avr 102011
 

Ce deuxième samedi du mois d’avril a été digne d’une belle journée d’été, avec un soleil radieux, un grand ciel bleu et la foule des grands jours dans les rues, sur les terrasses et dans les parcs et jardins parisiens. Je suis passé dans le square de la Tour Saint-Jacques, noir de monde, mais fleuri comme jamais. Une halte de verdure très fleurie et parfumée au coeur de la capitale et des embouteillages.

Floraisons printanières dans les jardins de Paris

Tour Saint-Jacques, glycine et arbre de Judée dans le square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75), 9 avril 2011, photo Alain Delavie

Vision de carte postale avec un ciel d’un bleu soutenu et un soleil radieux… Et des brassées de fleurs !
Cela sentait bon la glycine à plein nez ! Parfum de miel, très sucré. Avec un ballet bruissant de bourdons et d’abeilles.

Floraisons printanières dans les jardins de Paris
Glycine dans le square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75), 9 avril 2011, photo Alain Delavie
Floraisons printanières dans les jardins de Paris
Glycine dans le square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75), 9 avril 2011, photo Alain Delavie

Continue reading »

nov 072010
 

Après l’écluse du Temple, le canal Saint-Martin disparait sous terre, pour continuer son trajet souterrain jusqu’au bassin de l’Arsenal et la Seine. Il plonge dans l’obscurité en passant d’abord sous un petit square, le square Frédérick Lemaître (Paris 10e), où il fait bon profiter de la fraîcheur en été. L’automne lui donne d’autres charmes…

L'automne dans les jardins parisiens

Bambou sacré, buste de Frédérick Lemaître, plâtanes dorés dans le square Frédérick Lemaître, Paris 10e (75), 6 novembre 2010, photo Alain Delavie

Si vous ne connaissez pas ce petit square à quelques centaines de mètres seulement de la place de la République, en voici une courte description :
« Vous accédez aux deux parties distinctes du jardin par une jolie passerelle, qui enjambe le canal Saint-Martin. De majestueux platanes encadrent la statue du comédien Frédérick Lemaître (1800-1876) par Pierre Granet (1898). Ils dominent un plus modeste oranger des Osages. De la passerelle, vous pourrez contempler à loisir le passage de l’écluse du Temple par les bateaux. Du côté du quai de Valmy, vous remarquerez un charmant kiosque de style oriental, destiné à abriter les gardiens. »

Le square a une superficie de 2200 m2. L’entrée se fait face au 35, quai de Jemmapes, Paris 10e.

nov 022010
 

Discret, presque secret, le square Georges Cain offre ses 876 m2 de verdure le long de la rue Payenne, au coeur du quartier du Marais près du Musée Carnavalet. L’automne lui donne des couleurs vives et lumineuses, hélas trop éphémères.

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Topiaires et tilleuls dans le square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Topiaires, fougères, parrotie, érable et tilleul dans le square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

Émergeant d’un tapis de lierre, vous y découvrez des vestiges de monuments disparus qui constituent un dépôt lapidaire du Musée Carnavalet. Il y a des vestiges datant de la Renaissance de l’ancien Hôtel de Ville, ou le fronton du pavillon central (et son horloge) du Palais des Tuileries, encore noirci par l’incendie qui l’a détruit, ou encore des sarcophages mérovingiens. Ce dépôt lapidaire du musée Carnavalet s’est nourri de la guerre civile de 1871 et de la dispersion des collections du Musée des monuments français.

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Vestige de monument, square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Vestige de monument, square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Vestige de monument, square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Euphorbe et vestige de monument, square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

Au centre du jardin, un petit massif de rosiers entourait une statue du 17ème siècle réalisée par Laurent Magnier, l’un des sculpteurs qui participa à l’embellissement du parc du château de Versailles, une « Aurore » en bronze. Aujourd’hui une autre statue en bronze représentant une jeune femme nue, debout, tenant un foulard dans le dos a remplacé la précédente. Cette oeuvre est d’Aristide Maillol et a été dénommée Ile-de-France.
À l’entrée du square, le chant mélodieux d’un rossignol vous accueille. Le « rossignol de Heinz », est une fantaisie électronique, créée par Erik Samakh en 1990, qui fonctionne avec le souffle du vent.

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Tilleuls dans le square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

Créé en 1923, le square est bordé au nord et à l’est par le Musée Carnavalet (à l’est, l’hôtel Le Pelletier de Saint-Fargeau – photo ci-dessus -, et au nord, son ancienne orangerie, – photo ci-dessous -), et au sud par le lycée Victor-Hugo, il est clôturé à l’ouest par une grille qui donne sur la rue Payenne.

