jan 282013
 

Saule pleureur dans le Parc des Buttes-Chaumont en hiver, Paris 19e (75)

Très tôt en hiver, les saules pleureurs arborent des teintes jaunes lumineuses presque fluorescentes sur certains rameaux pendants. Un seul arbre suffit pour apporter un peu d’éclat dans un paysage hivernale froid et sombre comme ici dans le parc des Buttes-Chaumont (Paris 19e).

Saule pleureur dans le Parc des Buttes-Chaumont en hiver, Paris 19e (75)

Saule pleureur dans le Parc des Buttes-Chaumont en hiver, Paris 19e (75)

Les pousses les plus récentes sont les plus vivement colorées. Au fur et à mesure que nous allons nous rapprocher du printemps et du retour des beaux jours, cette couleur va s’intensifier sous la montée de la sève et la reprise de la végétation.

  4 Responses to “Un saule pleureur pour illuminer le paysage”

  1. […] L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage.  […]

  2. j’adore cet arbre pour la finesse de son feuillage qui ondule dans le vent !!!

  3. Cette perspective du parc depuis le pavillon Hérold est une des plus belles du point de vue arboricole. Belle et diverse en toutes saisons . Le saule pleureur y est pour beaucoup.Est-ce dû au hasard (succession des générations de jardiniers) ou à de savants calculs ? A noter qu’à cet endroit, il y a une souche énorme restant d’un grand arbre miné par un champignon.

  4. Belles photos.

    Jolis aussi les saules en feuilles quand il y a de l’orage, que le ciel est tout gris ; le côté argenté des feuilles illumine.

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>