mai 122009
 

En me promenant dans Paris le week-end dernier, je suis tombé en admiration devant un jeune pied d’ailanthe au feuillage incroyablement panaché de crème et de rose…
Feuillage surprenant pour un ailanthe ou vernis du Japon (Ailanthus altissima), habituellement vert foncé. Mais ces couleurs ne proviennent pas d’une soudaine mutation ou d’une bizarrerie de la nature… Plutôt les effets dévastateurs d’un bon coup de désherbant !

Le saviez-vous ?
L’ailanthe appartient à la famille des… Simaroubacées. Originaire de Chine, il a été introduit en France à la fin du 18è siècle. Très envahissant, il se propage aussi bien par graines que par des rejets qui apparaissent tout autour du pied mère.

juil 162008
 

Lundi dernier je vous parlais des buddléias qui s’apprêtent à disséminer leur multitude de graines un peu partout dans Paris et l’Île-de-France et je faisais une allusion à l’ailanthe, autre plante exotique envahissante.

Voici quelques photos prises aujourd’hui dans le XVIIIème arrondissement près de la porte d’Aubervilliers où se trouve un magnifique ailanthe (Ailanthus altissima), majestueux et couronné d’énormes grappes de fleurs cuivrées.Très joli à voir, mais dans quelques semaines, ce seront des centaines voire des milliers de graines qui vont s’éparpiller et se ressemer dans les moindres interstices. Et ce n’est pas le seul ailanthe de Paris et des alentours… Cette peste venue d’Asie se ressème non seulement très facilement mais drageonne aussi avec abondance. Parmi les plantes envahissantes recensées par l’INPN, c’est une des championnes de la multiplication. Jusque dans les jardinières ou les potées des balcons on en voit germer ! Et quand on arrache les jeunes arbres, le feuillage froissé dégage une odeur pas très agréable. Joli à voir, mais de loin.
juil 142008
 

Les arbres aux papillons ou buddleias sont couverts d’épis de fleurs, mais déjà les premières graines se sont formées et ne vont plus tarder à se disséminer partout.Cet arbuste d’ornement recherché pour sa croissance facile et rapide ainsi que sa généreuse floraison estivale est une espèce exotique venue de Chine, qui s’est bien acclimatée sur le territoire français, au point de coloniser les jardins un peu abandonnés, les friches urbaines et tous les terrains bien ensoleillés au sol pas trop humide.
Ici à Paris il se montre un peu partout, dans les fissures d’un trottoir, d’un mur ou d’un escalier, sur les toits entre les tuiles, parfois dans les gouttières, sur les voies abandonnées de la petite ceinture ou celles délaissées du réseau ferré, dans les jardins publics et tous les terrains non entretenus suffisamment ensoleillés.Curieusement les variétés horticoles ne s’échappent guère. On trouve toujours le même, avec ses grands épis de petites fleurs violet clair à coeur orange. Un régal pour les papillons et de nombreux insectes, mais une peste quand même à surveiller de près, comme l’ailanthe (en pleine floraison actuellement), un autre arbre exotique envahissant. Cette espèce est répertoriée par l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) dans sa liste des espèces introduites envahissantes.