sept 172013
 

Tagète des décombres (Tagetes minuta), Journées européennes du patrimoine, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75)
Cet oeillet d’Inde (Tagetes minuta) surdimensionné peut atteindre jusqu’à 2 m de hauteur, formant une haie dense le temps d’un été. La floraison n’est pas très décorative, mais le feuillage est d’une grande élégance. Et il est parfumé !

Tagète des décombres (Tagetes minuta), Journées européennes du patrimoine, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75)
Rien à voir avec les oeillets d’Indes modernes miniaturisés à outrance du commerce, cette tagète joue dans la cour des grandes, voire des géantes ! Parfaite pour former une haie temporaire qui cache des regards pendant la belle saison.

Tagète des décombres (Tagetes minuta), Journées européennes du patrimoine, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75)
À cultiver en plein soleil dans un sol maintenu toujours frais par des arrosages copieux et réguliers.

  2 Responses to “Géante, la tagète des décombres !”

  1. Josette, c’est juste le commentaire que j’allais faire !!!

  2. Déjà vu mais j’ignorais qu’il s’agissait d’une tagète XXL. Me fait penser un peu au
    kochia.

    Un exemple de plante nanifiée qui mérite d’être vue à une taille normale :  » l’agératum « .

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>