fév 112014
 

Coeur d'artichaut, création Julien Merceron, À la Mère de Famille, Saint-Valentin 2014
Pour la Saint-Valentin, la célèbre Maison À la Mère de Famille vous propose un cadeau gourmand pour le moins original : un gros coeur d’artichaut en chocolat noir 68% ou lait 36% fourré avec des petits coeurs en praliné aux noisettes du Piémont.

En déballant son cadeau, l’heureux(se) élu(e) risque de faire la grimace car le message est quand même ambiguë. Mais quand on goûte à cet artichaut craquant puis fondant… Les papilles chavirent et on en redemande !

Coeur d’artichaut : 400g, 60€.

À la Mère de Famille
Les adresses des magasins

juil 232013
 

Artichaut en pleine floraison (Astéracées) dans le jardin du Champs de Mars, au pied de la Tour Eiffel, Paris 7e (75)

L’artichaut que nous mangeons est en fait le bouton floral de ce légume qui ne demande qu’à fleurir. La floraison ressemble à celle d’un gros chardon, avec une couleur bleu violacée très spectaculaire.

Artichaut en pleine floraison (Astéracées) dans le jardin du Champs de Mars, au pied de la Tour Eiffel, Paris 7e (75)

La plante déjà imposante prend des proportions encore plus gigantesques, les fleurs étant perchées sur de solides tiges au-dessus du feuillage.

Continue reading »

oct 052011
 

Graines d'artichaut, Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Je n’avais jamais vu une fleur fanée d’artichaut et encore moins les graines qui s’en échappent. Il m’aura fallu une balade automnale dans le Jardin des Plantes de Paris (Paris 5e) pour découvrir ces boules de graines soyeuses d’une grande beauté.

Graines d'artichaut, Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Les capitules sont énormes, la couleur bleue des fleurs ayant disparu pour un mélange d’or et de café au lait du plus bel effet. Les gros pompons brillent sous le soleil, hauts perchés sur de fortes tiges qui se dressent au-dessus du feuillage argenté.

Graines d'artichaut, Jardin des Plantes de Paris, Paris 5e (75)

Bon dans l’assiette, joli dans le jardin et en bouquets !

juin 282011
 

Un artichaut que l’on a oublié de cueillir dans le potager, cela donne vite une belle fleur d’un bleu incomparable.

Boutons floraux et fleur d'artichaut dans le potager du Parc de Bercy, Paris 12e (75)

Boutons floraux et fleur d'artichaut dans le potager du Parc de Bercy, Paris 12e (75), 26 juin 2011, photo Alain Delavie

Une floraison à grand spectacle !

Fleur d'artichaut dans le potager du Parc de Bercy, Paris 12e (75)

Fleur d'artichaut dans le potager du Parc de Bercy, Paris 12e (75), 26 juin 2011, photo Alain Delavie

Les bourdons et les abeilles s’y donnent rendez-vous pour une pollen et nectar partie.

Fleurs d'artichaut dans le potager du Parc de Bercy, Paris 12e (75)

Fleurs d'artichaut dans le potager du Parc de Bercy, Paris 12e (75), 26 juin 2011, photo Alain Delavie

Continue reading »

juil 042010
 

Les artichauts sont les hôtes convenus du potager, pas des potées sur balcon ou terrasse. De temps en temps, on commence à les voir dans les massifs de fleurs d’été des ville où les cardons leur font concurrence. Mais pourquoi pas en pot ?

Potée de légume

Grosse potée d'artichaut avec trois boutons floraux, juin 2010, photo Alain Delavie

Il ne faut pas rêver, l’artichaut n’est pas fait pour les rebords de fenêtre, encore moins pour une potée accrochée à la rambarde d’un balcon. Il lui faut une belle potée, un gros pot, le plus volumineux possible car ce légume a un grand développement. La plante atteint facilement un bon mètre d’envergure et même plus. Il faut donc un pot en conséquence. Et aussi de la place au sol, car l’envergure des feuilles devient vite importante. Il faut au moins prévoir 1 m2 au sol, en plein soleil.

Le contenant doit être rempli d’un terreau très riche et humifère, bien drainé. Il ne faut pas hésiter à ajouter des poignées de compost bien mûr ou d’Or Brun. L’artichaut est gourmand !

Compte tenu de sa vigueur importante, les arrosages sont copieux et réguliers pour maintenir le sol frais, sans excès toutefois. Si vous laissez une soucoupe sous la potée, surveillez que l’eau qui s’écoule disparaît en quelques heures après l’arrosage.

Bien entretenu, le pied d’artichaut développe des feuilles très découpées vert argenté tirant sur le gris argent par temps sec. La potée ne manque pas de charme si l’on ne lésine pas sur les apports d’eau et d’engrais. Les gros boutons floraux (les artichauts que nous mangeons habituellement) donnent d’immenses fleurs composées qui ressemblent à celles des chardons, mais en beaucoup plus gros. Spectacle garanti !