fév 072014
 

Cactus de Noël en fleur, Paris 19e (75)
Les potées fleuries de cactus de Noël se sont faites rares dans les jardineries et chez les fleuristes parisiens cet automne et cet hiver. Et l’offre en coloris a été encore plus réduite. Mais en passant il y a quelques jours chez le fleuriste le plus proche de chez moi, j’ai découvert dans un coin de la boutique tout un lot de potées en boutons. J’ai craqué pour ce mélange lumineux de rose indien et de blanc nacré.

Pour un cactus de Noël, la floraison est plutôt tardive, mais en fait c’est assez fréquent avec cette espèce qui fleurit sporadiquement toute l’année et davantage quand les jours sont courts. Les fleurs commencent à s’ouvrir et sont plutôt grandes, les tiges n’étant pourtant pas encore très développées. L’aspect vigoureux des pousses m’a incité à faire l’acquisition de deux nouveaux cactus de Noël (j’en ai déjà deux). L’autre potée commence à peine à s’épanouir, avec de très grandes fleurs orange foncé.

Un achat très raisonnable : 5,90 euros la potée.

nov 032010
 

C’est un de mes grands petits plaisirs en automne et en hiver : la floraison des cactus de Noël, plantes succulentes dont je raffole. Cette année, la première fleur est d’un bel orange doux.

Floraison d'un Rhipsalidopsis hybride

Fleur de cactus de Noël, 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

J’ai toujours aimé les cactées, mais avec une nette préférence pour les espèces très florifères, plus particulièrement les cactus orchidées (Epicactus ou Epiphyllum), les cactus de Noël (Schlumbergera ou Zygocactus) et les cactus de Pâques (Rhipsalidopsis ou Hatiora).

C’est la première potée qui fleurit, mais j’ai trois autres variétés, dont une qui devrait bientôt s’épanouir, plutôt dans les tons blancs.

Ces cactus d’intérieur sont assez faciles à cultiver s’ils reçoivent suffisamment de lumière. Pas de soleil direct, mais la pièce doit être très lumineuse sinon les plantes végètent ou périclitent. Il faut aussi les arroser régulièrement, avec une eau douce non calcaire, sans jamais détremper le substrat. En principe, il ne faut plus déplacer une plante couverte de boutons floraux, car ils pourraient tomber du fait du changement d’exposition lumineuse.

juil 022010
 

Le cactus de Noël apprécie un séjour estival à l’extérieur, en plein air. Mais ce cactus ne supporte pas le plein soleil, surtout quand il est brulant comme ces derniers jours. Il faut placer la potée dans un endroit clair, mais ombragé.

Plante d'intérieur sortie dans le jardin

Potée de cactus de Noël installée sur une console sous un arbre, photo Alain Delavie

Cette espèce (Schlumbergera ou Zygocactus) a besoin de clarté et de lumière, mais ses tiges succulentes grillent sous les rayons du soleil. L’ombre est donc obligatoire si l’on ne veut pas abîmer la plante. Tout au long de l’été, il faut maintenir le substrat frais, sans jamais le détremper. Évitez une eau trop calcaire, préférez l’eau de pluie.

Quand les températures sont très élevées comme ces derniers jours, il faut faire très attention au bon dosage de l’arrosage, car une forte chaleur fait entrer ce cactus en repos. Il absorbe moins d’eau et la terre du pot s’assèche moins vite. Le risque de faire pourrir les racines est donc plus important.