mar 042009
 
11 professionnels se sont réunis pour décerner le trophée « Un nouveau regard sur le végétal » au projet Vital. Ce trophée décerné lors du Salon du Végétal d’Angers (49) récompense le prototype le plus innovant et le plus pertinant.


Depuis 2003, l’Espace Inspiration du Salon du Végétal (49)
représente un laboratoire d’idées et de concepts visant à apporter, via le design, de nouvelles perspectives quant aux modes de commercialisation et de consommation des plantes. Des jeunes designers exposent sur le stand de l’Espace Inspiration des prototypes mettant en scène des plantes de façon originale, mais surtout innovante. Pour le Salon du Végétal 2009, les designers ont planché sur le thème des « plantes responsables ».

Ce projet, baptisé Vital, a été réalisé par Johanna Robin et Marine Lacouture
, étudiantes du BTS Design de produits du Lycée Jean Monnet (85).

Vital est un cache-pot original qui recrée le rythme et le mouvement de la respiration humaine. Ce projet nous rappelle que la plante, outre son aspect décoratif, est un être vivant à part entière. Elle rejette l’oxygène dont l’homme a besoin et elle participe à la purification de l’air. L’objectif est d’inciter l’utilisateur à avoir un comportement responsable face à la plante. Les mouvements de respiration font aussi de ce cache-pot une invitation à la relaxation.

mar 042009
 
11 professionnels se sont réunis pour décerner le trophée « Un nouveau regard sur le végétal » au projet Vital. Ce trophée décerné lors du Salon du Végétal d’Angers (49) récompense le prototype le plus innovant et le plus pertinant.


Depuis 2003, l’Espace Inspiration du Salon du Végétal (49)
représente un laboratoire d’idées et de concepts visant à apporter, via le design, de nouvelles perspectives quant aux modes de commercialisation et de consommation des plantes. Des jeunes designers exposent sur le stand de l’Espace Inspiration des prototypes mettant en scène des plantes de façon originale, mais surtout innovante. Pour le Salon du Végétal 2009, les designers ont planché sur le thème des « plantes responsables ».

Ce projet, baptisé Vital, a été réalisé par Johanna Robin et Marine Lacouture
, étudiantes du BTS Design de produits du Lycée Jean Monnet (85).

Vital est un cache-pot original qui recrée le rythme et le mouvement de la respiration humaine. Ce projet nous rappelle que la plante, outre son aspect décoratif, est un être vivant à part entière. Elle rejette l’oxygène dont l’homme a besoin et elle participe à la purification de l’air. L’objectif est d’inciter l’utilisateur à avoir un comportement responsable face à la plante. Les mouvements de respiration font aussi de ce cache-pot une invitation à la relaxation.

mar 032009
 

Le 3 mars 1969, le Marché d’Intérêt National (MIN) de Rungis (94) était ouvert officiellement. Aujourd’hui ce marché fête ses 40 ans alors qu’il est devenu le plus grand marché de produits frais au monde. La plupart des fleurs coupées et des plantes en pots vendues dans Paris et les proches environs en proviennent.

  • L’horticulture est arrivée à Rungis en mars 1969.
  • En 1981, les entreprises ont été réparties en deux types d’activité :
    – l’activité fleurs coupées,
    – et l’activité plantes en pots.
  • En 1991, le statut de grossiste en plantes en pots est mis en place.
  • Le secteur de l’horticulture et de la décoration comprend 1 pavillon climatisé pour les fleurs coupées (22 000 m3), 6 bâtiments chauffés pour les fleurs en pot et 5 bâtiments accessoiristes.
  • Le secteur de la décoration comprend 30 000 m2 de surface de vente et 80 000 articles pour créer des décors.

Dans la grande liste des produits de saison, en ce moment c’est le narcisse qui est à l’affiche.

Les chiffres clés du Marché de Rungis :
7,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2007 (+ 4,5 % en comparaison à 2006).
232 hectares de superficie à 7 km de Paris.
1,5 millions de tonnes de produits alimentaires à l’arrivage.
18 millions de consommateurs desservis dont 11 millions en Île-de-France.
1228 entreprises (grossistes, producteurs, courtiers, logisticiens, centrales d’achat et sociétés de services).
12 233 employés salariés des entreprises du MIN.
Avec plus de 18 000 visiteurs par an, le Marché de Rungis est l’un des sites professionnels les plus visités de France.

