juil 282013
 

Jardinière de bégonia 'Dragon Wing' en plein été dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Chaque année, je ne taris pas d’éloges pour cette variété exceptionnelle de bégonia, mais une fois encore, il confirme sa robustesse, sa facilité de culture et son abondante floraison, malgré une météo difficile qui passe d’un extrême à l’autre. Avec des arrosages réguliers mais sans plus, le bégonia ‘Dragon Wing’ fleurit sans discontinuer du printemps jusqu’aux gelées, quel que soit le temps.

Jardinière de bégonia 'Dragon Wing' en plein été dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Tant qu’il n’y a pas de grêle ou de tornade, ce beau bégonia continue sa croissance vigoureuse et ne cesse de fleurir. Jamais malade, rarement attaqué par des parasites, cette fleur d’été est vraiment sans soucis.

J’ai préféré planter des némésias cette année. Et bien j’ai eu tort, car aujourd’hui j’aurai d’énormes touffes de bégonias ‘Dragon Wing’ couverts de fleurs alors que mes plants de némésias ont cessé de fleurir et sont souffreteux depuis que le thermomètre a dépassé les 30 °C. Ceci étant, ce bégonia est de plus en plus difficile à trouver en jeunes plants à l’unité au printemps.

  7 Responses to “Bégonia ‘Dragon Wing’, beau par tous les temps !”

  1. Personnellement je les prends chez « Jardin Express » (environ 11 € les 6 mottes de belle qualité)
    On peut toujours en offrir ou en échanger!

  2. Je vous garde quelques godets l’an prochain !

  3. Le semis, c’est trop long pour moi… Mais si les plants continuent à se faire de plus en plus rares, il va bien falloir y passer.

  4. On trouve des graines et même moi j’arrive à les faire germer. Ensuite, il faut suivre les conseils d’Alain et hiverner les bégonias à la maison !

  5. j’aime aussi cette plante quej’ai eue pendant plusieurs années. malheureusement une nuit d’automne où il était resté dehors, il a gelé ! et je l’ai perdu !! dommage !!!

  6. Mon petit pied en pot acheté en mai dernier profite de l’ombre légère d’un sureau en compagnie d’une jardinière d’impatients ; iI est de plus en plus beau. Hier soir il a subi une violente tornade de vent, une très grosse pluie d’orage et ce matin  » même pas mal  » !

    Une année j’ai vu des jardinières dans la ville de Melun, Seine et Marne, garnies de ce bégonia. Les pieds étaient énormes, luxuriants, très décoratifs d’autant que le feuillage tient aussi sa place. Une bonne et belle plante.

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>