juin 182013
 

Suspension de trèfle d'ornement (Trifolium repens) avec une girouette sur mon balcon, Paris 19e (75)

En 15 jours à peine, mon pied de trèfle d’ornement a retrouvé son bel aspect et son joli feuillage décoratif. Les dégâts des pigeons ramiers ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Mais les volatiles rodent toujours et font des incursions fréquentes sur la rambarde de mon balcon. La petite girouette installée dans la suspension de trèfle semble les tenir à distance. Pourvu que cela dure !

Suspension de trèfle d'ornement (Trifolium repens) avec une girouette sur mon balcon, Paris 19e (75)

Vigoureux ce trèfle… Vu sa capacité régénératrice, j’ai l’impression qu’en pleine terre, il pourrait peut-être devenir envahissant, comme les trèfles sauvages.