août 042012
 

Touffe d'impatiens de Balfour (Impatiens balfourii), Parc floral de Paris, Paris 12e (75)

Le temps frais et humide du printemps et de l’été a mis en péril de nombreuses cultures de tomates dans les potagers de la moitié nord de la France et de la région parisienne en particulier. Mais ce temps pourri fait le bonheur des plantes qui aiment une certaine fraîcheur, comme la mignonne impatiens de Balfour, qui devrait beaucoup se ressemer cette année…

Il faut d’ailleurs que j’en remette un ou deux pieds sur mon balcon bien défleuri. Tant pis si je suis envahi l’année prochaine !

  5 Responses to “Un été catastrophique pour les tomates, pas pour l’impatiens de Balfour”

  1. ça pour se ressemer,çà se ressème même dans les endroits ou rien ne pousse, les fleurs sont mignonnes, faire éclater les graines marrant!!!Elles sont présentes chaque année, très envahissantes, mais faciles à enlever et ne laisser que celles qui bouchent bien les trous, et en plus elles fleurissent très longtemps!!!Je les aime bien!!!

  2. évidement, ce n’est pas le même usage ….. et en mettant des impatiens autour des tomates, tromperait on l’ennemi ???eh eh eh

  3. Envahissante sans aucun doute mais mille fois mieux que le chiendent !

  4. J’ai déjà dit tout le bien que je pense de cette fleur à laisser se ressemer spontanément et à garder là où on veut la garder (elle s’arrache extrêmement facilement). Même remarque pour la « pompeuse » impatiens de l’Himalaya.

  5. Les jardins en sont envahies depuis plusiers années

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>