oct 102012
 

Viorne (Viburnum) avec son feuillage d'automne rougeoyant se détachant sur la floraison d'une renouée du Turkestan, Cimetière de Montmartre, Paris 18e (75)

Le mariage impromptu d’une petite viorne (Viburnum) au feuillage rosissant et des longs épis de fleurs blanc crème de la renouée du Turkestan (Fallopia baldschuanica) avec quelques rameaux d’une vigne vierge rougeoyante offre un spectacle haut en couleurs et charmant en diable !

Viorne (Viburnum) avec feuillage d'automne rosissant se détachant sur un rideau de fleurs de renouée du Turkestan (Fallopia baldschuanica), Cimetière de Montmartre, Paris 18e (75)

Un mariage que vous pouvez recréer si vous possédez un grand mur exposé en plein soleil. La renouée aura vite fait de l’envahir et de le recouvrir. Il suffit d’installer quelques touffes de viornes devant. Au printemps les arbustes se couvriront de boules de fleurs blanches, puis en été ce sera le tour de la renouée avec sa multitude d’épis blancs. Et la fin du spectacle sera pour l’automne.

sept 282012
 

Viburnum trilobum 'Bailey Compact', Pépinière Maurice Laurent, Fête des Plantes Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui

Toute petite, mais déjà si colorée, un vrai feu d’artifice ! Cette viorne compacte à petit développement se pare des teintes les plus vives et flamboyantes dès le début de l’automne. Superbe !

Viburnum trilobum 'Bailey Compact', Pépinière Maurice Laurent, Fête des Plantes Fruits et Légumes d'hier et d'aujourd'hui Continue reading »

mai 222012
 

Viorne au-dessus d'un banc au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Si la pluie voulait bien cesser et laisser la place enfin au soleil, nous pourrions savourer les chaudes tièdes heures de la journée sur un banc dans un jardin ou un parc. Et si le soleil devenait trop intense (on peut toujours rêver), pourquoi ne pas prendre le frais sous une belle viorne ?

Viorne au-dessus d'un banc au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Viburnum plicatum à priori, mais peut-être une de ses variétés : ‘Watanabe’, ‘Lanarth’, ‘Mariesii’ ? Dans tous les cas, superbe !

Fleurs de viorne tombées sur un banc au printemps dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Mais hélas, les vannes du ciel sont ouvertes, les promeneurs fuient à l’abri et les fleurs tombent, emportées par les éléments qui se déchainent… Oh, soleil, quand reviendras-tu ?

mai 142012
 

Viburnum sargentii 'Onondaga', ɉcole du Breuil, Paris 12e (75)

Je suis tombé plusieurs fois devant ce petit arbuste en tous points exceptionnels en me doutant qu’il s’agissait d’une viorne, mais sans savoir laquelle. Ma visite samedi dernier à l’École du Breuil à l’occasion des portes ouvertes m’a permis de mettre enfin le véritable nom sur cet arbuste et les nombreuses photos que j’avais faites. Viburnum sargentii ‘Onondaga’, à retenir et planter dans son jardin !

Viburnum sargentii 'Onondaga', ɉcole du Breuil, Paris 12e (75)

Un feuillage d’érable, un port plutôt étagé et assez compact, une floraison sublime… Beaucoup de qualités pour un seul arbuste !

Continue reading »

mai 072012
 

Viorne boule de neige (Viburnum opulus 'Roseum'), Promenade Plantée, Paris 12e (75)

Avec ses grosses inflorescences en forme de boules, cette viorne ne pouvait pas porter un autre nom. En mai, les petites fleurs blanches réunies ont vraiment l’air de boules de neige suspendues aux branches de ce petit arbuste (Viburnum opulus ‘Roseum’) facile à vivre et très florifère.

Cet arbuste poussait et fleurissait généreusement dans le jardin de ma grand-mère maternelle, à Montigny-les-Cormeilles. J’étais vraiment très jeune, tout petit, mais je m’en souviens comme si c’était hier. Et chaque année au printemps, je retrouve l’opulence de cette viorne avec toujours autant de plaisir. Pour moi, il ne peut pas y avoir de printemps sans boule-de-neige.

mai 022011
 

Enveloppée par la végétation foisonnante au printemps, la statue réalisée en 1907 par Pierre Roche (1855-1922) et intitulée L’effort semble se reposer sur un lit de viorne dans le Jardin du Luxembourg (Paris 6e).

Art dans les jardins de Paris

L'Effort, oeuvre de Pierre Roche, Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Cette statue monumentale devait à l’origine être installée en fontaine. Elle s’inspire de l’un des douze travaux d’Hercule : le détournement à travers les rochers du fleuve Alphée pour nettoyer les écuries du roi Augias. Mais quand on regarde la statue sous un angle plus latéral, Hercule semble plutôt se reposer… Continue reading »