août 262012
 

Platane défeuillé près du jardin du Luxembourg, Paris 6e (75)

Alors que le mois d’août n’est pas terminé et que l’été bat son plein, les feuilles des arbres tombent comme des mouches ! Dans la capitale, entre les platanes sérieusement éclaircis et les marronniers défeuillés, les rues et les avenues prennent un sérieux coup d’automne.

Marronniers défeuillés près du jardin du Luxembourg, Paris 6e (75)

Les marronniers sont victimes une nouvelle fois de la terrible mineuse. Mais les platanes, pourquoi perdent-ils si tôt leurs feuilles ? Est-ce le coup de chaud et un manque d’eau qui provoque cette défoliation ? Le résultat est spectaculaire, car les rues et les avenues parisiennes sont déjà jonchées de feuilles mortes, encore plus après les rafales de vent décoiffantes d’hier samedi. Triste spectacle…

  2 Responses to “Platanes et marronniers défeuillés”

  1. Pour les platanes, c’est bizarre. Ceux qui sont juste en face de nos fenêtres sont superbes et tous les arbres dans la ville sont beaux et bien verts.
    Je suis contente car cette année nos marronniers sont moins atteints que les années précédentes; ils ont encore des feuilles vertes et n’en n’ont pas perdu. Je ne sais pas à quoi c’est dû, à l’hiver froid ou au printemps archi pluvieux.

  2. En ce qui concerne les platanes l’oïdium pourrait-il être responsable, de nombreux arbres était recouverts d’un feutrage blanc dès fin juin en banlieue parisienne. Les campagnes d’élagage répétées (les mêmes platanes sont taillés au printemps et en été dans ma commune !) ne doivent pas non plus arranger les choses :-(
    Bon dimanche à tous

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>