sept 082012
 

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica), square Henri Collet, Paris 16e (75)

Preuve s’il en est que les lilas des Indes poussent et fleurissent bien dans la capitale, même après des épisodes de froid sévères et un printemps plutôt pourri. Et quelle floraison !

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica), square Henri Collet, Paris 16e (75)

D’énormes grappes de fleurs font ployer les rameaux. Et il y a des fleurs aux extrémités de chaque rameau.

Lilas des Indes (Lagerstroemia indica), square Henri Collet, Paris 16e (75)

Je n’avais jamais fait attention à la disposition très régulière et symétrique des feuilles le long des branches. Sur ce sujet bien proportionné, elle est bien visible.
La couleur mauve tirant sur le violet est un peu triste, sinon la floraison est vraiment splendide et quelle générosité !

mai 252012
 

Ciste en pleine floraison dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)

Le grand tapis d’oeillets de Chine que je vous ai présenté hier s’étendait au pied d’un non moins superbe ciste aux grandes fleurs chiffonnées rose vif à tendre.

Ciste en pleine floraison dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)

Les cistes sont des arbrisseaux originaires du pourtour méditerranéen. Ils redoutent l’excès d’eau et doivent être plantés dans un sol pauvre et bien drainé. Ils ne doivent plus être arrosés quand ils ont passé leur premier été en place. L’arrosage en été favorise les maladies cryptogamiques qui peuvent entraîner le dépérissement de ces plantes. Prévoyez une taille annuelle après la floraison pour assurer un meilleur vieillissement. Continue reading »

mai 242012
 

Tapis d'oeillets de Chine dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)

Difficile de trouver un parterre plus fleuri ! Cette plate-bande composée d’oeillets de Chine en mélange de coloris forme un grand tapis multicolore aux couleurs toniques.

Oeillets de Chine, square Henri Collet, Paris 16e (75)

Cette espèce d’oeillet est cultivée indifféremment comme une plante annuelle ou bisannuelle et plus rarement comme une plante vivace à courte durée de vie. La floraison est très longue et généreuse. Les fleurs simples ou doubles selon les variétés sont panachées de pourpre, rose, violet ou blanc avec des zébrures ou des striures. Pour apprécier ces oeillets, cultivez-les en bordure, au premier plan d’un massif, dans une rocaille et sur un mûret. Plantez-le seul en mélange de coloris (comme sur mes photos) ou associés à des fleurs bisannuelles ou annuelles aux teintes assorties.

Continue reading »

avr 232012
 

Ancolie et euphorbe des garrigues, Square Henri Collet, Paris 16e (75)

À priori, ce n’est pas un mariage que j’aurai fait ou conseillé, l’une aimant l’ombre claire et une terre fraiche, l’autre le plein soleil et un sol sec. Mais en le découvrant hier matin dans le petit square Henri Collet (Paris 16e), je suis resté béat d’admiration. Scotché !

Ce duo est quand même du grand art, une superbe réussite. L’euphorbe imposante fait de l’ombre à la belle ancolie qui dresse ses fleurs juponnées contre les lourdes inflorescences. Bravo au jardinier qui a imaginé cette petite scène printanière !