août 252013
 

Athyrium filix-femina 'Lady in Red' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Après des débuts hésitants, mon pied de fougère (Athyrium filix-femina var. angustum ‘Lady in Red’) commence à bien s’étoffer, même s’il est encore assez modeste. Mais les belles frondes qui devaient avoir des tiges rouge vif sont complètement vertes. Comme n’importe quelle fougère femelle.

La fougère femelle est très élégante avec ses grandes frondes qui prennent plutôt un port étalé. Mais j’aurais préféré le contraste du rouge vif des tiges avec le vert tendre du feuillage. C’est raté. J’ai lu qu’avec le temps, la couleur apparaissait et s’accentuait, je laisse donc cette belle fougère verte pousser tranquillement en veillant à bien l’arroser. Un jour le rouge viendra peut-être…

mai 222009
 

Cette fois-ci, j’ai toutes les plantes dont j’avais besoin et je me suis une nouvelle fois lancé dans une séance de repiquage. Tout est maintenant planté ! Ouf, le balcon est fini, fin prêt pour la belle saison…


(De haut en bas :
Pinellia tripartita, suspension de bégonia Bonfire, Geranium phaeum ‘Margaret Wilson’, Veronicastrum affinis laevigatum, Athyrium filix-femina ‘Lady in Red’, phalangère)

(De haut en bas :
suspension demi-lune avec un bégonia Bonfire, Epimedium perraldianum et la paire de bottes Le Chameau achetée lors des journées des plantes de Courson et mise à sécher après un grand nettoyage plus que nécessaire – LOL -)

J’ai comblé le moindre espace vide, en principe en laissant suffisamment de place pour que les plantes voisines l’une de l’autre ne s’étouffent pas en poussant. J’ai quand même du élaguer quelques pousses du saruma (Saruma henryi) qui faisait trop d’ombre à son voisin, un strobilanthe plus tardif qui n’en finissait pas de trouver sa place et la lumière… Maintenant il n’y a plus qu’à entretenir, arroser (souvent !) et… regarder.
Et vous, avez-vous terminé toutes vos plantations ?

mai 162009
 

Quelle journée ! De la pluie, de la boue et du vent côté météo, une succession de rendez-vous et toujours autant de plantes rares ou originales pour cette première Journée des plantes de Courson (91). Retour avec quelques plantes, bien sûr !

Ajuga incisa ‘Frosted Jade’
Un bugle très tapissant, envahissant semble-t-il,
pour former un couvre-sol très lumineux dans un coin ombragé.
Epimedium perraldianum
Une fleur des elfes au feuillage persistant, bronze quand il est jeune,
qui se couvre de fleurs jaune d’or au printemps.
Geranium phaeum ‘Margaret Wilson’
Un géranium vivace pour les coins ombragés,
qu’il illumine de son feuillage éclaboussé de crème.
Pinellia tripartita
Une petite plante bulbeuse de la famille des Aracées,
très florifère et prolifique.
Athyrium filix-femina ‘Lady in Red’
Une fougère rustique qui donne des tiges rouge vif
(pas très visibles pour le moment mais le feuillage découpé est très gracieux).
Veronicastrum affinis laevigatum
Une espèce surprenante car son port est étalé sur le sol ou retombant quand on la cultive en bac.

Toutes des plantes d’ombre ou de mi ombre, pour terreau restant frais. Encore une bonne séance de plantation !

Quand je vous parlais d’une météo catastrophique… Les bottes s’imposaient ! Ce fut d’ailleurs mon premier achat, car je ne m’attendais pas à autant de boue, du jamais vu en 50 éditions de ces Journées des plantes de Courson.La météo semble décidément vouloir continuer avec nuages et pluie, qu’importe ! Une bonne paire de bottes, un parapluie bien large et un coupe-vent, vous êtes parés pour courir les nombreuses manifestations du week-end, qu’il serait dommage de manquer…