sept 222014
 

Affiche de la 3ème Biennale de Belleville
Explorer, déambuler, flâner, la 3ème édition de la Biennale de Belleville, intitulée La piste des Apaches, qui aura lieu du 25 septembre au 26 octobre prochains, s’annonce sous le signe de la marche, que celle-ci s’envisage comme la voie d’un néo-tourisme urbain ou comme le signe d’un rassemblement humain.

Les nombreux projets des artistes investiront les rues sinueuses du quartier, faisant de ce territoire le véritable protagoniste de l’événement ; ils n’hésiteront pas non plus à franchir le périphérique pour faire vivre enfin ce Grand Paris tant attendu. Nouvelles liaisons pédestres à travers Belleville et la Petite Couronne, récits de visites souterraines géolocalisées sur smartphone, voyage de bars en bars pour écouter des textes d’artistes inédits, manifestations de fantômes : entre revisitation débridée du format de l’exposition, arpentage poétique du quartier, évocation narrative des œuvres à la place du display classique, la biennale transcende les limites géographiques et formelles afin d’offrir une nouvelle vision de l’art contemporain, tout en mobilité et dépaysement.

Avec : Laëtitia Badaut Haussmann invitant Antonio Contador, Jacques Clayssen et Patrick Laforet, Dector & Dupuy, Hamish Fulton, Adrien Guillet & Camille Tsvetoukhine, Jean- Christophe Norman, Till Roeskens, Laurent Tixador, Capucine Vever en collaboration avec Valentin Ferré…

Continue reading »

sept 212014
 

Jardin des plantes, Michel Guilbert, Le Génie des Jardins, square Maurice Gardette, Paris 11e (75)
La biennale internationale d’art contemporain Le Génie des Jardins s’est installée depuis hier dans deux jardins du 11e arrondissement de Paris jusqu’au 28 septembre 2014. Vous pouvez découvrir de nombreuses installations artistiques dans le jardin de la Roquette et dans le square Gardette. C’est dans ce dernier que Michel Guilbert propose sa création intitulée « Jardin des plantes ».

Square Maurice Gardette
2, rue du Général Blaise
75011 Paris.

sept 192014
 

La compagnie Ekphrasis vous convie aux représentations du spectacle « Émois de roses » le samedi 20 septembre à 16h et le dimanche 21 septembre à 15h dans le cadre de « Parcs et Jardins en fête » à Créteil (94).

“S’asseoir au jardin”, tel est le thème de la 9e édition de la manifestation “Parcs et Jardins en fête” qui aura lieu au parc Dupeyroux à Créteil, les 20 et 21 septembre 2014, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. Le jardin se transformera en kiosque à musique. Asseyez-vous et prenez place pour écouter le spectacle « Émois de roses » : quatre voix de femmes, un théorbe et un cocktail de délicates saveurs littéraires et musicales qui porteront les secrets de la rose jusqu’au creux de vos oreilles…

Affiche Parcs et Jardins en fête, Créteil, 20 et 21 septembre 2014
Le voyage musical vous transportera ensuite jusqu’en Arménie avec Djivani, ensemble arménien de musique du Caucase et d’Anatolie et avec les enfants de l’atelier Zartir Lao du Centre Jeunesse Arménien d’Alfortville qui vous interprèteront des chants et danses traditionnelles. D’autres concerts vous attendent aussi tout au long du week-end : la Musique de Créteil dirigée par P.O Devaux et R. Duplouy, le Paris Brass Band dirigé par F.Didier…

Parc Dupeyroux
Rue des Mèches, 94000 Créteil.
Entrée gratuite.
Informations au tél. : 01 56 72 14 94 ou par mél : espaces.verts@ville-creteil.fr
Accès : Métro Ligne 8, Station Université.
TVM : Station Créteil Université.
Bus : ligne 317, station Château.

sept 152014
 

Affiche du Génie des Jardins 2014
Pour fêter les 30 ans du Génie de la Bastille, association pour la diffusion et la défense de l’art contemporain dans le quartier Bastille, la 7ème édition du Génie des Jardins vous entraîne dans une quête de l’utopie.

Dans l’imaginaire collectif, l’utopie fait référence à l’impossible, à un rêve irréalisable, à une représentation idéale, à une société qui n’existe pas, à un « non lieu ». L’utopie une chimère ? Pendant 10 jours, dans les jardins de la Roquette et Maurice Gardette, 40 installations explorent le champ des possibles et vous convient à des expériences sensorielles. Les jardins deviennent espaces de création en dialogue avec le paysage environnant, lieux de rencontre entre l’art et le grand public, lieux d’échanges avec les artistes.

Pour la première fois, le Génie des Jardins devient une biennale internationale confirmant l’amorce de l’édition précédente avec des invités étrangers. 50 artistes participent à cet événement dont des artistes brésiliens et autrichiens. En 2013, les artistes du Génie avaient investi les jardins de Campo de Santana à Rio de Janeiro et le parc de l’institut Français de Vienne. En proposant des parcours artistiques dans les jardins publics du Xième arrondissement, le Génie des Jardins crée un événement convivial aussi inattendu que fertile, et interroge la place de l’art dans l’espace public. C’est l’occasion d’apprécier l’art contemporain au hasard des allées, de plébisciter l’audace devant des installations improbables, de saluer la liberté des choix, de céder à l’humour, de s’abandonner à toutes les rêveries.

