août 202010
 

Mon pied de morelle Sunberry (Solanum burbankii) a pris une belle ampleur et s’est chargée de petits fruits. Des baies vertes qui sont presque toutes devenues noires, d’un noir brillant comme des perles.

Petits fruits sur balcon

Morelle Sunberry (Solanum burbankii) chargée de baies sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Des baies qui se dissimulent sous les feuilles et qui sont difficiles à photographier…

Petits fruits sur balcon

Morelle Sunberry (Solanum burbankii) chargée de baies sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Petits fruits sur balcon

Morelle Sunberry (Solanum burbankii) chargée de baies sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Petits fruits sur balcon

Morelle Sunberry (Solanum burbankii) chargée de baies sur mon balcon, mi août 2010, photo Alain Delavie

Il y a de quoi faire une belle tarte ou une copieuse salade de fruits. Mais pour tout vous dire, je n’ai pas encore osé y toucher. Je regarde ces baies charnues, mais je n’en ai croqué aucune. D’une part parce que tout ce que j’ai pu lire recommande de les cueillir bien mûres et de les faire cuire plutôt que de les manger crues. Et parce que je trouve aussi que cette morelle cultivée ressemble furieusement à la sauvage, la terrible morelle noire (Solanum nigrum), toxique en diable.

Mauvaise herbe toxique

Morelle noire (Solanum nigrum) sur un trottoir parisien, juillet 2010, photo Alain Delavie

Avouez que la ressemblance est sidérante…
Même aspect des feuilles, du port de la plante, des petites fleurs et des baies.
Comme je n’ai pas fait le semis, un léger doute me tenaille. On ne sait jamais, un semis de morelle noire, c’est si vite arrivé même dans des endroits où on se demande comment elle a pu atterrir là…
Cette année, je regarde, je teste la plante et son comportement en pot et l’an prochain, je commanderai des graines pour faire mes semis moi-même.