Azure Rush’ (une version plus compacte du célèbre géranium ‘Rozanne’) et un beau pied de liriope au feuillage largement panaché de jaune crème trouvé chez Sous un arbre perché. Trois plantes robustes, sans soucis, florifères…

Jardinière avec Begonia chuyunshanensis sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)

Lors de la Fête des Plantes d’automne de Saint-Jean de Beauregard, j’ai trouvé ce bégonia vivace, Begonia chuyunshanensis, très florifère. Un nom à coucher dehors, mais une élégante espèce trouvée par Patrick Blanc et multipliée par Le Monde des Fougères qui je l’espère va résister aux hivers parisiens comme ma touffe de Begonia grandis ssp. evansiana ‘Alba’. Pour ce premier hiver, j’envisage quand même de protéger la jardinière avec quelques voiles d’hivernage.

Continue reading »

oct 102014
 

Euphorbia 'Lisbonne', plante d'intérieur, Paris 18e (75)
Des fleurs, toujours des fleurs, de plus en plus nombreuses… Mon petit pied d’euphorbe ‘Lisbonne’ n’a jamais cessé de fleurir depuis que je l’ai acheté. Pendant les huit mois de culture qui viennent de s’écouler, les fleurs à grandes bractées rouges se sont sans cesse renouvelées. Une sacrée variété !

Euphorbia 'Lisbonne', plante d'intérieur, Paris 18e (75)
Une lumière vive, voire un peu de soleil dans la journée et des arrosages fréquents, ce sont les seules exigences de cette plante d’intérieur incroyablement généreuse et florifère.