juin 062013
 

Violette cornue avec le feuillage couvert de blanc ou oïdium sur mon balcon, Paris 19e (75)

Avec ce temps frais, voire froid et toute l’humidité de ce printemps qui n’en est pas un ou si peu, les maladies cryptogamiques ont toutes les conditions pour proliférer. Un de mes petits pieds de violette cornue a le feuillage complètement envahi de blanc (oïdium).

À ce stade, il n’y a plus rien à faire car la maladie est trop avancée. Le champignon a proliféré et parasité toute la plante, qui n’en continue pas moins de fleurir. Belle nature !
J’attends encore un peu pour profiter de la belle floraison blanche et je rabattrai cette violette cornue pour la forcer à repartir du pied avec un feuillage plus sain. Si le blanc se manifeste encore par la suite, je finirai pas l’arracher.

juin 032013
 

Vue de Paris avec le Sacré Coeur depuis le pont Bir-Hakeim, Paris 15e (75)

Pour les météorologues, l’été commence le 1er juin. Le soleil a fait un retour pas vraiment chaud sur la capitale, mais c’est déjà mieux que la grisaille persistante.

Statistiquement, les printemps maussades ne sont généralement pas suivis d’étés chauds, mais il y a des exceptions comme en 1983. Dans les prévisions, aucune tendance forte ne se dégage. Chaleur ou fraicheur, c’est l’incertitude.

mai 202013
 

Ciel noir sur Paris

Après un week-end maussade et frais, il ne faut pas espérer un retour rapide de conditions printanières pour cette semaine. Après un hiver sans fin, le printemps pourri n’en finit pas…

Un temps idéal pour les mauvaises herbes, les limaces, l’oïdium… Et la déprime saisonnière du jardinier !

mai 112013
 

Arrosoir dans une pelouse fleurie sous une averse, photo © Sandra Cunningham - Fotolia.com

Le 11 mai, c’est la Saint Mamert; le 12, la Saint Pancrace; le 13, la Saint Servais (ou Gervais). Trois Saints célèbres dans la mémoire des jardiniers et plus souvent dénommés Saints de glace. Il ne gèle pas, mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne fait pas chaud !

Les dictons concernant ces trois Saints ou l’un d’entre eux sont nombreux. En voici quelques uns, tous de triste augure concernant la météo du moment :

« Se méfier de Saint Mamert,
De Saint Pancrace et Saint Servais,
Car ils amènent un temps frais,
Et vous auriez regret amer. »

« Les trois Saints au sang de navet,
Pancrace, Mamert et Gervais,
Sont bien nommés les Saints de glace,
Mamert, Gervais et Pancrace. »

« Au printemps ramènent l’hiver,
Pancrace, Gervais ou Mamert. »

« Lorsque Pancrace apporte les dragées,
C’est toute la noce qui est mouillée. »

« Avant Saint-Servais, point d’été.
Après Saint-Servais, plus de gelée. »

Attention, restons vigilant, car le tout dernier des Saints de glace, ce n’est pas Saint Servais, mais Saint Urbain (Urbain 1er), fêté le 25 mai.

avr 282013
 

Goutte d'eau sur un brin d'herbe, photo © vencav - Fotolia.com

À l’occasion de l’Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau, les Petits Débrouillards (association de sensibilisation des enfants aux sciences) proposent des expériences inédites et ludiques autour de cet élément vital au coeur des enjeux humains, écologiques, géopolitiques et scientifiques.

Du 29 avril au 3 mai 2013, Montparnasse 56, site panoramique du 56ème étage de la Tour Montparnasse, se transforme en laboratoire de l’eau. Évaporation, flottaison, cristallisation, brouillard… Pendant près d’une semaine, les enfants de 7 à 12 ans décortiqueront et expérimenteront l’eau et ses phénomènes.

Claires comme de l’eau de roche, les animations se dérouleront sous forme d’expériences, de maquettes à construire, de cartes géographiques et de jeux de rôles.

Trois ateliers complémentaires sont ainsi proposés pendant les vacances scolaires tous les après-midi de 14h à 17h :

  • Atelier 1 : l’eau passée au crible
    C’est le moment de faire connaissance avec les étonnantes propriétés physiques de l’eau.
    Pourquoi certains objets flottent-ils ? Toutes les gouttes ont-elles la même forme ? Flottaison, tension et pression… l’eau sera mise à nu et observée au travers de multiples filtres.
  • Atelier 2 : sur les traces de l’eau
    Il s’agit de remonter le fil de l’histoire et de l’eau.
    Où trouve-t-on l’eau dans la ville ? Où en trouvait-on il y a 100 ou 1000 ans ? Peut-on boire à Paris de l’eau qui vient du Mont-Blanc ? Qu’est-ce que la mémoire de l’eau ? Les mystères sont à percer.
  • Atelier 3 : l’eau dans tous ses états Maintenant que l’eau n’a plus de secrets, il est temps de découvrir son rôle dans la météorologie et ses différents états. Comment intervient-elle dans le mécanisme des climats ? Comment se forme un arc-en-ciel ? Comment prévoir le temps ? Tout un monde à explorer.

Informations pratiques :Les enfants sont sous la responsabilité de leurs parents et doivent être accompagnés pendant la durée des animations.
Du 29 avril au 3 mai 2013
56ème étage de la Tour Montparnasse, 33 avenue du Maine, 75015 Paris.
Métro : lignes 4, 6, 12 ou 13, station Montparnasse-Bienvenüe.
Tarifs : 8€ pour les enfants de 7 à 15 ans, 13,50€ pour les adultes.
Informations au tél. : 01 45 38 66 19.