avr 272011
 

Imaginez un cytise couvert de belles grappes de fleurs, mais non pas jaune vif, plutôt rose pêche abricot… Voici qui devrait plaire aux amateurs de teintes pastels et de couleurs douces.

Chimère végétale : Laburnocytisus adamii

Laburnocytisus adamii, Jardinerie Taffin, Montmorency (95), avril 2011, photo Alain Delavie

Laburnocytisus adamii est un petit arbre d’origine horticole. Mais ce n’est ni une variété, ni un hybride entre deux espèces. Il résulte du greffage d’un véritable cytise (Laburnum anagyroides) avec un genet (Chamaecytisus purpureus). Le greffage a été tenté pour la première fois par un pépiniériste parisien, Jean-Louis Adam, vers 1825 ou 1826.

Chimère végétale : Laburnocytisus adamii

Laburnocytisus adamii, Jardinerie Taffin, Montmorency (95), avril 2011, photo Alain Delavie

Quand j’ai découvert ce petit arbre, je n’en croyais pas mes yeux. Les grappes de fleurs sont vraiment de toute beauté.

Mais le greffage donne en fait trois floraisons différentes. La plus belle, celle que j’ai photographiée, est intermédiaire entre celle du Laburnum et du Chamaecytisus : couleur rosée, fleurs du cytise (Laburnum). Certaines branches donnent des fleurs jaune vif, comme celle du vrai cytise (Laburnum). D’autres, au contraire, portent les fleurs du genet (Chamaecytisus) et sont rose pourpré plus foncé. Le sujet que j’ai photographié n’avait que des fleurs intermédiaires, les plus belles à mon goût.

J’ai fait cette trouvaille lors de ma visite dans la Jardinerie Taffin, à Montmorency (95).