sept 172008
 

Décerné le 11 septembre dernier au parc floral de Paris, voici le palmarès de la catégorie 2, qui regroupent les petits jardins de la capitale.

1er prix
Square Capitan (Paris 5ème), atelier de Amir Kerssemakers (Division 5-6-7).
2ème prix
Square Galliera (Paris 16ème), atelier de Serge Redolfi (Division 16).
3ème prix
Square Belà Bartok (Paris 15ème), atelier de Thierry Schreibmann (Division 15).

Palmarès de la catégorie 1.

sept 142008
 

Le 11 septembre dernier, j’ai eu le plaisir de participer au jury du Concours des Décorations Florales Estivales de la ville de Paris. 5 catégories étaient prévues, voici le palmarès de la catégorie 1.
Pour mémoire, la catégorie 1 comprend les jardinières, les décorations ponctuelles et les cimetières.

1er Prix
Darses du bassin de la Villette (Paris 19ème ), atelier de Franc Juliette (Division 19).2ème Prix
Cimetière de Montmartre (Paris 18ème), atelier de Alain Dumas (Cimetières).
sept 102008
 

Le Concours des décorations florales estivales 2008 va se dérouler le jeudi 11 septembre. Une journée exceptionnelle à laquelle j’ai l’immense plaisir et honneur d’être convié.
Début septembre, le traditionnel concours des plus belles décorations florales estivales des parcs et jardins de Paris permet de récompenser les meilleures d’entre-elles. Depuis bientôt cinquante ans, ce concours permet d’entretenir un esprit d’émulation au sein des ateliers de jardinage de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement.
Chaque année, 2 thèmes sont proposés aux jardiniers pour la réalisation des décorations. Pour 2008, il s’agit de « Fleurs de cinéma » et « Invasion végétale ».En 2007, j’ai eu aussi le plaisir de participer au jury de la presse du Concours des décorations florales estivales, qui s’est déroulé le jeudi 6 septembre et a donné le palmarès suivant :
Catégorie 1 : jardinières, décorations ponctuelles et cimetières
1er Prix : Darses du bassin de la Villette (19ème ).
Conception : Stéphane Deborbe maître-ouvrier, Sylvain Seuret ouvrier professionnel, Albert Marsile ouvrier professionnel, sous les ordres de Gilles Risi qui faisait fonction d’agent de maîtrise (Division 19).
2ème Prix : Rond point du Maréchal de Lattre de Tassigny (16ème).
Atelier de Christophe Challes (Division 16).
Catégorie 2 : petits jardins1er Prix : Square Carnot (12ème ).
Atelier de Régis Roffi (Division du bois de Vincennes).
2ème Prix : Square Galliéra (16ème).
Atelier de Serge Rédolfi (Division 16).
3ème Prix : Square du Cardinal Petit-de-Julleville (17ème).
Atelier de Jean-Noël Kreckelbergh (Division 17).
Catégorie 3 : grands jardins.
1er Prix : Parc de la Butte du Chapeau Rouge (19ème).
Atelier de Patrick Chrétien (Division 19).
2ème Prix : Jardin de la Promenade Pereire (17ème).
Atelier de Jean-Noël Kreckelbergh (Division 17).
3ème Prix : Parc de Belleville (20ème).
Atelier de Hubert Jossinet (Division 20).
Conception Gérard Joubert.
Catégorie 4 : parcs et jardins historiques.
1er Prix : Parc du Champ de Mars (7ème).
Atelier de Philippe Bourget et Hélène Duprat (Division 7), conception François Janvier.
Catégorie 5 : sites d’exception.1er Prix : Parc Floral de Paris (12ème).
Atelier de Jean-Pierre Léglise et Jean-Yves Moreau (Division du bois de Vincennes).
2ème Prix : Parc de Bagatelle (16ème).
Atelier de Alain Woisson et Jean-Christophe Chery (Division du bois de Boulogne).
Mentions :
Mention pour la qualité de l’entretien, compte tenu des contraintes :
Darses du bassin de la Villette (19ème ).
Conception : Stéphane Deborbe maître-ouvrier, Sylvain Seuret ouvrier professionnel, Albert Marsile ouvrier professionnel, sous les ordres de Gilles Risi qui faisait fonction d’agent de maîtrise (Division 19).
Mention pour la recherche végétale :
Rond point du Maréchal de Lattre de Tassigny.
Atelier de Christophe Challes (Division 16).
Mention du plus beau jardin de juillet :
Cimetière du Père Lachaise.
Atelier de Alain Dumas (Service des cimetières).
Mention du plus beau jardin d’août :
Square Aspirant Dunand (14ème).
Atelier de Magali Labelle (Division 14).Prix du Public :
Parc Floral de Paris (12ème).
Atelier de Jean-Pierre Léglise et Jean-Yves Moreau (Division du bois de Vincennes).Prix de la Presse :
Parc Floral de Paris (12ème).
Atelier de Jean-Pierre Léglise et Jean-Yves Moreau (Division du bois de Vincennes).
Qui seront les grands gagnants en 2008 ? Encore quelques heures de patience…

