juin 132011
 

Est-ce le fait de l’avoir installée dehors sur mon balcon depuis quelques semaines ? Mais ma potée d’Erythrorhipsalis pilocarpa me donne enfin quelques petites fleurs blanc nacré.

Floraison de ma potée d'Erythrothipsalis pilocarpa

Floraison de ma potée d'Erythrothipsalis pilocarpa, juin 2011, photo Alain Delavie

Ce cactus épiphyte a des rameaux composés de branches cylindriques fines, d’une longueur de 5 à 12cm et même plus, qui retombent en longue cascade. Elles portent des aréoles laineuses, avec des petits aiguillons. Les fleurs sont solitaires et apparaissent en bout de branches.

Cette plante succulente robuste a été reclassée dans le genre Rhipsalis. Erythrorhipsalis pilocarpa est donc devenu Rhipsalis pilocarpa.
C’est une plante facile à conserver, dans un intérieur bien clair en hiver et à l’ombre dehors pendant la belle saison.

  3 Responses to “Première floraison de mon Erythrorhipsalis pilocarpa”

  1. Les produits systémiques anticochenilles sont les plus efficaces, mais ils ne sont pas bio. Il faut aussi penser à traiter ou nettoyer les pots, les cache-pots car les insectes peuvent se cacher partout, pas seulement sur la plante.

  2. oui, c’est vrai! l’année dernière, j’ai mis tous mes hoyas sur le balcon, ils sont très contents et me donne beaucoup de fleurs, mais helas, en automne j’ai decouvert une forêt de cochenilles et …………..mas hoyas sont tous morts car ces bêtes maudites sont très tenace et resistes bien au traitement!

    a propos, connaissez vous des produits bien efficace pour le traitement préventif et y compris curatif, svp! car j’ai bien teste ts les produits mais ils y restent encore des sales bêtes jusqu’auj.
    merci bien Alain.

  3. Pourvu qu’elle n’attrape jamais de cochenilles farineuses !

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>