sept 032012
 

Liriope muscari 'Monroe White' sur mon balcon, Paris 19e (75)

Les plantes très robuste et facile à cultiver, notamment en pot, ne sont pas si nombreuses que cela, il faut donc mettre à l’honneur les quelques espèces qui font le bonheur des jardiniers citadins avec un minimum de soins. C’est le cas de cette liriope aux épis de fleurs blanches, résistante au froid, au chaud, à la sécheresse, au séjour prolongé dans un appartement pour cause de travaux sur le balcon… Et qui reste belle toute l’année et fleurit longtemps en été à l’ombre !

La plante en elle-même n’est pas spectaculaire. Banale même diront certains. Je préfère dire qu’elle a une sobriété élégante ! Le feuillage rubané vert foncé forme une belle touffe évasée qui reste impeccable toute l’année quand on prodigue les soins minimums exigés par cette espèce vraiment facile à cultiver. Continue reading »

sept 022012
 

Globba winitii (Zingibéracées), parc de Bagatelle en été

Si je devais emporter quelques plantes sur une ile déserte, sans aucun doute je partirais avec une potée de Globba winitii, une cousine du gingembre aux fleurs exceptionnelles tant par la délicatesse que les couleurs. Je n’en avais pas revu depuis plusieurs années, mais j’ai découvert une très belle potée dans le parc de Bagatelle cette semaine.

Globba winitii (Zingibéracées), parc de Bagatelle en été

Continue reading »

sept 012012
 

Pavonia 'Miskii' (Malvacées) sur mon balcon, Paris 19e (75)

Malgré le séjour forcé dans l’appartement pendant les travaux de ravalement et sa taille encore petite, mon pied de Pavonia ‘Miskii’ ne cesse de fleurir. Hier, plusieurs fleurs se sont ouvertes en même temps pour mon plus grand plaisir.

Et il y a encore plein de boutons floraux. Si l’été veut bien rester encore un peu, les floraisons devraient encore continuer pendant quelques temps.

sept 012012
 

Tinantia pringlei (Commellinacées) sur mon balcon, Paris 19e (75)

S’il n’y avait toutes ces taches et macules sur les feuilles, Tinantia pringlei aurait tout d’une banale misère. Ce sont des plantes de la même famille botanique, mais cette espèce que je vous ai présentée en avril dernier après l’avoir achetée à la Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean de Beauregard (91), est en principe rustique et faite pour vivre en plein air.

Tinantia pringlei (Commellinacées) sur mon balcon, Paris 19e (75)

La plante est robuste car elle a supporté les longues semaines d’enfermement à cause des travaux de ravalement. Et depuis son retour en plein air sur mon balcon, elle pousse à vue d’oeil. Les longues tiges s’enracinent au contact du terreau au niveau des entrenoeuds.

Même si elle est donnée comme étant rustique jusqu’à -15 °C, je vais faire quelques boutures avant l’arrivée des grands froids et je protègerai la potée avec un voile d’hivernage.

août 242012
 

Feuilles de Caladium 'Miss Muffet' vues par tranparence, Aracées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)

Les ponctuations rouge cerise de cette variété de caladium sont encore plus spectaculaires lorsque l’on regarde les feuilles par transparence. Comme mon pied de Caladium ‘Miss Muffet’ étend de plus en plus ses grandes feuilles vers la baie vitrée, je profite donc pleinement du spectacle.

Mais il ne faut pas oublier de l’arroser ! Un vrai boit sans soif.

août 202012
 

Fougère houx (Cyrtomium falcatum), jardin sur le Montjuic, Barcelone en été, Espagne

Cette belle fougère souvent proposée comme plante verte d’intérieur pousse aussi très bien à l’extérieur, en pleine terre dans le jardin ou en pot sur le balcon ou la terrasse. En climat doux, son beau feuillage vernissé n’est pas abimé par les gelées hivernales et les plantes forment alors des touffes plus impressionnantes.

Fougère houx (Cyrtomium falcatum), jardin sur le Montjuic, Barcelone en été, Espagne

Ces belles potées ont été photographiées dans l’un des jardins du Montjuic à Barcelone (Espagne). Malgré la très forte chaleur et la sécheresse de l’air, les fougères sont superbes. Elles ont été placées dans les endroits ombragés bien sûr, ce qu’il faut faire aussi en France. Par contre dans l’appartement, il faut trouver un emplacement très clair, sans soleil direct, mais lumineux, surtout pas dans un coin trop ombragé, la fougère ne pousserait plus et dépérirait.

Continue reading »