avr 302011
 

Un peu partout dans les jardins, les parcs et les roseraies de Paris et d’Île-de-France, les rosiers se sont mis à fleurir à foison en avril avec un bon mois d’avance. Les floraisons du premier printemps ont été vite renforcées par celles qui apparaissent habituellement en mai et début juin. Mais que va-t-il rester dans les jardins en juin ?

Floraison des rosiers en avril dans Paris

Rosier grimpant près du métro Passy, Paris 16e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Floraison des rosiers en avril dans Paris

Rosier grimpant près du métro Passy, Paris 16e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

On peut difficilement avoir plus fleuri surtout pour un mois d’avril ! Avec le vert encore tendre des jeunes feuillages, c’est superbe.

Floraison des rosiers en avril dans Paris

Rosier grimpant près du métro Passy, Paris 16e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Floraison des rosiers en avril dans Paris

Rosier grimpant près du métro Passy, Paris 16e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Mai va commencer sans muguet, le plus souvent déjà défleuri, sans tulipe et sans lilas aussi. Les myosotis ont pris un coup de chaud bien avant l’heure. Et il n’y a pas qu’en région parisienne. Ma brève visite en Picardie bien plus froide que la capitale surchauffée par l’urbanisation et la pollution m’a permis d’y observer des massifs de rosiers bien avancés et fleuris.

Drôle de printemps !

avr 052011
 

La société Verdia qui commercialise les Décorosiers, des rosiers robustes, faciles et généreux,  propose son nouveau site internet, un outil plus moderne et efficace pour la promotion de la gamme de ces rosiers aux qualités exceptionnelles.

La refonte complète de l’ancien site internet permet un meilleur référencement dans les moteurs de recherche, un nouveau menu, une multiplicité des photos, une recherche intelligente du point de vente le plus proche et des séquences vidéo.

www.decorosiers.com

Décorosier Opalia grimpant (DR)

Décorosier Opalia grimpant (DR)

D’une hauteur de 50 à 80 cm, les Décorosiers sont pour la plupart des rosiers arbustifs à port recouvrant. Ils sont parfaits pour les talus, massifs ou bordures. La variété Opalia, à fleurs blanches, existe aussi en rosier grimpant.
La floraison de ces rosiers est abondante de mai jusqu’aux premières gelées et chaque arbuste peut donner jusqu’à 3000 fleurs par an. Le feuillage vert brillant est semi-persistant. Toutes ces variétés sont naturellement résistantes aux maladies.

mar 202011
 

En mars 2011, le site Internet de la Roseraie du Val-de-Marne fait peau neuve ! Il change de tenue, le 21 mars, pour fêter l’arrivée du printemps.

La fréquentation du site Internet de la Roseraie, mis en ligne au mois d’août 2006, a connu une évolution constante : le nombre de visiteurs a évolué de 33 158 en 2007 à 70 229 en 2010, soit 47% d’augmentation.  Afin d’améliorer l’ergonomie du site et de simplifier l’accès à l’information pour tous les publics, le design du site et l’organisation des contenus ont été ajustés.

Pour le grand public ou les touristes du monde entier :
– Les informations pratiques sont désormais accessibles dès la page d’accueil : sous cette rubrique, les internautes peuvent savoir comment venir, quel est le tarif d’entrée ou bien la période idéale pour la visite.
– Une plus grande place est attribuée aux vues du jardin sur cette page d’accueil. L’image de fond sera donc actualisée en fonction des saisons ou des événements de la Roseraie.
– La rubrique « Agenda » est remplacée par « Actualités » qui couvre plus largement les initiatives sur le jardin et les évènements dans le monde de la rose. Un système de pagination permet ainsi de répertorier jusqu’à 9 événements !
– Les nouveaux fonds d’écran seront désormais disponibles en plusieurs résolutions afin de s’adapter à l’évolution actuelle des formats d’écrans.

