mai 262013
 

Pavot d'Islande dans un tapis de myosotis blancs et bleus, École du Breuil, Paris 12e (75)

Malgré la fraîcheur et l’humidité printanières, les pavots d’Islande (Papaver nudicaule) et les myosotis ne cessent de fleurir et assurent le décor, bravant les intempéries.

  One Response to “Fleurettes printanières”

  1. C’est vrai que nous assistons cette année à des associations inédites dues à ce temps exceptionnel qui conserve les premières plantes du printemps tout en ayant les fleurs estivales qui prennent leur place dans le décor!

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>