jan 102011
 

À Paris, la Seine est gonflée par les eaux des pluies de ces derniers jours et par la fonte des abondantes chutes de neige de la fin de l’automne et du début de l’hiver. Quand on se balade vers l’Île Saint-Louis, son débit et sa couleur boueuse impressionnent, même s’ils n’ont rien d’exceptionnels. Un saule y prend un bain de rameaux…

Saule pleureur au bord de la Seine en crue dans Paris

Saule en bord de Seine, près du pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), 9 janvier 2011, photo Alain Delavie

Saule au bord de la Seine en crue dans Paris

Saule en bord de Seine, près du pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), 9 janvier 2011, photo Alain Delavie

Il n’en faut plus beaucoup pour que ce soient les racines qui trempent…

Hier dimanche 9 janvier, une partie des voies bordant les berges de la Seine à Paris a été fermée en raison de la montée des eaux du fleuve faisant suite aux précipitations de ces derniers jours. Rive gauche, la voie sur berge entre le pont Royal et le quai Branly a été fermée, ainsi que la connexion entre le quai d’Austerlitz et celui de Saint-Bernard. La cote de 3,19 mètre a été atteinte à 17h.

Ile Saint-Louis et Seine en crue, Paris 4e (75)

Arbres le long du quai d'Orléans, Île Saint-Louis, Paris 4e (75), 9 janvier 2011, photo Alain Delavie

Si le saule apprécie une certaine humidité, les autres arbres sont davantage menacés par la montée des eaux qui ne sont plus très loin…

Ile Saint-Louis et Seine en crue

Arbres le long du quai d'Orléans, Île Saint-Louis, Paris 4e (75), 9 janvier 2011, photo Alain Delavie

Les oiseaux eux s’en donnent à coeur joie…

jan 132010
 

Le Ministère de l’Écologie et du Développement durable a mis en ligne un site Internet entièrement consacré à la grande crue de 1910.

www.crue1910.fr

Outre une carte interactive qui montre l’ampleur de cette crue exceptionnelle bien au-delà de Paris, vous y découvrirez 2000  photos de cette époque, classées par ville ou par site le long de la Seine (entre Dienville dans l’Aube et Canteleu en Seine-Maritime) : Clichy (104 photos), Paris (96 photos), Levallois-Perret (82 photos), Rouen (59 photos), Boulogne-Billancourt (46 photos), Sens (42 photos), Poissy (40 photos), Troye (28 photos), Sèvres (26 photos), Meudon (23 photos), Argenteuil (22 photos), Meulan (21 photos), Alfortville (20 photos), Vernon (18 photos), Triel-sur-Seine (18 photos), Pontoise (18 photos), Lagny-sur-Marne (16 photos), Gournay-sur-Marne (16 photos), etc.

Vous pouvez aussi y consulter une liste d’expositions et autres manifestations autour de la grande crue.

sept 092008
 

Et voici le deuxième épisode de ma grande saga des plantes pionnières qui s’agrippent à la ville et la parent de verdure dans les endroits les plus improbables.
Aujourd’hui, c’est un paulownia (Paulownia tomentosa) qui tient la vedette.Et quel équilibriste, accroché qu’il est au mur qui borde l’Île-de-la-Cité et surplombe la Seine, le long du quai de la Corse (Paris 4ème), non loin du marché aux fleurs de la place L. Lépine où d’autres paulownias plus imposants fleurissent chaque année et doivent ensuite laisser essaimer leurs nombreuses graines…

Agrandir le plan
La suite au prochain épisode…
Consultez le 1er épisode.

juil 262008
 

Les 33 palmiers apportent une touche d’exotisme aux bords de Seine, mais d’autres petits jardins éphémères, tous aussi exotiques, réservent des surprises quand on se ballade le long de Paris plage sur le quai de la Seine.Installées sous les brumisateurs qui rafraîchissent les passants (aujourd’hui c’était nécessaire pour supporter la lourdeur du temps), des plantations de papyrus (Cyperus papyrus) et d’autres plantes aquatiques (des houttuynias notamment) se trouvent enveloppées d’un fin brouillard qui vous trempe en un rien de temps. C’est tout juste s’il ne fallait pas faire la queue pour se faire mouiller. C’est qu’il y en avait du chat noyé !!! Mais heureux et rafraîchi. Vive l’été et Paris plage !

juil 262008
 

Lundi dernier je vous parlais de la nouvelle édition de Paris plages et de ses 33 palmiers. En vous demandant quelle espèce avait été choisie pour décorer la plage le long de la Seine ?Personne n’a répondu (snif !!!) et pourtant, c’est une des espèces de palmier les plus répandues dans les jardins en France, les plus rustiques et robustes, qui a même déjà été plantée dans quelques rues parisiennes, notamment la rue Curial, dans le 19ème arrondissement. Tout simplement le palmier chanvre ou palmier de Chine (Trachycarpus fortunei). Pour ceux qui aiment les palmiers, il y en avait aujourd’hui à vendre sur le marché aux fleurs de l’Île-de-la-Cité (Paris 1er), de très beaux sujets. Ceux qui ne sont pas pressés peuvent toujours tenter le semis, avec un choix de graines et d’espèces extraordinaires chez Rarepalmseeds, le n° 1 des graines de palmiers.
Petit jeu de l’été : cherchez le palmier près de chez vous et envoyez-moi une photo avec la rue et l’arrondissement. Pour avoir une petite idée du Paris exotique…