août 072011
 
Aster x frikartii 'Wunder von Stäfa' en été sur mon balcon, Astéracées

Aster x frikartii 'Wunder von Stäfa' en été sur mon balcon, Astéracées, 6 août 2011, photo Alain Delavie

Même avec une météo fraîche et humide, les asters d’été fleurissent à qui mieux-mieux. Actuellement j’ai trois variétés qui m’offrent de belles brassées de fleurs bleu ciel, lavande ou métallisé. Le ciel est gris, mon balcon est bleu !

Bien sûr, pas d’été sans l’Aster x frikartii ‘Wunder von Stäfa’, d’une générosité incroyable. Sur la photo, ce ne sont que quelques fleurs, les tiges les plus nombreuses s’étant dirigées vers l’extérieur du balcon où elles forment une belle gerbe de fleurs bleues. Il faut que je pense à faire des photos depuis la rue en bas.

Asters d'été à fleurs bleues sur mon balcon, Astéracées

Asters d'été à fleurs bleues sur mon balcon, Astéracées, 6 août 2011, photo Alain Delavie

Une autre variété, mais je n’ai malheureusement pas le nom. Elle commence à fleurir.

Asters d'été à fleurs bleues sur mon balcon, Astéracées

Asters d'été à fleurs bleues sur mon balcon, Astéracées, 6 août 2011, photo Alain Delavie

Et la troisième, au bleu plus métallisé et aux ligules d’une grande finesse. J’aime beaucoup !
Et je n’ai pas le nom non plus, mes derniers achats à Courson n’ayant pas été étiquetés…

août 052011
 

Il y a quelques jours j’ai découvert un petit pied de renouée ‘Painter’s Palette’ dans la rue en bas de chez moi, presque à l’aplomb de mon balcon, cinq étages séparant le rejeton du pied mère qui n’a pourtant rien d’envahissant.

Semis spontané de renouée (Persicaria virginiana 'Painter's Palette') dans la rue sous mon balcon, Paris 19e (75)

Semis spontané de renouée (Persicaria virginiana 'Painter's Palette') dans la rue sous mon balcon, Paris 19e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Un tout petit pied, mais déjà presque aussi coloré que sa mère haut perchée !

Semis spontané de renouée (Persicaria virginiana 'Painter's Palette') dans la rue sous mon balcon, Paris 19e (75)

Semis spontané de renouée (Persicaria virginiana 'Painter's Palette') dans la rue sous mon balcon, Paris 19e (75), juillet 2011, photo Alain Delavie

Quand ça veut pousser, ça pousse vraiment n’importe où, sans la moindre once de terre.
C’est le premier semis spontané dans la rue issu des plantes de mon balcon autres bien sûr que les jeunes plants qui repoussent à qui mieux mieux dans mes jardinières chaque année. Même la redoutable (et pourtant jolie) impatiens de Balfour (Impatiens balfouri) ne s’était pas ressemée ailleurs que dans mes potées. Mais j’en suis venu à bout après trois bonnes années d’arrachages méthodiques.

Persicaria virginiana 'Painter's Palette' et asters d'été sur mon balcon

Persicaria virginiana 'Painter's Palette' et asters d'été sur mon balcon, juillet 2011, photo Alain Delavie

Continue reading »

août 032011
 
Fougère-houx (Cyrtomium fortunei), 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41)

Fougère-houx (Cyrtomium fortunei), 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), juillet 2011, photo Alain Delavie

 Cette fougère très décorative et parfaitement rustique en région parisienne forme des touffes évasées qui restent belles toute l’année.

Le pied que je cultive en pot a supporté les derniers hivers rigoureux sans protection. Les superbes sujets admirés dans le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41), près du vallon des brumes, prouvent que cette fougère résiste bien aussi dans cette région, en pleine terre sous les arbres.

Fougère-houx (Cyrtomium fortunei), 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41)

Fougère-houx (Cyrtomium fortunei), 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), juillet 2011, photo Alain Delavie

Je la cultive en pot depuis plusieurs années et je trouve qu’elle pousse sans difficultés. Il faut toutefois veiller à l’arroser régulièrement avec une eau douce non calcaire, même si elle supporte des courtes périodes de sécheresse. Et il faut la protéger du vent, qui assèche trop l’atmosphère et abime vite son joli feuillage.

Continue reading »

juil 302011
 

Je ne l’avais pas revue depuis sa création en 2009 et j’étais très curieux de découvrir comment les végétaux installés sur cette immense structure en spirale avaient évolué et poussé. C’est époustouflant !

"Spirale végétale", création de Patrick Blanc, dans la cour des écuries du château de Chaumont-sur-Loire (41)

"Spirale végétale", création de Patrick Blanc, dans la cour des écuries du château de Chaumont-sur-Loire (41), juillet 2011, photo Alain Delavie

Inventant une structure nouvelle, feuille géante s’enroulant sur elle-même jusqu’à constituer une grotte secrète, ouverte sur le ciel, Patrick Blanc a voulu développer différents biotopes, par un jeu de pliures, donnant lieu à différentes expositions lumineuses.

"Spirale végétale", création de Patrick Blanc, dans la cour des écuries du château de Chaumont-sur-Loire (41)

"Spirale végétale", création de Patrick Blanc, dans la cour des écuries du château de Chaumont-sur-Loire (41), juillet 2011, photo Alain Delavie

Créant des milieux différents, du plus sombre au plus éclairé, du plus simple au plus complexe, favorisant la présence et la coexistence d’espèces végétales multiples, le botaniste surprend par la grande nouveauté de ce geste plastique.

"Spirale végétale", création de Patrick Blanc, dans la cour des écuries du château de Chaumont-sur-Loire (41)

"Spirale végétale", création de Patrick Blanc, dans la cour des écuries du château de Chaumont-sur-Loire (41), juillet 2011, photo Alain Delavie

Avec une superbe traine de lamiers qui se plaisent beaucoup sur ce grand mur végétal spiralé et qui ont finit par déborder, recouvrant peu à peu le sol autour de l’installation. Continue reading »

juil 182011
 

20110718-124521.jpg

Je vous en parlais il y a quelques jours et voici la toute première fleur, début d’une belle floraison estivale.

Et le pied continue à grossir…