nov 192009
 

Au palmarès des arbustes à longue floraison, les abélias comptent parmi les grands gagnants, offrant une profusion de petites fleurs de la fin du printemps jusqu’à la fin de l’automne, en fait tant que les gelées ne les arrêtent pas dans leur floraison.

Abélia fleuri en novembre (Paris, 75), photo Alain Delavie

Abélia (Abelia x grandiflora) fleuri en novembre (Paris, 75), photo Alain Delavie

Ces petits arbustes ont des feuillages semipersistants, les feuilles tombent quand les températures approchent de -10 °C, limite de rusticité pour la plupart de ces végétaux. Ils gardent des dimensions réduites et un port compact ou étalé, parfaits pour les petits jardins de ville, les terrasses ou les balcons. Le feuillage luisant, vert ou panaché selon les espèces et les variétés est aussi décoratif. Quand l’arrière-saison est clémente, comme c’est le cas cette année en région parisienne, les fleurs se succèdent sans interruption.

Abelia x grandiflora, photo Alain Delavie

Abelia x grandiflora, photo Alain Delavie

Des petites trompettes, à admirer de près, regroupées en inflorescences à l’extrémité des branches. De jolis bouquets qui bravent les saisons !

  3 Responses to “En novembre, l’abélia est toujours fleuri”

  1. Un arbuste que je ne connais pas, sauf de nom et en photos!

  2. C’est l’effet abélia ! Les grands esprits se rencontrent ! Bonne soirée Plantine.

  3. C’est amusant que tu parles de ça, parce que ce soir je suis passée devant une plate-bande, mal éclairée parce que les platanes s’interposent entre les lampadaires et elle.
    Du coup, elle était toute sombre mais les fleurs ont attiré mon attention tant elles ressortaient sur le feuillage !
    Je me suis dit « ça c’est cadeaux un 19 novembre ».
    Bonne soirée Alain.

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>