oct 312011
 

Bouquet d'amarante, photo Alain Delavie

Quand les jardins et les balcons se colorent, pourquoi ne pas mettre du vert dans son intérieur, surtout quand il s’agit du vert amande velouté de l’amarante queue de renard ?

L’amarante queue de renard forme des longs panicules de fleurs qui tiennent longtemps en vase surtout si l’on prend soin de changer l’eau du vase fréquemment pour éviter qu’elle ne croupisse et que la base des tiges pourrisse.

Cette fleur est tellement graphique et unique qu’elle se suffit à elle-même. Effet assuré !

sept 112011
 
Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75), 3 septembre 2011, photo Alain Delavie

La fin de l’été est la période idéale pour admirer les amarantes, devenues énormes et couvertes de fleurs plus insolites les unes que les autres. Vous pouvez contempler de superbes sujets dans le parc floral de Paris en ce moment, notamment une très belle variété à fleur orange cuivré.

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75), 3 septembre 2011, photo Alain Delavie

Avec les rudbeckias annuels à grandes fleurs jaune vif, la plate-bande est plutôt spectaculaire et très lumineuse. On ne voit qu’elle !

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)

Amarante-grain géante (Amaranthus hypochondriacus), Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75), 3 septembre 2011, photo Alain Delavie

Les touffes d’amarantes (Amaranthus hypochondriacus) déploient des épis denses dressés ou courbés. Un côté animal, sortes de grosses chenilles ou tentacules… Des fleurs d’été à grand spectacle pour des effets surprenants au jardin.

août 192010
 

Après ces journées de grisaille, un peu de couleurs. Que dis-je, beaucoup de couleurs ! Avec l’amarante tricolore, le jardin le plus tristounet retrouve bonne mine et se fait remarquer.

Fleur annuelle

Amarante tricolore (Amaranthus tricolor), parc Montsouris, Paris 14e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Continue reading »

août 032009
 

Pas très souvent cultivée dans les jardins d’amateurs, l’amarante tricolore (Amaranthus tricolor) est une plante annuelle au feuillage vert vivement teinté de rouge, de jaune, de brun ou de rose selon les variétés.

Aussi facile à cultiver que l’amarante queue-de-renard, cette espèce est recherchée pour ses feuilles parées de teintes vives, pour ne pas dire pétantes, qui rivalisent de couleurs avec les autres fleurs des potées ou des massifs. Les jeunes feuilles sont les plus colorées.

Un peu l’alter égo du coleus, que l’on plante à l’ombre alors que cette amarante réclame une exposition ensoleillée. À cultiver dans un gros pot ou une large jardinière car cette belle exotique aime un terreau toujours frais. Dans les massifs de fleurs d’été, elle trouve sa place à côté de plante au look exotique, tel ce cardon exubérant. L’année prochaine, j’aimerais la tenter pour planter ici et là quelques torches de couleurs dans un océan de verdure…