Vous voulez visitez le Marché de Rungis ?
Cliquez sur le lien suivant : Visite Rungis

mar 022009
 

La place est vite comptée sur un balcon ou un rebord de fenêtre. La nouvelle gamme de pots Corsica Flower Bridge permet de planter et fleurir un espace jusqu’ici resté inoccupé : la rambarde !En fait ces contenants ingénieux permettent de fleurir le dessus de la rambarde et de part et d’autre, bien mieux qu’une simple jardinière, qui ne fleurit qu’un côté à la fois et en-dessous de la rambarde à laquelle elle est suspendue.

J’en ai acheté un samedi dernier (avant-hier) chez Leroy Merlin. Un seul pour tester car le côté universel, soit disant pour toutes les rambardes, je m’en méfiais un peu. Et bien j’avais tort, car le modèle est vraiment bien conçu pour être stabilisé grace à un ingénieux système que je voulais vous montrer en photos, mais mon ordinateur me joue des mauvais tours depuis quelques jours. Je suis privé de copier-coller et de transfert de photos… Réparation mercredi j’espère !

Bref, j’ai donc installé mon pot à cheval sur la rambarde du balcon, moitié sur le balcon, moitié dans le vide au-dessus de la rue (ça, ça me fait toujours très peur). Il vaut mieux viser juste du premier coup quand on adapte les deux fixations pour stabiliser le pot, car elles tiennent très bien, difficile ensuite de les modifier. Mais bon, j’y suis arrivé, donc pas de crainte à avoir car je ne suis vraiment pas bricoleur.

L’effet est très sympa… Je suis assez bluffé je dois dire. J’imagine déjà les fleurs qui vont former de grosses gerbes de part et d’autre. Car le pot fait quand même 30 cm de diamètre. Ce n’est pas petit ! Rien à voir avec la suspension demi lune bien plus petite. Mais j’ai les deux et je vais utiliser les deux, chacun ayant son rôle et ses avantages.

Un défaut ? Oui, un seul, mais il faut en tenir compte. Il n’y a pas de soucoupe. Et il y a deux trous d’évacuation qui permettent d’éliminer le trop plein d’eau (très utile par grosse pluie). Sur un balcon, cela veut dire arrosage dans la rue quand le trop plein se vide. J’entends déjà les protestations, outre le fait que c’est totalement interdit d’arroser la rue et les gens qui passent justement au moment où vous arrosez… Il est préférable de poser un feutre géotextile pour retenir la terre (l’eau boueuse qui dégouline, c’est pire que tout) et d’éviter la plantation de fleurs toujours assoiffées, vivent les plantes chameaux. Je ne mettrai donc pas d’impatiens ni d’euphorbe Diamond Frost que j’adore, mais plutôt un épicactus… Je réfléchis, suite au prochain épisode !

Ah si, j’oubliais… Ces pots sont proposés par Leroy Merlin, Jardiland et Truffaut au moins. Et la société hollandaise qui a créé ces pots ingénieux a un super site sur Internet. Je vous recommande la visite, il y a des gammes de pots en matière plastique qui laissent rêveur, avec des formes et des couleurs jamais vues pour ce type de potées. Pour le plaisir : www.elho.nl
Si quelqu’un repère dans Paris la gamme de pots à réserve d’eau Brussels, je suis intéressé !!! Rouge, orange, vert, marron glacé, j’en veuuuuuuuxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx ! À quand une large distribution de ces gammes dans les points de vente de jardinage de Paris et Île-de-France ???

mar 012009
 

Et oui chaque premier dimanche du mois de mars est dédiée aux grands-mères. Une journée (parmi 364 autres bien sûr) pour leur dire et répéter qu’on les aime beaucoup, passionnément, à la folie nos mamies !La jonquille est la fleur emblématique de cette célébration sympathique. J’aime beaucoup ce gros bouquet de 60 jonquilles d’un diamêtre de 25 cm proposé par Le Bouquet Nantais à un prix de 22,90 euros (commande par téléphone au 02 40 65 10 10). Simple et printanier à souhait !
Parce que dans les jardins, pour l’instant, elles ne sont pas encore fleuries, mais il n’en faut plus beaucoup… Le printemps approche, mais en attendant, belle et douce fête chères grands-mères.