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Topiaires, fougères, parrotie, érable et tilleul dans le square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

Construit à l’endroit où s’étendaient dès le XIIIe siècle d’importants terrains maraîchers baptisés « Culture Sainte-Catherine », propriété des chanoines de Sainte-Catherine-du-Val-des-Écoliers, le jardin est ouvert au public depuis 1931. Il est baptisé du nom de celui qui fut conservateur du Musée Carnavalet entre 1897 et 1914, Georges Cain (1856-1919, peintre et écrivain).

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Topiaires et parrotie dans le square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

J’ai découvert ce square par hasard, en me trompant de station de métro et me retrouvant à la station Saint-Sébastien-Froissard. Ma découverte s’est faite en voulant rejoindre la place des Vosges. Une belle surprise, inattendue dans ce quartier historique en apparence peu verdoyant. Les jardins y sont en fait bien cachés, encerclés de bâtisses historiques.

L'automne dans les parcs et jardins de Paris

Fougères et érable du Japon dans le square Georges Cain, rue Payenne, Paris 3e (75), 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

Et oui, il y avait une touche de rouge dans ce petit square ! Un bel érable du Japon, tout d’écarlate vêtu feuillu. En pot ou en pleine terre, les érables du Japon ont l’air d’apprécier l’air de la capitale…

Infos pratiques :
L’entrée du square Georges Cain se fait par le 8 de la rue Payenne (Paris 3e).
Métro lignes 1 ou 7, station Saint-Paul ou ligne 8, station Chemin Vert.

oct 032010
 

Le square Maurice Gardette est un des cinq parcs du 11e arrondissement de Paris où sont présentés les oeuvres d’art contemporain des 55 artistes participant au Génie des Jardins 2010. Quelques photos prises dimanche dernier.

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

Double contrainte, Strojna, Le Génie des Jardins 2010, square Maurice Gardette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

24 fleurs d'huites, Adrien Nieuwenhuyzen, Le Génie des Jardins 2010, square Maurice Gardette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

Installation aqua-aérienne, KTY Catherine Poulain, Le Génie des Jardins 2010, square Maurice Gardette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

Le Génie du Jardin 2010 se termine aujourd’hui, vous avez jusqu’à 18 h 30 pour découvrir ou revoir toutes les oeuvres exposées.
L’entrée principale du square Maurice Gardette est au 2, rue du Général Blaise, 75011 Paris.

oct 022010
 

Continuons la découverte du Génie des Jardins 2010, manifestation d’art contemporain dans les parcs et jardins du 11e arrondissement de Paris. Cette fois-ci ce sont quelques unes des oeuvres installées dans le square de la Roquette.

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

Prendre le temps de ReSpiRer, Karine Gaëlle Lefèbvre, Le Génie des Jardins 2010, square de la Roquette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

Faire une pause, Erick Vilquin, Le Génie des Jardins 2010, square de la Roquette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

Jardin du Paradis, Alexeï Batoussov, Le Génie des Jardins 2010, square de la Roquette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

Jardin du Paradis, Alexeï Batoussov, Le Génie des Jardins 2010, square de la Roquette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

L'inspiration du Tipi, Annie Barel, Le Génie des Jardins 2010, square de la Roquette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

Respir(al)er, Lorna Taylor, Le Génie des Jardins 2010, square de la Roquette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

L'art contemporain dans les jardins du 11e arrondissement de Paris

Rencontres insolites, Artcorps, Le Génie des Jardins 2010, square de la Roquette, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

La météo de ce week-end n’est pas terrible, mais il faut braver les éléments sans plus hésiter car le Génie des Jardins 2010 se termine demain dimanche 3 octobre. Horaires : de 9 h à 18 h 30.
Une des entrées du square de la Roquette est au 143, rue de la Roquette, 75011 Paris.

avr 142009
 

En vagabondant d’un Truffaut (quai de la Gare) à l’autre (quai Marcel Boyer) pour essayer de trouver tout ce que je cherche pour mon balcon, je suis passé dans le square James Joyce, attiré par les arbres magnifiques en pleine floraison.
Des cerisiers à fleurs somptueux et en pleine floraison, des pommiers d’ornement au début de leur floraison, des haies bien taillées de laurier-cerise eux aussi en pleine floraison, grappes crème dressées sur feuillage vernissé… Avec le soleil et le ciel bleu, un havre de paix à l’écart de la circulation bruyante du quai de la Gare qui longe la Seine et tout à côté de la Grande Bibliothèque.

Petite visite en photos…

Square James Joyce, jardin de la mémoire,
7, rue Georges Balanchine,
et rue Abel Gance, 75013 Paris.
(Métro : quai de la Gare, ligne 6)