juin 182013
 

Suspension de trèfle d'ornement (Trifolium repens) avec une girouette sur mon balcon, Paris 19e (75)

En 15 jours à peine, mon pied de trèfle d’ornement a retrouvé son bel aspect et son joli feuillage décoratif. Les dégâts des pigeons ramiers ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Mais les volatiles rodent toujours et font des incursions fréquentes sur la rambarde de mon balcon. La petite girouette installée dans la suspension de trèfle semble les tenir à distance. Pourvu que cela dure !

Suspension de trèfle d'ornement (Trifolium repens) avec une girouette sur mon balcon, Paris 19e (75)

Vigoureux ce trèfle… Vu sa capacité régénératrice, j’ai l’impression qu’en pleine terre, il pourrait peut-être devenir envahissant, comme les trèfles sauvages.

juin 022013
 

Touffe de trèfle effeuillée par les pigeons ramiers sur mon balcon, Paris 19e (75)

Quelle ne fut pas ma surprise il y a quelques jours de découvrir ma suspension de trèfle d’ornement complètement effeuillée. Plus une seule feuille, il ne reste que les pétioles. Je soupçonne un coup des pigeons ramiers qui s’étaient déjà attaqués à plusieurs reprise à ce pauvre pied de trèfle au feuillage pourtant si décoratif. Mais là, ça a été une véritable razzia !

Touffe de trèfle effeuillée par les pigeons ramiers sur mon balcon, Paris 19e (75)

Quand on tond une pelouse, le trèfle est souvent rabattu, mais cela ne l’empêche pas de repartir de plus belle. J’espère qu’il en sera de même pour ma touffe de trèfle. J’ai coupé davantage les pétioles sans feuille sans toucher aux tiges plus fortes. Il n’y a plus qu’à attendre. Et je vais ressortir les pics et tuteurs défensifs pour empêcher les volatiles de se poser près ou sur la jardinière.

mai 022013
 

Potée de trèfle d'ornement en suspension sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Dès que je l’ai acheté, je vous ai montré ce pied de trèfle d’ornement au joli feuillage vert, pourpre et argent. Depuis, je l’ai installé dans une suspension contre la rambarde de mon balcon. Mais à peine mis en place, il a suscité l’intérêt du couple de pigeons ramiers qui vit dans la rue. Et figurez-vous que ces gros oiseaux viennent se goberger des belles feuilles !

Potée de trèfle d'ornement en suspension sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Un si beau trèfle !

Quand j’ai vu pour la première fois un de ces pigeons près de la potée, j’ai cru qu’il venait pour y faire son nid et je voyais déjà le trèfle complètement aplati sous le poids de l’imposant volatile. Mais quelques jours après, j’ai revu ce pigeon en plein larcin, en train d’arracher les feuilles une par une pour les manger… L’animal coupe juste les feuilles, laissant le pétiole.

J’ai bien sûr chassé l’intrus en sortant comme une furie sur mon balcon. Mais je ne suis pas à longueur de journée derrière ma fenêtre pour surveiller mon pied de trèfle. Si cela continue, je vais être obligé de piquer des petits tuteurs pointus pour transformer la potée en hérisson, de telle façon que le feuillage de mon trèfle devienne inaccessible.

avr 142013
 

Potée de trèfle à feuillage décoratif teinté de pourpre et d'argent, sur mon balcon, Paris 19e (75)

En me promenant sur le quai de la Mégisserie (Paris 1er), j’ai découvert plusieurs trèfles à feuillage décoratif vendus chez CasaNova, dont cette variété aux feuilles avec un motif vert, argent et pourpre du plus bel effet.

Potée de trèfle à feuillage décoratif teinté de pourpre et d'argent, sur mon balcon, Paris 19e (75)

Le motif vert, pourpre et argent est très régulier sur tous les folioles et d’une feuille à l’autre. J’espère qu’il ne va pas trop évoluer et changer au cours de la belle saison.

Je n’ai pas encore installé ce beau trèfle à sa place définitive, mais son air de trèfle blanc m’incite à le placer dans un contenant où il pourra être contenu s’il se montre trop vigoureux comme son homologue sauvage. Avec les trèfles, il vaut mieux être prudent pour ne pas se faire envahir, aussi beau soit le feuillage.