fév 142014
 

Phalaenopsis, photo Doris Oberfrank list / Fotolia.comLes jardineries Truffaut proposent une exceptionnelle présentation d’orchidées avec de nombreuses variétés de phalaenopsis, dendrobiums, cambrias, cymbidiums, paphiopedilums, miltonias et vandas.

Je suis passé mardi dernier dans la jardinerie Truffaut d’Ivry-sur-Seine. L’espace réservé aux orchidées était en cours d’aménagement, mais la présentation était déjà époustouflante. Que d’orchidées ! Et quelle diversité de coloris, de tailles, de présentations… Je vais essayer d’y repasser aujourd’hui, après avoir été admirer les orchidées exposées dans les grandes serres du Jardin des Plantes. Journée orchidées !

fév 132014
 

Exposition Mille et une Orchidées, photo F.-G. Grandin / MNHN
Le Jardin des Plantes (Muséum national d’Histoire naturelle), renouvelle sa grande exposition d’orchidées dans les grandes serres en 2014, le rendez-vous parisien incontournable autour de ces fleurs mythiques.

C’est dans un somptueux écrin végétal composé de plus d’un millier de plantes que les visiteurs sont invités à découvrir cette année la famille des orchidées originaires des 5 continents. Riche de 30 000 espèces, elle se répartit en Afrique, Asie, Amériques, Océanie (dont la Nouvelle-Calédonie) et en Europe dont 160 espèces en France.
Des plantes sélectionnées dans la collection des 1000 espèces « sauvages » gardées dans les serres de l’Arboretum de Chèvreloup près de Versailles et une scénographie élégante, feront faire aux visiteurs un tour du monde des orchidées. Les serres d’Auteuil de la Ville de Paris ont été invitées à la manifestation. Quelques-unes des orchidées extraites de leurs collections extraordinaires et secrètes seront dévoilées au public.
Il a été confié à quatre producteurs français d’orchidées (A. M. Orchidées, La Cour des Orchidées, Ryanne Orchidée et Vacherot & Lecoufle) la création de quatre scènes particulières où ils mettront en valeur dans des décors contemporains et naturels des plantes exceptionnelles. Enfin, les voix de la forêt viennent habiter la grande serre, cantŭs animalis. L’installation de l’artiste Rodolphe Alexis et de la Société Euphonia renforcera l’illusion tropicale par un système de diffusion sonore innovant, en partenariat avec Lumière & Son Paris mais … chut ! tendez l’oreille…

Cette exposition sera l’occasion d’un voyage planétaire dans le monde des orchidées dont les plus beaux exemplaires seront extraits des grandes collections parisiennes et des catalogues privés des meilleurs producteurs français.

Avec l’appui de l’Association Française, Culture et Protection des Orchidées (AFCPO) et de la Société Française d’Orchidophilie (S.F.O.).

Phalaenosis, exposition Mille et une orchidées, photo F.-G. Grandin / MNHNInformations pratiques
Du 13 février au 10 mars 2014 dans les grandes serres.
Ouverture tous les jours (sauf le mardi) de 10h à 16h45, fermeture des caisses, 17h fermetures des serres.

Tarifs : 6 et 4 €.
Gratuit : conseils de l’AFCPO et de la SFO.
Vente d’orchidées, d’ouvrages, brochures et revues.

Accès par le Jardin des Plantes, 57, rue Cuvier, 75005 Paris. En cas de fermeture du jardin accès par le 18, rue Buffon.
Métro : ligne 5, station Gare d’Austerlitz, ligne 7, stations Censier ou Jussieu.

Informations sur www.jardindesplantes.net et sur www.facebook.com/jardindesplantes

fév 092014
 

Howeara Red 1 brin mini, orchidée miniature, plante d'intérieur, Suresnes (92)
En passant à une des caisses de la jardinerie Botanic de Suresnes (92), je me suis laissé tenter par cette mini orchidée proposée pour la somme pas si modique que cela de 6,90€. Mais ce bout de plante avec déjà une belle hampe de petites fleurs d’un rouge velouté intense m’a ôté toute réticence. Sans savoir si cette orchidée est facile ou non à cultiver, je suis reparti avec.

Howeara Red 1 brin mini, orchidée miniature, plante d'intérieur, Suresnes (92)
Compte tenu de la taille minuscule de cette potée, il ne m’a pas été difficile de lui trouver une place avec suffisamment de lumière près d’une de mes grandes baies vitrées. Et surtout à portée du regard pour ne jamais la laisser mourir de soif, car le pot est tellement petit que le substrat devrait sécher en quelques jours à peine. La surveillance s’impose !

Howeara : je n’avais jamais entendu parler de ce genre d’orchidée. Il s’agit en fait d’un hybride obtenu à partir de trois autres genres (Oncidium, Leochilus et Rodriguezia). Le résultat donne une orchidée qui reste petite, avec une longue floraison qui peut durer de cinq à neuf semaines. Et quand elle se plait, cette variété peut refleurir deux ou trois fois par an paraît-il. Ce petit bijou serait donc facile à cultiver. L’avenir me le dira…

jan 142014
 

Phalaenopsis hybride chez Eveline D., Paris 14e (75)
Je vous propose cette fois-ci un bel hybride à grands fleurons veloutés d’un pourpre intense avec un liseré blanc. Superbe variété non dénommée trouvée chez le fleuriste parisien où j’avais acheté mon centre de table de cymbidiums pour le réveillon de Noël.

Phalaenopsis hybride chez Eveline D., Paris 14e (75) Continue reading »

déc 272013
 

Centre de table avec des cymbidiums, du gypsophile et des baies de millepertuis, chez Eveline D. Paris 14e (75)
Pour décorer notre table pour le réveillon, j’ai craqué pour ce magnifique centre de table composé de fleurons de cymbidium, de baies de millepertuis et de fleurs de gypsophile, cerclées de frondes de fougères.

Centre de table avec des cymbidiums, du gypsophile et des baies de millepertuis, chez Eveline D. Paris 14e (75) Continue reading »

nov 292013
 

Le petit Larousse des orchidées
Un nouveau livre sur les orchidées me direz-vous, oui mais pas n’importe lequel et pas par n’importe qui. Cet ouvrage qui fait désormais référence a été rédigé par 5 orchidéistes passionnés, Françoise et Philippe Lecoufle, Colette et Dominique Barthélémy, Gérard Schmidt. Il vous permet de vous y retrouver dans la grande famille des orchidées et vous donne les clés indispensables pour réussir leur culture.

Saviez-vous que la classification des orchidées a subi de grands bouleversements depuis quelques années ? Les Ascocentrum sont devenus des Vanda, les Odontoglossum des Oncidium, les Sophronitis des Cattleya… Plus de 90 genres, 500 espèces et hybrides d’orchidées épiphytes et terrestres sont présentés et abondamment illustrés (700 illustrations) dans ce guide précieux pour remettre de l’ordre dans ses cultures ou ses collections.

Huit genres parmi les plus courants (Angraecum, Cattleya, Cymbidium, Dendrobium, Odontoglossum – syn. Oncidium –, Paphiopedilum, Phalaenopsis et Vanda) font l’objet de fiches de culture plus détaillées. Toutes les informations pratiques et botaniques pour les réussir y figurent, ainsi que de nombreuses illustrations.

Un chapitre particulier a été réservé aux orchidées que l’on peut cultiver au jardin.

Un joli cadeau, aussi passionnant qu’utile à offrir ou se faire offrir pour les fêtes de fin d’année.

Le petit Larousse des orchidées
19,5 x 23,5 cm, 384 pages
24,90€.