oct 082011
 

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens' et Imperata cylindrica 'Red Baron', Promenade Pereire en début d'automne, Paris 17e (75)

Les occasions de voir un beau tapis d’ophiopogon noir (Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’) et d’impérata (Imperata cylindrica ‘Red Baron’) ne sont pas si fréquentes que cela. Le mélange de ces deux curiosités végétales est encore plus surprenant et insolite.

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens' et Imperata cylindrica 'Red Baron', Promenade Pereire en début d'automne, Paris 17e (75)

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens' et Imperata cylindrica 'Red Baron', Promenade Pereire en début d'automne, Paris 17e (75)

Il faut dire que ces deux plantes vivaces ne poussent pas très vite et prennent leur temps pour bien s’installer. Le grand parterre de la Promenade Péreire (Paris 17e) a déjà quelques années et la plantation a été suffisamment serrée pour obtenir un beau résultat dans des délais par trop longs.

Deux couvre-sol aux couleurs inhabituelles, très graphiques. Parfaits pour un jardin de style contemporain.

  5 Responses to “Le rouge et le noir”

  1. Super, je peux ainsi espérer la voir revenir!! 😉

  2. étonnant mariage !
    moi j’ai toujours trouvé l’mperata très « chonchon », pas poussant (pourtant dans terrain drainé …) et finalement un peu raidasse …..mais en tous cas c’est un plaisir de voir les jardins de ville évoluer de la sorte, sortir des annuelles multicolores ….

  3. En principe oui, il faut simplement l’installer dans un terrain bien drainé en hiver.

  4. Mais suffisamment rustique, l’Imperata?

  5. Magnifique mariage,merci pour le partage des photos.
    Mireille

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>