déc 262009
 

Qu’il fasse beau ou gris, doux ou glacial, l’amaryllis se moque de la météo et s’épanouit avec opulence dans nos intérieurs tout au long de l’hiver. Couleurs et exotisme garantis pendant quelques semaines !

Amaryllis (Hippeastrum) forcé, photo Office Hollandais des Fleurs

Amaryllis (Hippeastrum) forcé, photo Office Hollandais des Fleurs

Pop la photo, non ?

Mis à l’honneur tout au long du mois de décembre par l’Office Hollandais des Fleurs, cette plante bulbeuse aux immenses fleurs simples ou doubles est proposée actuellement en bulbes nus (à forcer en pot ou sur carafe), en potée plus ou moins boutonnée et épanouie, ainsi qu’en bouquet.

L’Hippeastrum se plaît au chaud avec beaucoup d’eau lors du développement de ses fleurs et pour leurs croissances homogènes, il est conseillé de tourner le pot régulièrement. Il n’apprécie guère les courants d’air froids, ni de conserver ses fleurs fanées. L’amaryllis fait partie inhérente de l’atmosphère de Noël. Il est disponible chez les fleuristes et en jardineries.

Happy Hippeastrum !

  One Response to “L’amaryllis, exotique par tous les temps !”

  1. Certes, mais comment faire pour faire fleurir ces bulbes forcés l’année suivante ?

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>