Parmi les nouveautés proposées aux amateurs-avertis ou aux « rosomanes » confirmés :
– L’association des Amis de la Roseraie du Val-de-Marne partagera ses informations au travers d’une rubrique dédiée : vous y trouverez tous les renseignements pour adhérer ou s’abonner au bulletin, les actualités de l’association ainsi que les sommaires des derniers bulletins publiés.
– Un tout nouveau forum a été créé, dynamisé par un procédé de modération a posteriori. Les « rosonautes » pourront s’inscrire, créer leur profil pour échanger, discuter… et créer une véritable communauté.
– Le glossaire a été retravaillé afin de proposer une définition à chacun des mots quel que soit l’endroit où l’on se trouve dans le site.
– Et pour accompagner ce renouveau, la lettre de la Roseraie a également changé de parure. Un design agréable, inspiré de celui du site, associé à de nouveaux contenus forme cette nouvelle lettre d’information, désormais diffusée le premier mercredi de chaque mois.

Autant de nouveautés qui viennent s’ajouter au module d’envoi de e-cartes postales, à la rubrique « la Rose du mois », à la possibilité de réservation en ligne pour les groupes, à la visite virtuelle qui marquèrent les évolutions régulières du site.

La Roseraie du Val-de-Marne est un jardin vivant qui rayonne. Son site Internet en témoigne.

Avec l’arrivée du printemps, il est une porte d’entrée avant de venir déguster la floraison des roses anciennes sur place…

fév 092011
 

Je continue mes idées de cadeaux fleuris pour la Saint-Valentin (ou toutes autres occasions du moment). Après la petite folie du coeur de roses stabilisées, voici un cadeau pour tout petit budget : le rosier puce.

Mini rosier forcé, mini plante

Rosier miniature (rosier puce), février 2011, photo Alain Delavie

Ce n’est pas une nouveauté, mais je trouve ce mini rosier trop craquant dans son petit seau assorti à la couleur des roses. Et puis quand on veut absolument offrir des roses sans se ruiner… Avec quelques soins, les petites roses tiennent longtemps, bien plus qu’un classique bouquet de roses coupées.

Mini rosier forcé, mini plante

Rosier miniature (rosier puce), février 2011, photo Alain Delavie

Un rosier riquiqui, vraiment mini, mais avec de vraies roses, en tous points identiques à celles des grands rosiers, hormis la taille. Une miniature qui tient dans la main…

Mini rosier forcé, mini plante

Rosier miniature (rosier puce), février 2011, photo Alain Delavie

Le rosier « puce » est le plus petit des rosiers miniatures proposés en potées fleuries à longueur d’année. C’est aussi le plus délicat, car son contenant est tout petit, le substrat sèche vite et un oubli d’arrosage peut vite être fatal à cette plante en modèle réduit. Mais c’est si mignon !

Encore un cadeau à moins de 10 euros. À offrir avec un petit quelque chose d’autre…

jan 232011
 

Il y avait encore quelques roses dans les jardins du Palais-Royal pour la Saint-Sylvestre, mais en ce début d’année, j’ai trouvé une petite rose toute frêle dans le jardin Villemin (Paris 10e), petite fleur isolée dans la grisaille hivernale.

Une rose en janvier dans Paris

Rose dans le jardin partagé Le poireau agile, Jardin Villemin, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Une petite rose toute rose…
Roses en décembre, rose en janvier, les rosiers parisiens ont perdu le sens des saisons.

oct 122010
 

Quand une nouvelle pépinière naît, c’est un petit bonheur pour tous les jardiniers et les amoureux des plantes. Quand en plus cette pépinière est celle d’une passionnée des bonnes plantes de jardin, communes ou rares, l’évènement se doit d’être signalé ! Bienvenue à Audrey Funten et longue vie à son jardin-pépinière La Rosée.

« Alors voilà, ma petite pépinière de plantes vivaces vient de voir le jour.
J’ai pris le parti de multiplier naturellement ces vivaces en plein air, sans engrais, sans traitement et sans arrosage automatique !
Sans intégrisme écologique mais avec une sacrée dose de bon sens. » nous dit Audrey…
Plutôt qu’un long discours, je vous propose de découvrir immédiatement le premier catalogue de cette toute jeune pépinière.

Si le feuilletage vous donne envie d’aller plus loin, de commander quelques plantes, vous pouvez télécharger ce catalogue sur le site Internet de La Rosée.

Mon petit doigt m’a dit qu’Audrey serait aux Journées des Plantes de Courson vendredi, samedi et dimanche prochains, sur le stand de la Pépinière Ellebore