mar 122010
 

Cette année, la primevère frisottée semble faire une entrée en force dans les rayons de jardinage.

Fleurs printanières

Primevères 'Suzette', Syngenta France, Salon du Végétal 2010 (Angers, 49), photo Alain Delavie

J’en ai vu lors du dernier Salon du Végétal d’Angers (49) en février dernier, mais depuis aussi dans quelques jardineries parisiennes.

Pétales ondulés, tirebouchonnés, frisottés, froufroutants à souhait !

Fleur printanière

Primevère 'Suzette', Syngenta, Salon du Végétal 2010 (Angers, 49), photo Alain Delavie

Qu’en pensez-vous ? Vous aimez ?

  5 Responses to “Ça frise dur chez les primevères !”

  1. Après les cyclamens ‘Umbrella’ et les Kalanchoés doubles (qui ne sont déjà plus tout récents), pourquoi pas. Une mode, sans doute. Moi, j’aime, même s’ils ne remplaceront pas les acaules basiques qui annoncent si bien le printemps.

  2. Je suis d’accord avec Anne. La primevère des jardins est un cultivar proche de son cousin naturel, le coucou, un signal du printemps. Certes, on peut la transformer en dahlia. Je ne vois pas l’intérêt et , en tout cas, ça ne fonctionne pas dans mon imaginaire.

  3. Quelle horreur !

  4. J’aime bien aussi :)
    ‘Suzette’ a une couleur très chaude et éclatante qui doit bien se marier avec l’or des trompettes des narcisses.

  5. J’adore , perso !
    Y en as plein chez J…….. !
    De divers couleurs également !
    😉

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>