août 182013
 

Pinellia pedatisecta (Aracées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Je cultive cette espèce depuis plus d’une dizaine d’années maintenant sur mon balcon parisien, sans aucune protection hivernale particulière. Chaque année au printemps, les bulbes repoussent et redonnent très vite un feuillage opulent, exotique à souhait, vite suivi par les curieuses inflorescences vert amande. Prolifique, Pinellia pedatisecta produit une grande quantité de graines qu’il faut récupérer avant qu’elles ne tombent, sinon elles se ressèment partout dans les potées et jardinières voisines où j’enlève souvent des semis spontanés.

Pinellia pedatisecta (Aracées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Plus que la floraison curieuse, je préfère le feuillage, les grandes feuilles étant profondément découpées et portées par un pédoncule immense taché façon léopard. Une caractéristique que l’on retrouve chez de nombreux Arisaema et Amorphophallus, des espèces de la même famille beaucoup moins faciles à cultiver sur un balcon parisien. Avec Pinellia pedatisecta, la croissance est tellement vigoureuse qu’il faut très vite songer à l’installer dans un pot plus grand. En quelques années, il peut remplir une grande jardinière si on le laisse se développer. Cette espèce se propage à la fois dans le sol en donnant des bulbilles nombreux et en se ressemant, chaque inflorescence donnant un grand nombre de graines qui germent sans difficulté d’une année sur l’autre.

Le pied que j’ai photographié est le résultat en partant d’un tout petit bulbe il y a deux ans… Belle vigueur !

  One Response to “Pinellia pedatisecta, une exotique rustique”

  1. […] cultive deux espèces de Pinellia (P. pedatisecta et P. tripartita) sur mon balcon depuis quelques années déjà et ces plantes bulbeuses de la […]

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>