Depuis trente ans, le Génie de la Bastille déploie une énergie créatrice sans cesse renouvelée dans le XIème arrondissement, une fécondité artistique jamais démentie qui se nourrit de pratiques diversifiées avec des artistes aux horizons tous différents. L’ouverture d’un espace géré par les artistes du Génie de la Bastille au 126 rue de Charonne, lieu de culture, centre d’exposition, de ressources et de formation, grâce au soutien de la Mairie du Xième matérialise cette volonté. Du 17 au 28 septembre, pendant la biennale du Génie des jardins, la galerie présente une exposition collective “Jardins intérieurs”.

Informations pratiques
Square Maurice Gardette
2, rue du Général Blaise, 75011 Paris.

Square de la Roquette
143, rue de la Roquette, 75011 Paris.
Ouverture : horaires habituels des jardins.

Galerie du Génie de la Bastille
126, rue de Charonne, 75011 Paris.
Métro : Ligne 9, station Charonne.
Bus : Ligne 46 (arrêt Charonne – Chanzy), 56 (arrêt Charonne), 76 (arrêt Charonne – Voltaire).
Horaires : tous les jours, sauf lundi et mardi, de 14h à 20h.
Associée au Génie des Jardins, une exposition intitulée « Jardins Intérieurs » du 17 au 28 septembre, mêmes horaires.

La Maison des Associations XIème
8, rue du Général Renault, 75011 Paris.
Tél. : 01 55 28 35 90.
Métro : Ligne 9, station Voltaire ou Saint Ambroise, ligne 3, station Saint Maur.
Bus : Ligne 46 (arrêt Chemin Vert), 56 (arrêt Léon Blum) et 69 (arrêt Chemin Vert).
Horaires : Mardi, mercredi, jeudi de 10h à 19h; vendredi de 14 à 19h; samedi de 10h à 16h30. Fermeture dimanche et lundi.

sept 022014
 

"Fleurs de Paris", création de Soline d'Aboville, Royal Monceau, Paris, septembre 2014
Le lobby du Royal Monceau accueille pendant la Design Week de septembre 2014 une création de Soline d’Aboville intitulée « Fleurs de Paris » : un tapis de fleurs en papier découpé suggérant un envol crée un effet de surprise quand on pénètre le lieu.

Découpées dans le plan de Paris iconique du Royal Monceau, ces Fleurs de Paris composent un jardin à la française revisité faisant écho au plafond du restaurant de Stéphane Calais. Cette installation s’intègre dans le cadre de la collaboration du Royal Monceau avec la création contemporaine.

Designer-scénographe diplômée de L’ENSAD, Soline d’Aboville s’est formée dès 2001 à l’art des vitrines pour la Maison Cartier. Après avoir créé pendant 5 ans les décors des vitrines Louis Vuitton à travers le monde, elle prête son talent, depuis la création de sa propre agence, Manymany, en 2008, à de nombreuses autres Maisons de luxe telles que Baccarat, Boucheron, Chanel joaillerie, Dyptique, Guerlain, Vacheron Constantin ou Hennessy par exemple.

« De mon métier de scénographe, j’ai appris avec l’expérience que la conception d’une installation éphémère exige beaucoup d’humilité, de flexibilité et de créativité. Mais à la manière d’un feu d’artifice, cette installation doit briller et l’exercice consiste à se renouveler sans cesse. C’est souvent en marchant ou en dormant que je rêve les projets. Ce rêve initial est un élément fondateur. C’est lui qui déclenche la vision créative du projet, c’est le point de départ de la course contre le temps qui s’enclenche souvent avant de jouer la note finale. Et en fait, j’aime bien cette hystérie qui mène à réaliser des choses hors du commun. Rétrospectivement, on peut considérer que tous les projets auxquels j’ai participé sont différents, comme autant de visages. Mais en fait, ils ont un air de famille et des traits communs : les effets de lumière et jeux de miroirs, le travail de la couleur et du son, la nature qui revient au galop, une certaine forme de simplicité aussi, une grande exigence sur les détails… Tout est amené ensemble pour créer une forme d’expérience et créer l’étonnement du visiteur. »

"Fleurs de Paris", création de Soline d'Aboville, Royal Monceau, Paris, septembre 2014
Installation du 1er septembre au 1er octobre 2014

Royal Monceau
37 avenue Hoche, 75008 Paris.

 

 

août 242014
 

Triomphe de Silène entouré de parterres fleuries dans le Jardin du Luxembourg, Paris 6e (75)
106 statues sont disséminées dans le Jardin du Luxembourg (Paris 6e) actuellement très fleuri. Le groupe de statues baptisé « Triomphe de Silène » semble flotter parmi les fleurs légères et vaporeuses, oscillant au moindre souffle de vent. Joli paysage et belles perspectives.

Le thème de Silène ivre, à dos d’âne, autour d’un cortège de Bacchantes et de Satyres, remonte à l’antiquité. Aimé Jules Dalou (1838-1902), le sculpteur, se serait inspiré des maîtres flamands, et en particulier de Rubens, pour sculpter des chairs à l’apparence riche et sensuelle. Le modèle en plâtre de ce groupe a été exposé au Salon des Champs-Elysées en 1885. Il a été acquis par l’État, en vertu d’une décision ministérielle en date du 21 mars 1894. La fonte du groupe a été réalisée par Thiébaut Frères. Il a été attribué au Jardin du Luxembourg par arrêté du 5 avril 1897 et a été posé dans le jardin en 1899.
Bronze, hauteur 2,60m, largeur 2m et profondeur 2,30m.

Jardin du Luxembourg

  • Entrées : place Edmond Rostand, place André Honnorat, rue Guynemer, rue de Vaugirard.
  • Métro : ligne 10, station Odéon.
    RER : ligne B, station Luxembourg.
  • Bus : lignes 21, 27, 38, 58, 82, 83, 84, 85 ou 89.