août 302012
 

Alchémille (Alchemilla mollis) avec des perles d'eau sur le feuillage, Parc Monceau en été, Paris 8e (75)

L’eau qui tombe sur le feuillage d’une alchémille ne couvre pas le feuillage, mais forme des gouttelettes d’eau qui roulent et peuvent s’accumuler dans le coeur de la feuille. Pluie, eau d’arrosage ou rosée, l’alchémille accumule des perles cristallines, mais ne se mouille pas ou très peu.

Alchémille (Alchemilla mollis) avec des perles d'eau sur le feuillage, Parc Monceau en été, Paris 8e (75)

Alchémille (Alchemilla mollis) avec des perles d'eau sur le feuillage, Parc Monceau en été, Paris 8e (75)

Il n’y a pas que l’alchémille sur laquelle l’eau glisse. Les feuilles du lotus (Nelumbo nucifera), du ginkgo (Ginkgo biloba) et les frondes des capillaires (Adiantum) sont très hydrophobes aussi.

  2 Responses to “La pluie ne mouille pas l’alchémille”

  1. Merci pour l’info, je ne m’en souvenais plus… Une de plus !

  2. et les matins de fortes brumes, les perles d’eau garnissent toutes les pointes des feuilles, c’est absolument maaaaagique !

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>