sept 042008
 

Taggé avant-hier par Guillaume qui avait lui-même été taggé par Caro, ma co-blogueuse sur le blog de Caro & Alain, voici donc mon palmarès des plantes les plus méritantes et les douze médailles que je décerne bien volontiers :
– Dans la catégorie ultra facile à vivre (en fait les plantes pour un débutant) :
Médaille d’or : Pavonia missonium, un petit cousin des hibiscus rose de Chine, qui se pare de petites fleurs d ‘hibiscus rouge vif en été et qui sur mon balcon a résisté dehors à tous les hivers parisiens.Médaille d’argent : la phalangère (Chlorophytum comosum ‘Variegatum’), aussi à l’aise dans l’appartement que dehors sur le balcon, et qui à Paris résiste à tous les hivers depuis presque dix ans. Médaille de bronze : Pinellia pedatisecta, un cousin curieux de l’arum des jardins, aux fleurs en cornet très effilé d’un joli vert amande.
– Dans la catégorie bonne surprise (les plantes réputées difficiles et qui finalement poussent bien sans trop de soins) :
Médaille d’or : Begonia boliviensis, espèce botanique à la floraison si généreuse, chaque année toujours plus abondante.Médaille d’argent : Hibiscus coccineus, qui, malgré un été pourri, me donne de si grandes fleurs.Médaille de bronze : le coeur-de-Marie grimpant (Dicentra scandens), qui atteint chaque année ses trois bons mètres en tous sens, couvert du printemps jusqu’à la fin de l’été de petites grappes de fleurs jaunes.
– Dans la catégorie plante la plus originale :
Médaille d’or : le sauromatum ou arum cornu (Typhonium venosum) à la fleur si animale et puante, suivie d’immenses feuilles très exotiques.Médaille d’argent : Impatiens namchawarbensis, la plus bleue des impatiens.Médaille de bronze : Dorstenia contrajerva, aux si curieuses fleurs et aux grandes feuilles découpées. Et d’une manière générale, je décerne une grosse médaille à toutes les espèces de Dorstenia, si curieuses.
– Dans la catégorie raté de chez raté (vous lui avez fourni des conditions de culture idéales et pourtant elle végète, elle déçoit) :
Médaille d’or : la menthe verte, belle jusqu’en mai et qui se couvre invariablement d’oïdium le reste de l’été, au point de devenir immangeable, laide.Médaille d’argent : les coleus qui ont toujours végété pour finir couverts d’araignées rouges.Médaille de bronze : le chlorophytum Green Orange, une plante d’intérieur aux tiges orange vif, couleur que j’adore, mais qui n’a jamais voulu pousser chez moi. Tant pis !Après cette belle distribution de médailles, je passe maintenant le relais, s’il l’accepte bien sûr, à JeanJi là-haut dans ch’Nord.

avr 232008
 

Petite promenade dans Paris et sa superbe coulée verte, dans le 12ème arrondissement.
Le mois d’avril étant maintenant bien avancé, les floraisons sont généreuses.
Je suis tombé devant ces curieuses petites fleurs noires, plus exactement pourpre noir, très parfumées.
Qui connait l’espèce d’arbuste qui les donne ?
Un indice : c’est un arbuste ornemental très répandu dans le Midi de la France et sur le pourtour méditerranéen ainsi que dans les jardins de Bretagne au climat doux…